Pic de la Belle Etoile (2718m) par le versant ouest du Col des Mottes, retour par les Lacs de la Belle Etoile et les Sept Laux, de Fond de France

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1800m
Durée :
1 jour

Superbe randonnée franchissant le versant Ouest du Col des Mottes, pour un sommet bien connu de la Montagne des Sept Laux. Cette ascension par ce versant, est bien moins fréquentée, ou du moins très peu, contrairement au versant est par les lacs de la Belle Étoile. La descente par le versant est de la Belle Étoile, est un enchantement et permettra de réaliser une boucle, on retrouve la voie classique des Sept Laux, pour le retour à Fond de France. Randonnée éprouvante et réservée aux personnes ayant l’habitude de ce genre de terrains, petits mollets s’abstenir. – Auteur :

Accès

EN VOITURE

  • Départ de la randonnée, du lieu-dit le Fond de France sur la commune de la Ferrière (sept laux).
  • A Allevard, prendre la D.525a en direction du Fond de France par la Vallée de la Bréda. Passez Pinsot, la Ferrière, le Grand Thiervoz, continuer jusqu’au Fond de France. Se garer peu avant le grand virage de la Centrale Hydroélectrique, sur un vaste parking à gauche.

Précisions sur la difficulté

  • Le Dénivelé important, la longueur conséquente, la recherche d’itinéraires, en majorité hors sentier pour l’ascension.
  • Randonnée réservée aux personnes sachant lire une carte, et pouvant évaluer le relief du terrain.
  • Prévoir crampons et piolet en début de saison, névés à remonter ou à franchir.
  • Il est impérativement conseillé d’entreprendre cette traversée par temps clair, le brouillard et la pluie sont à proscrire bien évidemment.

Les infos essentielles

  • Randonnée effectuée le 18/07/2018.
  • Participants : seul.
  • Carte : IGN TOP25 3335 ET Le Bourg d’Oisans - L’Alpe d’Huez
  • Altitude de départ : 1064m
  • Altitude atteinte : 2718m
  • Horaire : à peu près 9/10h00
  • Distance : environ 20 km
  • Dénivelé : environ 1800m
  • Positions GPS du Col des Mottes
    • Longitude : 6.055°
    • Latitude  : 45.237°
  • Balisage :
    • traits jaune jusqu’au Habert du Pra. Cairns pour la suite, et le franchissement du Col des Mottes. Cairns pour la descente sur l’extrémité sud du lac de Cottepens. Blanc/rouge du GR.738 GRP. Tour du Pays d’Allevard, ou GRP. Tour des Lacs des Sept Laux, et traits jaune. Traits jaune pour le final.
    • Tracé rouge balisé.
    • Tracé noir non balisé.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Col des Mottes - Pic de la Belle Étoile

Suivre la D.525a, vers le Fond de France. Après être passé par la Centrale Hydroélectrique, monter au-dessus du parking pour trouver à coté d’une belle fontaine le premier poteau directionnel de Fond de France. Balise Fond de France altitude 1089m, alors que le parking se situe à l’altitude de 1064m.

Prendre la direction du Pleynet par France Barral, le chemin est balisé de traits jaune. La balise France Barral s’atteint rapidement, étant à 0,3 km. Balise altitude 1120m, point IGN 1125. Laisser ici à gauche la direction de la Côte Rosset qui sera notre retour, itinéraire franchissant le Ruisseau du Pleynet par le Pont de la Sauge.

Poursuivre alors vers le Pleynet, le chemin est remplacé par un beau sentier en sous-bois, et sort face aux résidences du Pleynet sur son vaste parking devant la balise Office de Tourisme du Pleynet altitude 1445m.

Prendre la direction de la Combe du Pra. L’itinéraire passe par la balise du Pleynet l’Aigle, et poursuit sud-ouest sur une belle piste balisée toujours de traits jaune. Au moment où elle effectue un S, couper droit pour effectuer un raccourci.

Passer par la Balise Roses des Prés altitude 1530m, et la Balise l’Embruneraie altitude 1670m où on effectue la jonction avec le GR. de Pays Tour des Balcons des Sept Laux, poursuivre vers le Habert du Pra.

Notre sentier balisé de traits jaune/rouge, franchit le Ruisseau du Pra sur une petite passerelle. Rapidement, une sente débute sur la droite matérialisée d’un petit cairn. Elle s’élève sud-est dans la végétation, franchit bientôt le Ruisseau de la Masse, passe sous la roche à l’extrême nord du Rocher de l’Evêque.

Notre sente remonte après une courte descente sur la croupe, dominant le Ruisseau du Vouteret. Une trace remonte alors sa rive gauche, se faufilant parmi les rhododendrons et Myrtilliers sud-ouest. Longeant à distance la crête du Rocher de l’Evêque, elle arrive sur un replat où le ruisseau dévale plus tranquille.

La ligne cairnée le franchit, pour évoluer désormais sur sa rive droite. Elle s’en écarte vers le sud, franchit un premier verrou, puis un second pour se trouver sous la crête issue du point IGN 2407 à l’aplomb du Pic de l’Apparence pratiquement au fond du vallon.

Contourner alors le point IGN 2407 par le sud, pour remonter le vallon très raide et pierreux sud-est, où il est fort possible qu’un névé persiste. La trace cairnée se dirige sous le flanc sud de la moraine, et atteint sa crête au-dessus du point IGN 2407.

Très bien cairnée et évidente, suivre la crête sous le Pic de l’Apparence au sud-est. Elle dessine un grand virage vers l’ouest sous le Col des Mottes désormais visible. Elle atteint alors le point IGN 2539 sous le Col des Mottes et le Pic de la Belle Étoile.

Remonter alors la dernière arête au sud du point IGN 2539 sous notre pic, puis par une dernière traversée à gauche atteindre le Col des Mottes. Le Pic de la Belle Etoile se trouve à droite au sud à 5 minutes.

Lac de la Belle Etoile - Sept Laux

Revenu au Col des Mottes, descendre à droite est, en suivant les nombreux cairns jalonnant le parcours. L’itinéraire passe entre les Lacs de la Belle Etoile, sur la croupe au sud du plus grand.

Poursuivre est nord-est, et dominé le dernier lac à gauche, sous le point IGN 2434 de sa croupe sud. Poursuivre est sud-est maintenant, on finit par surplomber le ruisseau séparant les deux plus grands lacs des Sept Laux, le lac du Cos au sud pas visible, et le lac de Cottepens au nord.

Dégringoler sur la rive gauche du torrent, et le franchir plus en amont, si une petite crue. Rejoindre alors sur sa rive droite, le sentier balisé de traits blanc/rouge du GR.738 GRP Tour des Lacs des Sept Laux. Le suivre alors au nord, longer à flanc le Cottepens, il se faufile entre le lac de la Motte et le lac Carré, et rejoint plus au nord le Col de la Vieille, balise altitude 2090m dominant le dernier le lac Noir.

Descente sur Fond de France

  • Ici, 2 possibilités se présentent à nous.

Prendre à droite la direction de Fond de France par les 2 Ruisseaux. Nord-est, puis nord-ouest, il dévale parfois raide et en lacets, il joint avec la balise les 2 Ruisseaux altitude 1540m, prendre la direction de Côte Rosset.

Finalement, retrouver la balise France Barral, après avoir franchit le Ruisseau du Pleynet par le Pont de la Sauge. Fond de France est à 0,3 km.

Journée du 18/07/2018.

Après mon ascension du Pic des Cabottes et celui de la Belle Etoile par les Sept Laux au départ du Rivier d’Allemont le 02/07/2015, j’avais gardé cette idée de monter un jour de bonnes conditions météo par ce versant du Col des Mottes.

Au moment de rentrer le topo, je m’aperçois qu’un similaire existe déjà sur AltitudeRando. Seulement, je ne monte pas par le Clapier Branlant comme le suggère Alain73, puis le départ de Fond de France et la descente par les 2 Ruisseaux différentié de son topo.

5h50 au départ de Veurey-Voroize, je prends la route pour Grenoble et la Vallée du Grésivaudan par l’A41 gratuite jusqu’à Brignoud. Là, je continue par les Départementales pour atteindre St-Pierre-d’Allevard et Allevard. C’est bien ma veine, je me fais prendre par le radar en traversant un petit bled.

7h45 je remonte du parking la D.525a, en direction de Fond de France. Derrière le restaurant l’Essentiel, débute le chemin, je prends la direction du Pleynet. A la balise France Barral altitude 1120m point IGN 1125, je laisse à gauche le Pont de la Sauge qui sera j’espère mon retour. Le chemin laisse la place à un beau sentier, remonte tranquillement en sous-bois qui débouche face aux résidences sur le grand parking du Pleynet.

Je me dirige au sud, au fond de son parking. Ici en suivant le chemin bien tranquille, je monte au Habert du Pra. Sur sa porte, qui est fermée d’ailleurs, une note signale que ce chalet d’alpage est privé.

Désormais, je suis sur le sentier GRP. Tour des lacs des sept Laux, Il franchit sur une petite passerelle le Ruisseau du Pra. Peu après, un cairn marque à droite le départ d’une sente dans un alpage. Elle se faufile sud-est dans la végétation, devenant plus raide et dans une zone plus humide, elle vient sous la roche. Elle poursuit en légère descente, et remonte sur une croupe dominant le Ruisseau du Vouteret.

Une trace remonte sa rive gauche sud-ouest, de nombreux cairns jalonnent le parcours. Plus haut, n’ayant pas repérer de ligne de cairns se dirigeant vers le Clapier Branlant, je poursuis ma montée en suivant le ruisseau. Sur un replat, où il dévale plus tranquille, la ligne de cairns le franchit et se dirige vers un verrou. Prenant la direction plutôt sud parmi une moraine, avec en ligne de mire la longue crête du Col du Vouteret. Vers 2200m, la sente intermittente contourne le point IGN 2407, et remonte un vallon raide et pierreux puis se dirigeant sur son flanc sud, elle remonte sur la moraine. Je suis son arête en direction de Pic de l’Apparence, elle prend bientôt la direction de l’ouest vers le point IGN 2539. Je remonte cette arête raide vers le Col des Mottes, un gros névé stagne dans sa pente très raide. Je vise alors pour l’éviter, un petit couloir rocheux qui me permet d’atteindre la crête nord du Pic de la Belle Étoile. J’atteins son sommet, il est 12h00 pile...

Après quelques photos pour immortaliser cette ascension par ce versant, je descends par le versant des lacs de la Belle Étoile, où de nombreux névés encombrent l’itinéraire. Je zig zag entre les névés, en repérant les cairns que je perds parfois. J’arrive au-dessus du lac de la Belle Étoile le plus à l’est au sud du point IGN 2434, où nous étions passés avec Jean-Claude et René ce fameux jour de l’ascension du Pic des Cabottes, enchainant avec le Pic d’aujourd’hui. Bref ce fut une belle aventure.

14h00 je casse la croûte au-dessus des ruines de la Cabane des Forges, et continue ma longue descente. Je remarque les lacs avec leurs niveaux incroyablement bas, et le Refuge des Sept Laux, où je ne ferais pas de pause cette foi-ci. Je poursuis ma longue descente, c’est sûr qu’il y a plus de mondes ici.

16h45 de retour exténué à Fond de France, je rentre directement sans m’arrêter pour la mousse habituelle. Je traverse la ville dans la cohue des heures de pointes, et retrouve la tranquillité de ma terrasse, en pensant à ma belle et mémorable ascension du jour en solitaire.

Dernière modification : 6 novembre 2018
Le Rocher Blanc (2928m) en traversée, des Sept Laux au Pont de Rieu Claret

A propos

Auteur de ce topo :

"va avec confiance dans la direction de tes rêves, vis la vie que tu as imaginé". "Laisse ton esprit s’évader et tes pieds suivre tes rêves".

Randonnée réalisée le 18 juillet

Topo publié le 20 juillet

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 20 juillet à 23h49

    Bravo Patrice, une bambée de cette envergure et tout seul, il faut le faire !
    Et bien moi le même jour j’étais en face de toi, ou derrière, c’est selon........au lac de Belledonne, sous le Grand Pic mais pas du même côté, avec un retour un peu sauvage aussi, mais rien de comparable avec ton épopée !
    Superbes photos, comme toujours.

  • par Le 21 juillet à 08h07

    Bonjour vous 2 : il y avait du monde dans Belledonne ce jour là ! je me situais entre vous deux, sous la Pointe du Sifflet, superbe journée.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !