Pic Carlit (2921m)

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
900m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

L'ascension du Pic Carlit (ou Puig Carlit alt.2.921 m, point culminant des Pyrénées Orientales) par sa face S, en traversant une succession de plateaux où se nichent une multitude de lacs (appelés Estany, étang en catalan) est une randonnée d'une beauté exceptionnelle.

Accès

Lac des Bouillouses (Chalet refuge) alt. 2.017 m.

En juillet et août, la circulation est réglementée (de 07 h à 19 h). Il faut donc se garer au Pla de Barres (prendre direction Mont-Louis puis suivre Lac des Bouillouses) puis prendre la navette qui conduit au Lac (10 km)

De Font-Romeu, il est également possible d’emprunter la télécabine des Airelles puis le télésiège et d’accéder au Refuge après 30 mn de marche.

Itinéraire

Carte IGN 1/25000 : 2249 ET Font-Romeu

Traverser le barrage du Lac des Bouillouses puis prendre la direction du Refuge de Bones Hores à gauche du barrage.
Laisser le GR 10 à droite et prendre le sentier de gauche (panneau) qui s’élève rapidement dans la forêt et conduit en 30 mn au premier plateau.

L’étang Noir de découvre sur la gauche, puis l’étang du Vive. Laisser à droite (alt. 2.143 m) le sentier qui longe cet étang (on l’empruntera au retour) et prendre celui de gauche qui permet d’admirer l’Etang Sec puis celui de la Coumasse.

Le sentier se poursuit vers le N en direction d’une moraine latérale qui marque le début du second plateau (alt. 2.200 m) surplombant les étangs Llat et Long dans un paysage de pelouses et de rhododendrons.

Après la traversée de l’éxutoire du Bailleul, le sentier oblique plein W et mène au troisième et dernier plateau (alt. 2.350 m environ) dominant les étangs de Trebens et Soubirans.

Le décor devient minéral (moraines) et la pente devient plus prononcée dans les pierriers de la face N du Touzal Colomer (alt. sommet 2.673 m)

Un passage dans les rochers et une dernière longueur soutenue permettent d’accéder à une petite "gouille" d’eau turquoise en partie gelée (alt. 2.598 m) dans laquelle viennent fondre les derniers névés descendus du Carlit de Baix.

Au Col Carlit (alt. 2.770 m), le sommet du Carlit se découvre mais il reste encore 150 m de dénivelée et d’escalade facile pour l’atteindre en suivant l’arête N-NW.
Bien que relativement aisé (rocher sain, bonnes prises) ce cheminement pourra rebuter les personnes sujettes au vertige.

Du sommet (alt. 2.921 m) et de son jumeau tout proche la vue est exceptionnelle, de la chaîne des Pyrénées à la Méditerranée et on aperçoit l’ensemble des étangs et leur réseau complexe d’alimentation et d’écoulement.

Pour le retour, après la descente de la partie escarpée et de nouveau sur le plateau, un sentier part sur la gauche à la hauteur de l’étang de Soubirans et permet de se rapprocher des derniers étangs, invisibles à la montée.

Près de l’étang de Trebens, le sentier se divise, la bretelle gauche longeant les étangs de Trebens, de Combeau et de Castella, la droite remontant en diagonale vers le sommet du plateau. Les deux sentiers se rejoignent à l’étang de Dougne mais l’option "à droite" permet de jouir d’une vue surplombante sur les étangs cités.

La descente se poursuit agréablement dans la forêt et les pelouses, passe à proximité de l’étang du Vive où l’on retrouve le sentier de montée puis la partie la plus "ingrate" du parcours (forêts, rochers), après la beauté des paysages traversés, qui conduit au point de départ.

Dénivelée : 900 m

Temps de marche : 6 h (dont 3 h 30 de montée)

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Pic Carlit (2921m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Pic Carlit (2921m) »

Etang du Vive Pic Carlit (alt. 2.921 m) au fond à gauche Le plateau des Bouillouses depuis le Pic Carlit Le sentier sur la face N du Touzal Colomer Etang de Soubirans Paysage du plateau Emissaire du Bailleul Sommet du Pic Carlit (alt. 2.921 m) La «gouille» et les névés du Carlit de Baix Etangs de Trebens et de Combeau