Pic Turbat (3028m) par le Lac Lautier

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
2000m
Durée :
1 jour

L'intérêt c'est le Valgaudemar, classé difficile compte tenu du dénivelé. – Auteur :

Accès

EN VOITURE

  • Départ de la randonnée, du village de Villar-Loubière sur la commune de la Chapelle-en-Valgaudemar..
  • De Corps, sur la route Napoléon en direction de Gap, prendre à gauche pour entrer dans la vallée du Valgaudemar. Poursuivre sur la D. jusqu’à Villar-Loubière. Se garer sur un parking au bord de la route.

Précisions sur la difficulté

  • Pas de difficulté particulière pour atteindre le petit Lac Lautier, on évolue sur un sentier balisé, doté de poteaux directionnels aux bifurcations.
  • Par la suite, l’itinéraire remonte une barre munie de bonnes prises, pour prendre pied dans un vallon très minéral. De nombreux cairns et traits de peintures rouges nous guident.

Les infos essentielles

  • Randonnée effectuée le 06/09/2008.
  • Participants : Christian et moi-même.
  • Carte : IGN TOP 25 3336 ET Les Deux Alpes - Olan - Muzelle
  • Altitude de départ  : 1030m
  • Altitude atteinte : 3028m
  • Horaire : à peu près 8/9h00
  • Distance : environ 18km
  • Dénivelé : environ 2000m
  • Positions GPS : du Pic Turbat.
    • Longitude : 6.17°
    • Latitude : 44.85°
  • Balisage :
    • Blanc/rouge du GR.54, et ce, jusqu’au Lac Lautier.
    • Ronds de peintures rouge et cairns pour l’ascension du Pic Turbat.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

LE LAC LAUTIER

Pénétrer dans le village, et s’engager sur le GR.54 vers le nord. Plus loin le sentier côtoie le torrent sur sa rive gauche puis s’en écarte vers l’est pour rejoindre une première bifurcation à l’altitude 1519m à un panneau indicateur.

Laisser filer le GR.54 vers le Refuge des Souffles, et prendre un sentier à droite pour la direction du Lac Lautier. Notre sentier entre en forêt, et en sort vers 1700m. Il rejoint un autre croisement à l’altitude 1900m environ.

Il remonte nord en direction du Col des Clochettes qu’il laisse à gauche après avoir pris pied sur un chemin transversal. Poursuivre à droite dans le haut du vallon, puis après une traversée dominant ce dernier vers le Sud il franchit un collet sans nom. Il part vers l’est et gagne sous un pierrier le Lac Lautier.

L’ASCENSION DU PIC TURBAT

Continuer vers l’est, une trace et quelques cairns nous guide au Col des Colombes, laisser alors le sentier descendre dans la combe, et remonter à gauche vers le nord.

On domine la combe, on arrive ainsi au pied d’ un mur qu’il faut remonter en s’aidant des mains (prenez garde en cas d’humidité).
Ce passage donne accès à un vallon rocheux muni de marques rouges et bien cairné. La trace et les cairns nous emmènent au premier sommet, puis après une traversée aérienne en crête au dessus d’une combe raide on rejoint le sommet cairné du Pic Turbat (3028m).

DESCENTE

Elle se fera par le même itinéraire.

HÉBERGEMENT

Dernière modification : 16 mai 2018
Pic Turbat (3028m) par le refuge et le pas de l’Olan

A propos

Auteur de ce topo :

"va avec confiance dans la direction de tes rêves, vis la vie que tu as imaginé". "Laisse ton esprit s’évader et tes pieds suivre tes rêves".

Topo publié le 19 décembre 2010

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (15).
  • par Le 19 décembre 2010 à 20h53

    Je l’ai fait un 10 novembre après une nuit au refuge des souffles et c’était merveilleux, mais cela fait quelques années déjà et je ne me rappelle plus du passage délicat que l’on voit en photo. Le faire dans la journée ! Bravo à toi !!

  • par Le 19 décembre 2010 à 21h50

    salut alain, pour ma part je l’ai fait le 6 septembre 2008.
    j’avais annulé cette sortie, au dernier moment je rappelle mon pote christian et nous partons de grenoble vers villar loubière. la météo annonçait des orages ce jour là dans tout les massifs, on tente le coup, c’est l’envie qui prime. nous voilà à villar loubière départ 8h. dans la montée on voit que là haut ca se couvre un peu on continue quand même. arrivé là haut à 12h45 un vent glacial à 3000 gla gla ! on descend après 2/3 photo qui sont bien vilaine. l’orage menace, 2800 on prend une pluie annoncé très violente. on enfile nos vêtement de pluie, nous sautons par dessus le col des clochettes et allons nous réfugiés au refuge des souffles pour casser notre croute il est 14h45. Jean claude armand le gardien à ce moment là accepte avec gentillesse. nous consommons un peu de vin et un grand café pour marqué le coup. puis nous renfilons nos chaussettes mouillé et descendons par le gr jusqu’à villar sous une pluie batante. trempé mais content de notre journée. dommage les photos sont vilaines.

    dans le texte j’ai commis une erreur.

    si un modo peut changé ce serai plus juste
    en tout cas c’est une bien belle rando avec le beau temps
    pas mal monté en 4h45 à 50ans
    patrice

  • par Le 19 décembre 2010 à 21h54

    bizarre l’erreur n’apparait pas. laisser le sentier descendre dans la combe c’est mieux.
    et pas, laisser le sentier et descendre dans la combe.
    désolé encore je me relie trop vite.

  • par julesLe 26 octobre 2011 à 23h26

    superbe ballade, sommet avec un peu de neige, retour par le pas de l’Olan.

  • par heremeLe 27 octobre 2011 à 18h18

    Je rejoins le commentaire de valverco. Du col des Colombes, le descriptif manque cruellement de précisions, surtout qu’au début de la combe partent deux sentiers, l’un en descente rapide à droite vers la Chapelle-en Valgaudemar, l’autre un peu moins pentu à gauche qui va se perdre beaucoup loin dans les éboulis de l’Olan. Faut-il prendre ce dernier jusqu’à la cote 2300 et ensuite attaquer le couloir cers le Nord ?

  • par Le 27 octobre 2011 à 19h08

    Bizarre hereme, je vois pas ou tu vois une cote 2300m sur ign. Du Col de Colombe, tu laisses le sentier descendre vers la Chapelle en Valgaudemar. Tu prends à gauche vers le nord une trace qui domine la combe, elle te dirige vers un mur avec de bonnes prises qui se remonte assez facilement si sec voir photo. Tu arrives dans un beau vallon très minéral que tu remontes, c’est l’itinéraire de ski en bleu sur ign. Il y a de nombreux cairns et des traits rouges pour te guider jusqu’à l’antécime et le sommet du Pic Turbat.

    voilà hereme

  • par heremeLe 28 octobre 2011 à 23h06

    OK. Merci pour la précision. J’ai effectivement repéré sur Google Earth la trace dont tu parles, partant du col de Colombes à 2410 m.

    Cependant je peux poser une autre question, pour ceux qui l’auraient déjà fait : du sentier partant à gauche dans le début descendant de la combe et menant au pas de l’Olan, à l’altitude 2300 (repérée par Google 42.50.47,73 N, 6.10.49.81 E), est-il possible de rejoindre le pic en direction du nord d’abord, puis vers le NO à partir de 2500 m ?

  • par Le 31 août 2014 à 16h16

    2000 mètres de déniv en un jour !!! pppfff ! ça c’est une sacré course en montagne !

  • par Le 1er septembre 2014 à 15h28

    Salut Cyrille je crois, oui ça m’est arrivé quelques fois de faire 2000/2100 m dans la journée. Bien sure en prenant le temps d’apprécier le paysage. Quand on es là haut, je pense que tu es comme moi pas pressé de redescendre.

  • par Le 1er septembre 2014 à 19h25

    c’est clair ! pour ma part, j’ai fait 1900 en un jour pour le Ténibre, mais ça allait ! je n’étais pas forcément claqué ! alors, le TURBAT, je le mets dans un coin de ma tête , pour les prochaines années

  • par Le 1er septembre 2014 à 21h01

    Je l’ai gravi comme Patrice dans la journée mais ce qui m’a marqué, ce n’est pas tant la dénivelée que le fait de m’être baigné dans le lac Lautier. Des demoiselles (écossaises) m’ont poussé à ce terrible challenge !
    Pour elles ce bain était une formalité, pour moi ce fut la première et la dernière fois !

  • par Le 2 septembre 2014 à 12h18

    Personnellement quand j’y suis passé Michel, au bord du lac il n’y avait pas d’écossaises !

  • par AlainalautreLe 12 septembre 2014 à 12h58

    Salut Cyril :
    Je rentre du Pas de l’Olan ; à tenter en 2015 , ce Turbat ?
    Alain .

  • par Le 12 septembre 2014 à 13h03

    oui, Alain ! c’est dans les tablettes !

  • par Le 7 juin 2015 à 08h41

    On y arrive, normalement, je le tente le 9 juin ! (si la météo est ok !)

  • par Le 4 juillet 2015 à 17h45

    Bon ben c’est fait ! vue imprenable sur l’OLAN !!et avec un temps magnifique ! par contre, la descente est interminable ! pppfff !

  • par Le 29 juillet 2016 à 16h23

    A moi également cette splendide ballade qui m’a étonné par sa diversité. 2000m + 700 de descente le 1er jour et un bain en passant à l’aller et un (plus chaud) au retour (sans écossaises !). Retour par la Chapelle pour faire une boucle.. super !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !