Petite Aiguillette du Lauzet (2611m) par la voie Davin

Difficulté :
Alpinisme D
Dénivelé :
888m
Durée :
1 jour

La petite Aiguillette du Lauzet est un sommet d'altitude modeste mais qui non seulement est une classique des Cerces, mais offre aussi un magnifique panorama sur les Écrins notamment, ainsi que sur le Queyras (Rochebrune) voire au-delà vers les Aiguilles d'Arves. L'ascension par la voie Davin est une ascension en cheminée dans du IV+ à l'ancienne, à ne pas sous-estimer ! Mais l'effort en vaut la chandelle. – Auteur :

Accès

Du Monêtier-les-Bains, emprunter la D1091 en direction du col du Lautaret jusqu’au Pont de l’Alpe. Se garer sur le parking, ne pas hésiter à partir tôt en été car il est vite rempli...

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Informations pratiques

  • Carte : IGN 3436 ET « Meije/Pelvoux, Parc National des Écrins »
  • Lien IGN : Petite Aiguillette du Lauzet
  • Altitude de départ : 1710m (pont de l’Alpe)
  • Altitude maximale : 2611m (sommet de la petite Aiguillette du Lauzet)
  • Dénivelé : 888m (cumulé)
  • Cotation globale : D-, difficulté moyenne dans le IV+ pour une escalade en cheminée
  • Durée : 8h à 9h selon l’entraînement physique. Les cheminées ne sont pas à prendre à la légère, même dans du IV+...
  • Matériel : corde de 50m, sangles, un jeu de dégaines (8 à 10), 1 ou 2 friends au cas où. La voie est équipée
  • Conditions météos : vous pouvez aller ici (MétéoFrance, prévisions de la commune de Le Monêtier-les-Bains)

Approche

Le départ se fait dans les alpages, suivre le sentier qui monte au chalet de l’Alpe du Lauzet puis emprunter à droite un chemin partant à l’horizontale.

Après quinze minutes le quitter puis attaquer hors-sentier dans la pente directement en direction de la base de l’Aiguillette du Lauzet dans des éboulis très pénibles, pour atteindre le couloir descendant de la droite de l’Aiguillette. Tirer vers la gauche sur environ 50m pour arriver au pied d’un dièdre patiné équipé d’un spit.

Durée : 1h30 à 2h.

Ascension

Les deux premières longueurs attaquent dans du V en dièdre, le deuxième plus raide que le premier. Le relais du premier dièdre est dans une petite niche à droite protégée.

Continuer sur la troisième longueur en IV+ (4c) en cheminée, 30m. La quatrième longueur suit directement (45m de cheminée en IV+) pour rejoindre un mur à droite (III). Remonter le couloir herbeux vers la gauche.

La cinquième longueur est en IV+ : un petit mur au départ puis une cheminée. Continuer sur une transition en III pour ensuite arriver à une dalle à traverser en adhérence (IV+) pour remonter sur une nouvelle cheminée (5a).

Traverser ensuite sur la gauche sur la vire Davin (4b), prendre la cheminée vers la sortie de la voie.

L’ascension terminale se fait en sortant de la voie Davin par la dernière cheminée gravie, pour ensuite redescendre en rappel sur le couloir terminal que l’on remonte afin d’atteindre le sommet de l’Aiguillette en tirant à droite. On atteint la croix sommitale et on profite pleinement de la vue (Barre des Écrins, Rochebrune, Aiguilles d’Arves) après une ascension à l’ancienne qui aura tenu ses promesses !

Durée : 5h à 6h.

Descente

La descente se fait en face nord pour rejoindre le sentier d’ascension pédestre qui ramène au point de départ au pont de l’Alpe (1h de descente).

Retour de sortie

Sortie effectuée le 27 mai 2016, à trois (avec un guide compris dans le nombre). La météo était bonne, il faisait chaud mais le soleil nous a honoré de sa présence malgré quelques nuages qui sont arrivés peu à peu.

Nous avons mis 9h30 pour tout faire sans compter les pauses, quelques batailles dans certains points-clefs (le départ pour moi, le temps d’avoir le déclic de confiance en mes chaussures ; la traversée en adhérence de la dalle pour mon second compagnon de cordée) et enfin quelques petits couacs à la descente avec un oubli de casque au sommet, ont allongé le temps gobal, hem hem hem...

Tout ce qui contribue donc à faire de cette sortie un souvenir inoubliable, merci encore Nico pour ta patience et ta bonne humeur !

Bibliographie

Dernière modification : 16 mai 2018
Aiguillette du Lauzet (2611m) par la via ferrata

A propos

Auteur de ce topo :

Passionné de la montagne depuis l'enfance, j'ai une expérience de la randonnée dans les Alpes (Écrins et Queyras très majoritairement) ainsi qu'en Forêt Noire. (Presque) tous les hauts sommets du Queyras y sont passés : grand et petit Rochebrune, Bric Froid, Pain de Sucre, Rocca Bianca, Grand Gleiza etc. Seul le pic Nord de la Font Sancte manque à l'appel, mais son ascension ne saurait trop tarder. (...)

Topo publié le 11 juin 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 13 juin 2017 à 12h01

    Coup de coeur pour la photo n°15 avec le Sirocco sur le Galibier... Magnifique !

  • par Le 13 juin 2017 à 22h48

    Merci Hugo ! Les traces du sirocco l’an dernier étaient réellement impressionnantes dans les Alpes du Sud, cette teinte rosée de la neige était irréelle.

  • par Le 15 juin 2017 à 16h28

    #17 Original cet angle de prise de vue du "Cervin".

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !