Pic de Sérau (1720m) et Pic de l’Arraing (1674m) en boucle

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
950m
Durée :
1 jour

Une très belle boucle à la journée dans le massif du Biros (région du Couseran dans les Pyrénées ariégeoises). Sans difficulté technique mais relativement exigeante en termes de dénivelée (950m), elle offre un itinéraire varié (forêt, crêtes, cols) et surtout des points de vue magnifiques sur l'ensemble de la chaîne ariégeoise ! – Auteur :

Accès

Le départ et l’arrivée peuvent se faire des villages d’Uchentein ou de Balacet. Je vous propose ici le topo par Uchentein ce qui permet de faire une véritable boucle sans repasser par le même chemin à l’aller et au retour.

De Saint-Girons (accessible par l’A64), prendre la D618 puis la D4 en direction de Castillon-en-Couserans. Traverser Castillon et Bordes-sur-Lez. 3 km après Bordes monter à droite direction Uchentein (4 km en lacet). Départ de la randonnée à la sortie du village (direction Balacet) à côté du petit oratoire. Possibilité de garer la voiture en bord de route.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Départ Uchentein (960m)

0h00 : Rejoindre Balacet à pied en suivant la route (1,5 km environ). En arrivant à Balacet, un joli lavoir à l’ancienne vous surplombe sur la droite. C’est le départ du sentier du Tour du Biros (balisage rouge et jaune).

0h15 : S’engager sur ce sentier qui monte à gauche dans la forêt de hêtres et de châtaigniers en direction du col d’Arraing. Les pentes sont déjà relativement raides sur cette première portion.

1h00 : On sort de la forêt en atteignant une estive dénommée le Couret de Grau (1180m). Le sentier continue de monter en suivant une ligne assez directe en direction du col d’Arraing.

1h30 : Col de l’Arraing (1350m). Il s’agit d’un col bien large au pied du Pic de l’Arraing (duquel nous redescendrons au retour), flanqué d’une cabane de berger ouverte aux randonneurs (si le berger ne l’utilise pas). Attention au patou si le troupeau est sur les estives !

Du col, prendre à gauche le sentier toujours balisé jaune et rouge qui s’engage en direction de l’ouest et du Col des Morères. Le sentier chemine à flanc de montagne et s’engage dans un premier bois (Bois de Redon), rapidement traversé, puis dans un second plus long (Bois d’Esples). Sur la droite, on aperçoit à plusieurs reprises les crêtes entre les Pics de Sérau, de Moussau et de l’Arraing que nous arpenterons au retour.

2h30 : Cabane des Morères (1452m). Après cette belle traversée en sous-bois, on atteint la cabane des Morères et un vaste replat en forme de cirque qui s’ouvre devant nous un peu sur notre droite. Poursuivre le sentier qui monte par le flanc droit en direction du col des Morères, bien visible entre le Mail des Morères et le Pic de Sérau.

2h40 : Col des Morères (1553m). Au col, on quitte le sentier du tour du Biros pour attaquer directement la pente herbeuse plein nord en direction du Pic de Sérau. Un balisage existe et propose une montée en lacet mais la sente n’est pas très visible. La montée est assez rude pour atteindre en 30 min environ les 1720m du Pic de Sérau, point culminant du circuit.

3h10 : Pic de Sérau (1720m).

Panorama magnifique au sommet sur toute la chaîne du Biros du Cap Bouirex à l’est jusqu’au Pic de la Calebasse à l’ouest en passant par le Mont Valier, le Pic de Barlonguère, le Mail de Bulard, Le Pic de Maubermé, le Crabère...

La suite du circuit est alors très bien visible et consiste à suivre le chemin de crête qui serpente à l’est vers le Pic de l’Arraing. Le sentier n’est pas balisé mais la croupe herbeuse est très large et sans difficulté. En fonction de l’entretien de la sente, elle peut être assez envahie d’orties ce qui oblige parfois à quitter le sommet de la crête pour cheminer un peu en contrebas sur le versant sud en suivant les sentes de chèvres !

3h30 : Pic de Mardans (1706m).

4h00 : Pic de Mousseau (1675m). Le sentier de crête plonge une dernière fois avant de remonter dans un léger sous-bois vers le dernier sommet du jour.

4h30 : Pic de l’Arraing (1674m).

Le panorama proposé depuis l’accès à la crête est toujours là au sud. On surplombe également la vallée de la Bellongue au nord et toute la plaine vers St-Giron ensuite. Par temps clair on distingue la plaine toulousaine.

La redescente se fait sur le versant sud-est par un sentier bien visible et balisé en lacets. Le sentier s’efface un peu avant d’arriver au col de l’Arraing.

5h00 : Col de l’Arraing. Nous voilà de retour au col et à la cabane déjà visitée à l’aller. Pour boucler le circuit, on attaque la descente vers le sud empruntée à l’aller mais au moment où le large vallon du col se referme un peu, on abandonne le sentier qui s’oriente au sud-ouest pour en suivre un autre bien marqué et balisé (jaune) plus à l’est. Il chemine à flanc de pente avant de redescendre vers le sud et l’ancienne carrière de marbre.

5h20 : Ancienne carrière de marbre. Le site est assez pittoresque avec les façades de marbre taillées et l’ancienne bâtisse abandonnée. Le sentier est toujours bien balisé et repart sous la bâtisse pour petit à petit entrer à nouveau dans les sous-bois au-dessus d’Uchentein et rejoindre notre point de départ en pente assez vive parfois.

5h45 : Retour Uchentein.

Dernière modification : 16 mai 2018
Pic de l’Arraing (1674m) par Balacet

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 26 avril 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !