Pays d’Astrée - Chemin du pays de Solore

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
500m
Durée :
1 jour

Cette randonnée part à la découverte de l'ancien village fortifié de Rochefort, perché sur un piton rocheux surplombant les vallées du Ciboulet et de l'Anzon. Ce "pays coupé" (région de vallons très encaissés), au patrimoine très riche, se nomme Pays de Solore du nom d'une colline (Solaure ou Solore) dominant Saint-Laurent-Rochefort. Au cours de l'un de ses voyages, Michel de Montaigne fit étape à l'Hôpital-sous-Rochefort. Entre Brussieu (vallée de la Brévenne) et Thiers, le GR89, Chemin de Montaigne, fait revivre une partie du voyage de l'essayiste. Le trajet retour, de Rochefort à Ligeay, suit ce GR à contresens. "Je sais bien ce que je fuis, mais non pas ce que je cherche." – Auteur :

Accès

Commune de Débats-Rivière-d’Orpa.
De Boën-sur-Lignon ; prendre la D1089, direction Noirétable.
Passer le lieudit la Fabrique et laisser à gauche la direction de Chalmazel.
2,6 km après ce carrefour, prendre à gauche, la D118, direction Débats-Rivière-d’Orpa.
À une bifurcation, prendre à gauche.
Se garer en épi à droite, sitôt après la madone, sise à droite sur un promontoire du lieudit Ligeay.

Précisions sur la difficulté

  • Randonnée sur sentiers, chemins et petites route rurales
  • Quelques montées et descentes raides

Les infos essentielles

  • Carte IGN : Série bleue 2731 E au 1 : 25 000
  • Altitude minimum : 420 m
  • Altitude maximum : 650 m
  • Rocher de Rochefort : 605 m
  • Distance : environ 12 km
  • Horaires : 3h30 (sans compter la visite des villages)
  • Circuit balisé blanc/jaune + S
  • Le balisage blanc/rouge du GR 89 se superpose au retour, de Rochefort à Ligeay
  • Balises à certaines intersections avec inscription Chemin Pays de Solore
  • À noter que le panneau info-rando donne 210m de D+ au lieu de 500m...

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

De Ligeay à Rochefort

Du parking, remonter la petite route vers le nord-ouest.

Passer devant la salle des fêtes, l’école, la mairie, panneau info-rando.

Atteindre le carrefour de la cote 444m, balise Ligeay.

Prendre en face, ouest, le Chemin de la Pierre Grète.

Sortir du bourg, passer au-dessus de la Pierre Grète.

Atteindre la bifurcation de la cote 538m, balisage manquant en 2018.

Prendre le sentier de droite, nord-ouest, rejoindre une petite route par un étroit et raide sentier.

Longer la petite route à droite, est, sur 100m. Prendre un sentier en face. Toujours prendre le chemin ascendant jusqu’au carrefour de la Croix de la Valette, alt. 650m, point haut du circuit.

  • La croix est juchée sur un menhir
  • À noter, pendant la montée, le passage devant une ancienne loge de vigne ; de nombreux pieds de vigne poussent ici ou là

Du carrefour, prendre le chemin qui descend à droite, nord.

Atteindre une petite route, la descendre à droite, traverser le hameau de la Barge. Au carrefour de la cote 513m, prendre à gauche, nord.

Descendre la petite route. Dans la vallée, prendre un chemin à gauche, nord. Revenir sur la petite route, prendre à gauche, nord-ouest, traverser le hameau de Grossat.

Franchir le pont sur le Tavel et gagner Saint-Laurent-Rochefort.

  • Piéta en face sud de la croix et Vierge sur la colline en face, sur le chemin du retour
  • Église du XVIè siècle (fermée lors de mon passage) avec statues des XVIème et XVIIème siècles

Traverser le bourg vers le nord, rejoindre et traverser la déserte D21.

Prendre le chemin qui passe à gauche du cimetière, atteindre une petite route à la cote 556m, balise. Suivre la route à gauche jusqu’au village perché de Rochefort, table d’orientation.

Dans le bourg, une sente contourne le rocher par la gauche. Le sommet offre un joli panorama sur les vallées du Ciboulet et de l’Anzon.

À voir, porte médiévale restaurée, vieux puits, église, ruines du château.

De Rochefort à Ligeay

Revenir par le même itinéraire à la balise de la cote 556m.

Descendre la petite route de gauche, sud-ouest. Prendre le raccourci qui passe par le belvédère, Vierge, croix.

Atteindre l’Hôpital-sous-Rochefort par l’ancienne voie romaine, traverser le bourg d’ouest en est.

À voir, portes médiévales (Porte de Saint-Laurent à l’ouest, Porte de Boën à l’est), vestiges des remparts dont une tour, église à clocher carré qui servit de guet à la fin de la guerre de Cent Ans. Dans l’église, Vierge à l’Enfant du XVIème siècle, en bois polychrome elle est attribuée à l’école de Michel Colombe ou à Jean de Chartres, peintures murales.

Sortir du bourg par l’ancienne voie romaine qui longe la voie ferrée, sud-est.

Dépasser un poste de gaz et atteindre la balise Au Four, alt. 420m, point bas du circuit.

Prendre le chemin de droite, sud, qui remonte dans le bois.

Atteindre un carrefour, prendre en face.

À la petite route, prendre à gauche, sud.

Parvenu au-dessus de la mairie, l’atteindre par un chemin goudronné, des marches et une venelle.

À noter

Informations

Dernière modification : 3 novembre 2018

A propos

Auteur de ce topo :

Randonnée réalisée le 13 octobre

Topo publié le 15 octobre

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 23 octobre à 23h17

    Note sur l’oppidum dont il est fait mention.
    Extrait du Bulletin de la Société Préhistorique de France, tome 9, n°7, 1912. pp. 438-439, séance du 25 juillet 1912.
    Châtelard de Lijay.
    " A 800 mètres du hameau de ce nom, sur une éminence se rattachant à la montagne par une arête étroite que défend un fossé creusé dans le roc, esplanade de 200 mètres de long sur 50 de large environ. Faibles vestiges de murs en pierres sèches et terrasses horizontales qui pourraient être les restes d’un rempart ayant existé sur les bords du plateau. Hachette en pierres polies, pointes de flèches en silex, bracelets de bronze et nombreuses poteries très primitives.
    D’après Vincent. Durand, oppidum gaulois du temps de l’indépendance. "

  • par Le 23 octobre à 23h26

    Merci hereme. Des bouts de fossés et de murets écroulés sont visibles à gauche du sentier après le 2ème virage, vers la courbe de niveau 550m.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !