Pic d’Anie (2504m) en boucle

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1400m
Durée :
1 jour

Le pic d'Anie est le sommet de référence de la vallée d'Aspe. C'est aussi le plus haut, mais pas le plus difficile à gravir, contrairement au Billare. L'itinéraire classique est de le faire en aller-retour depuis le refuge de Labérouat, mais ma variante est de le faire en boucle depuis le plateau de Sanchèse. – Auteur :

Accès

Direction la vallée d’Aspe et la sous-préfecture des Pyrénées-Atlantiques, Oloron-Sainte-Marie.
Suivre la route du Somport, puis après Bedous, prendre la direction de Lescun.
Arrivé au village, direction Sanchèse qui est bien indiquée, et poursuivre la piste carrossable jusqu’au plateau, point de départ de la randonnée.

Précisions sur la difficulté

Milieu karstique, donc trous, gouffres, larges fissures, etc....
Interdiction de randonner sur ce secteur en cas de brouillard.
Du Cayolar d’Anaye, jusqu’au pic d’Anie, aucun balisage, car hors sentier.
Cet itinéraire en boucle demande une bonne expérience à évoluer sur des terrains escarpés, et avoir un bon sens de l’orientation.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : TOP 25 1547 OT Ossau
  • Altitude minimale : 1069 m
  • Altitude maximale : 2504 m
  • Distance : environ 14 km
  • Horaires : comptez entre 8 et 9 h
  • Dénivelé : 1400m
  • Plus de photos sur : https://www.o2rando.com/pic-d-anie-2507m-64

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Le Pic d’Anie est le point culminant de la vallée d’Aspe.

Bon nombre de randonneurs font l’aller retour en partant du refuge de Labérouat.

Pour ma part, j’ai opté pour une boucle en partant du plateau de Sanchèse, comme pour aller au Billare.

Le sentier est balisé et évident depuis le plateau.

On passe à proximité de la cascade, puis le sentier s’enfonce dans le bois et on longe rive droite le ruisseau d’Anaye.

On débouche sur un plateau herbeux et on arrive au Cayolar d’Anaye.

À partir de là, il n’y a plus aucun balisage.

Se diriger vers la droite en direction d’un "faux" col qui est un véritable pierrier instable et interminable.
Il est assez galère car sur la fin la pente est vraiment prononcée.

Le cheminement n’est pas évident dans ce milieu minéral.

On laisse le Pic de Coutandé sur la droite pour se diriger vers le Pic d’Anie.

Soyez vigilant au niveau de la brèche.

Passé la brèche, il suffit de remonter la crête pour accéder au sommet.

Du sommet de l’Anie, vue imprenable sur le Billare et les Pyrénées espagnoles.

Pour le retour on emprunte le sentier classique qui redescend vers le refuge de Labérouat.

On bascule sur le versant Nord, où l’on trouve un sentier cairné et bien visible.

Il passe à la base du pic, et en dessous du col des Anies, puis au lac d’Anie, mais ce dernier est souvent à sec.

Poursuivre jusqu’à la cabane du Cap de la Baigt, puis on tombe sur le GR10 qui mène au refuge de Labérouat.

Le cirque de Lescun est vraiment exceptionnel et les Orgues de Camplong, à elles seules, valent largement le détour.

Attention : cette variante est de niveau "montagnard", c’est à dire - pour ceux qui ne sont pas familiers des cotations pyrénéennes - réservée aux randonneurs très aguerris".

Dernière modification : 5 décembre 2018
Pic d’Anie (2504m) par Labérouat

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : 02rando

Je suis un photographe amateur, passionné de montagne et de nature. je vis dans les Pyrénées, en vallée d'Ossau. Je randonne dans les Pyrénées françaises et espagnoles, mais aussi dans les Alpes, notamment dans le Mercantour, et depuis peu dans le val d'Aoste en Italie. J'ai créé mon propre site pour partager ma passion de la montagne. Plus de 300 randonnées pour tous niveaux avec la possibilité de (...)

Randonnée réalisée le 24 août 2014

Topo publié le 5 décembre

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !