Pic de l’Herpie (3012m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1170m
Durée :
5h30

Le Pic de l'Herpie est l'un des sommets qui bordent la conque glaciaire de Sarenne, hélas moribonde, dominée par le Pic Blanc. Il est le plus méridional des "3000" du massif des Grandes Rousses. Son ascension par la Combe Charbonnière impose la rude traversée d'un pierrier, mais s'achève en apothéose par une crête élégamment effilée. – Auteur :

Accès

Aux abords de la station de l’Alpe d’Huez, prendre à droite la D211F, qui la contourne par le sud. Après 3km, à un rond-point, prendre à droite la direction de l’altiport Henri Giraud.
Stationner sur le vaste parking de celui-ci.

Publicité

  • Sac de Couchage - Femme - Lamina (...) PROMO

    190 € 170 €

  • Veste de protection - Homme - (...)

    140 €

  • Chaussures de randonnée Femme - (...)

    190 €

  • Sac à dos d’escalade - Homme - Trad (...) PROMO

    150 € 140 €

Précisions sur la difficulté

  • Pentes raides (35° et plus) en pierrier.
  • Arête finale très fine et aérienne : tout à fait déconseillée aux personnes sujettes au vertige.
  • En tout début de saison, la neige facilite la progression dans la traversée du pierrier. Mais il est alors indispensable de pouvoir profiter du gel nocturne et de s’équiper en conséquence (piolet et crampons).

Les infos essentielles

  • Carte IGN : TOP 25 - 3335 et "Bourg-d’Oisans / L’Alpe d’Huez")
  • Altitude minimale : 1860m
  • Altitude maximale : 3012m
  • Distance : environ 13 km
  • Horaires : comptez entre 5 et 6 h
  • Balisage : jaune jusqu’en haut de la Combe Charbonnière (vers 2600m). Ensuite, hors sentier

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Du parking, prendre, vers l’est, la route du col de Sarenne sur environ 200m puis, à la cote 1871m, la piste qui part sur la gauche en direction de l’ancienne mine d’anthracite.

  • La mine de l’Herpie, alors la plus haute d’Europe, fut exploitée jusqu’au 9 février 1950, date à laquelle une avalanche a enseveli une masure abritant des mineurs et causé la mort de douze d’entre eux.

Cette piste marque plusieurs lacets avant de parvenir à l’ancien bâtiment d’exploitation de la mine, reconverti en chambres d’hôtes (2210m).

De là, prendre, plein nord, le sentier de la Combe Charbonnière, qui conserve les traces de son ancienne exploitation. La pente s’accentue dans la partie haute de la combe.

Parvenu au replat dominant celle-ci, quitter le sentier, qui se dirige à flanc de coteau vers le Lac Blanc, pour gagner, en s’orientant nord-nord-est, l’épaule formant la base du flanc ouest de l’Herpie (2700m).

Ici débute la partie la plus sévère de l’ascension : un pierrier monotone et instable, sur environ 250m de D+... Il est nettement plus fréquentable avec un reste de neige, à condition de bénéficier du regel nocturne -et d’être équipé en conséquence.

On débouche sur l’arête un peu en deçà de l’antécime cotée 2990m.

Traverser celle-ci et poursuivre sur le fil de l’arête, de plus en plus effilée et arienne, jusqu’au sommet du pic de l’Herpie. Gare aux corniches, s’il en reste en début de saison.

Descente par le même itinéraire.

Dernière modification : 16 avril 2019
Pic Blanc (3323m) par l’Alpe d’Huez

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

Randonnée réalisée le 15 avril

Topo publié le 17 avril

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !