Pic de la Moulinière (3073m) par la Clarée et le Col des Béraudes

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1200m
Durée :
1 jour

Sommet voisin de la Pointe des Cerces, le Pic de la Moulinière peut se gravir en mode rando-alpine par ses couloirs Sud-Est ou Nord-Ouest. Ce topo définit son ascension au départ de la vallée de la Clarée, avec le franchissement du Col des Béraudes et la remontée sportive de son couloir Sud-Est. – Auteurs : et

Accès

De Briançon prendre la direction de l’Italie et Montgenèvre et bifurquer à gauche sur la D994G jusqu’au village de Vachette.

Remonter la vallée jusqu’à Névache et traverser le village.

Poursuivre à droite par la petite route étroite de la Haute Clarée jusqu’au refuge de Laval.

Se garer sur le vaste parking qui clôt la route.

À noter qu’à partir du 14 juillet la haute vallée n’est accessible, depuis Névache, après 8 heures du matin, que par des navettes.

Précisions sur la difficulté

  • Long couloir de 250m D+ à remonter, constitué de parties herbeuses, rocheuses et d’éboulis, dont la pente atteint sur le haut les 40 degrés.
  • Présence d’une corniche enneigée en haut du couloir la plus grande partie de l’année (sauf peut-être au mois d’août et début septembre selon les saisons) nécessitant l’emport de crampons et d’un piolet.
  • Escalade délicate (Pas de II max) dans de la roche très friable, pour atteindre la bastion sommital, à partir du haut du couloir. Ceci nécessitant l’habitude de ce genre de terrain.
  • Casque obligatoire.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : TOP 25 - 3535 OT "Névache - Mont Thabor"
  • Altitude minimum : 2030m
  • Altitude maximum : 3073m
  • Distance : environ 12km
  • Horaires : comptez entre 5h00 et 6h00 hors pause
  • Balisage : type P.R / couleur jaune, puis hors sentier à partir du Col des Béraudes

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Du parking du Refuge de Laval, avancer vers le nord, et bifurquer rapidement à gauche en direction du Col des Béraudes (panneaux) en empruntant le Pont du Moutet.

Rejoindre en premier lieu, le magnifique Lac des Béraudes, et poursuivre la sente à gauche de celui-ci, jusqu’au Col des Béraudes (2781m).

Poursuivre la sente qui descend du col vers l’autre versant et désescalader des gradins.

Puis, dans un virage à droite, laisser le sentier balisé et descendre dans les éboulis, à droite afin de rejoindre le bas de la combe.

Repérer maintenant, aisément le couloir Sud-Est du Pic de la Moulinière et le remonter à main gauche (rive droite).

Viser un premier passage herbeux, puis un deuxième (en absence de névé...).

Le haut du couloir devient plus pentu et avoisine les 40 degrés de pente.

Une corniche est généralement présente en haut de ce couloir.

  • Quand elle est bien réduite, un passage est possible à gauche de celle-ci.
  • Quand ce n’est pas le cas, privilégier la droite de la corniche qui est généralement moins pentue.
  • Crampons et piolet nécessaires quand la corniche est importante et quand le couloir est en neige.

Rejoindre le collet au dessus de la corniche et partir à gauche afin d’escalader plusieurs ressauts, mais dans du rocher très délité.

  • De ce collet on repère facilement le couloir Nord-Ouest qui descend en direction du Lac des Cerces.

Suivre un petit couloir plein Ouest, puis un pas de II vers le Sud pour rejoindre le sommet du Pic de la Moulinière orné d’un cairn discret.

Par temps clair, la vue est splendide dans toutes les directions, au Sud les Ecrins, au Nord, la Pointe des Cerces, mais aussi...le Mont Blanc.
À l’Est, le Thabor, la Haute Maurienne et la Vanoise.
À l’Ouest le Grand Galibier et les Aiguilles d’Arves entre autres...

Descente

Par le même itinéraire en effectuant la boucle par la rive gauche du Lac des Béraudes.

Dernière modification : 1er octobre 2018
Pic de la Moulinière (3073m), arête sud-sud-est

A propos

Auteurs de ce topo : ,

Randonnée réalisée le 16 août

Topo publié le 17 août

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par balouLe 22 août à 20h21

    belles photos
    entre le col des béraudes et le col du chardonnet j’ai vu un loup qui poursuivait une harde de mouflons

  • par Le 26 septembre à 09h23

    Bravo pour tous ces beaux sommets gravis. Ce Pic de la Moulinière m’avait fasciné lors de mon passage sur le secteur de la Ponsonnière. Et puis le Pic Coolidge, la Roche Faurio ... Merci encore pour l’inspiration.

  • par Le 26 septembre à 17h34

    Merci Bibox !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !