Petit Pinier (3100m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1760m
Durée :
1 jour
La carte

Auteurs : , (Avertissements et Droits d'auteur)

La longue et physique ascension du petit frère "Pinier" situé à cheval entre les vallons de Faravel et Chabrières dont le cheminement en arête devient détritique et quelque-peu technique sous son sommet.

Accès

Se rendre à Freissinières et suivre la route (D238) remontant la vallée jusqu’au parking terminal au pied de Dormillouse.

Précisions sur la difficulté

  • Orientation : présence de hors sentier.
  • Passages vertigineux sur l’arête Est du Pinier en rocher détritique.
  • Plusieurs pierriers et zones d’éboulis à traverser.
  • Courts passages d’escalade / désescalade peu difficile.
  • Descente hors sentier très raide (de drailles en drailles).
  • Traversée d’un torrent.
  • Passage sur une vire un peu gazeuse en bordure d’une petite gorge.

Les infos essentielles

  • Carte  : IGN 3437ET ORCIERE-MERLETTE
  • Distance  : 18,6km
  • Altitude départ : 1441m
  • Altitude maximale : 3100m (Petit Pinier)
  • Dénivelé  : 1760m D+
  • Matériel recommandé  : bâtons
Grand Pinier ou Pic Brun (3117m) par Freissinières - Lacs Palluel et Faravel

Itinéraire

MONTEE

Du parking terminal de Dormillouse, suivre l’itinéraire vers le Lac du Fangéas (panneaux).

Arrivé au lac (1990m), remonter l’alpage plein Ouest en direction d’une barre rocheuse horizontale.

Gravir celle-ci par des vires herbeuses pentues, afin de rejoindre au dessus, le plateau au sud de la Grande Cabane de Faravel (2204m).

Evoluer ensuite en direction du Sud-Ouest et viser l’extrémité Est de la longue arête du Petit Pinier. (tracé bleu ski de randonnée sur l’IGN).

Cela nécessite un montée très pentue dans une zone herbo-pierreuse, néanmoins assez confortable.

Après avoir rejoint les Têtes de Pommette (2689m), poursuivre naturellement l’ascension sur la large ligne de crête.

On aperçoit au loin l’ antécime du Petit Pinier (3039m) qu’il faut viser.

Le sommet n’est toujours pas visible puisque caché par celle-ci.

Peu à peu l’herbe disparaît et laisse place à un univers plus minéral.

Vers l’altitude 2900m, traverser une zone d’éboulis désagréable et poursuivre sur l’arête.

Rejoindre le cairn de l’antécime (3039m) où l’arête Est de la partie sommitale du Petit Pinier apparaît enfin.

Désescalader avec prudence un ressaut rocheux (pas de III) afin de rejoindre le col (3030m) situé entre l’antécime et le sommet.

Suivre la ligne de crête du Petit Pinier en restant sur le fil de l’arête et en évoluant sur un passage constituée de petites dalles.

Contourner ensuite par la droite, une tour rocheuse de forme carrée, en escaladant un petit couloir détritique, muni de quelques prises fiables,

Rejoindre le sommet par une dernière ascension terreuse et pentue.

On y trouve un modeste cairn mais une vue élargie dans toutes les directions.

Au nord, on peut admirer l’Entre Pinier (3044m), le Grand Pinier (3117m) ainsi que les restes de l’ancien Glacier de Faravel.

À l’Est, en fond de vallée on aperçoit le magnifique Lac de Faravel ainsi que le trytique des "3000" les plus méridionaux du Massif des Ecrins, constitué de la Tête de Vautisse (3156m), du Pic de Rochelaire (3108m) et de la Tête de Couleau (3038m)".

À l’Ouest la Vallée du Drac Noir et la station d’Orcières-Merlette sont omniprésentes.

Au sud le sommet du Tuba (3008m) n’arrive pas à cacher le Mourre Froid (2993m).

DESCENTE

Redescendre l’arête Est du Petit Pinier jusqu’au col sans nom (point coté 3030m) (1 cairn).

Laisser alors l’itinéraire de montée et traverser Sud-Est sur 150m un pierrier en dévers droit afin de descendre plein Sud dans le Vallon du Fond de la Cabane, le long d’une rigole naturelle.

Trouver une dalle bien visible (1 cairn - alt. 2790m) et traverser vers l’Est sur 200m avant de prendre au Sud vers une grande dalle rose à proximité du point 2755m.

Poursuivre à l’Est sur environ 400m en longeant deux petit lacs sur la droite, puis rejoindre au Sud progressivement la rive gauche du petit torrent (trouver un cairn au niveau du "plongeon" du torrent).

Suivre les cairns qui traversent une vaste zone d’éboulis en suivant principalement les petites zones herbeuses (itinéraire ski de rando sur la carte).

Quitter l’itinéraire ski de rando (12,8km Alt. 2260m environ) pour rejoindre à vue (descendre très raide dans des drailles) le torrent en prenant la direction Est puis Nord-Est progressivement.

  • Possibilité, en continuant plus loin et plein Est de récupérer le sentier balisé qui monte vers le Col de Terre Blanche afin de le descendre (gauche) et de rejoindre le Lac du Fangéas. Dans ce cas, on se prive du majestueux passage au dessus de la petite gorge décrit juste en dessous.

Traverser le torrent peu avant un massif rocheux très noir (début de la petite gorge) et trouver une petite sente (rive droite) dans l’herbe puis en traversée sur un pierrier de roche détritique très fine mais stable.

Passer sur une dalle rocheuse pas / peu inclinée juste au-dessus de la gorge (un peu de gaz, mais ce passage est magnifique !), poursuivre la petite sente jusqu’à une passerelle et la traverser.

Rejoindre le Lac de Fangéas et descendre par le bon sentier balisé afin de rejoindre le parking terminal de Dormillouse.

VIDEO

Par Mick1018

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Petit Pinier (3100m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours