Pic de la Sauge (1612m) Pointe de la Galoppaz (1681m) par Combe Servenne

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
830m
Durée :
1 jour

La solitude assurée quand tous les randonneurs s’agglutinent sur la Galoppaz ! – Auteur :

Accès

De Chambéry : massif des Bauges, St-Jean-D’Arvey, Thoiry lieu-dit le Fournet sur la D206, 2 km avant le Col des Prés.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Carte IGN : TOP25 3432 OT Massif des Bauges
  • Pic de la Sauge IGN tracé
  • Balisage :
    • Rouge/Jaune
    • Bleu
    • Jaune/Vert fluo
    • Panneaux au départ
  • Dénivelé cumulé : 830m
  • Distance : environ 13Km

Départ : du Fornet en suivant l’itinéraire de la Galoppaz, au niveau de la prise d’eau monter sur la droite direction Combe Servenne.

Quelques mètres après une grange ruinée en cours de rénovation (ce jour) prendre le sentier sur la gauche (balisage rouge/jaune peu visible).

Après une courte mais rude montée dans le lit du "ruisseau" du Grand Raya (généralement à sec sur cette portion), on parvient à un chemin forestier que l’on suit sur la droite.

Au col de Combe Servenne, ignorer les indications du panneau (tracé bleu sur le lien IGN), se diriger à gauche sur une sente peu marquée dans un premier temps, balisée "Bleu" par la suite, elle monte en écharpe et rejoint le sentier en provenance d’Arvey.

À la sortie de la forêt continuer sur le sentier, traverser le ruisseau du Dard monter vers la crête direction sud pour rejoindre le col de la Galoppaz.

Absence de balisage, et le chalet de la Galoppaz mentionné sur IGN n’est plus qu’un amas de pierres

Du col monter dans la forêt (plein sud), on retrouve rapidement un balisage "jaune/vert fluo" qui conduit au Pic de la Sauge.

Retour : revenir sur ses pas, au col poursuivre sur la crête, monter à sa guise vers le sommet de la Galoppaz, après un aller retour rejoindre nord le sentier balisé, et les chalets de la Buffaz.

Laisser ces derniers sur la droite, rejoindre nord la forêt et le passage qui fait basculer côté col des Prés.

Le sentier, balisé "Jaune", rejoint les granges de l’Allier, et la piste du Fournet.

Dernière modification : 16 mai 2018
Pointe de la Galoppaz (1681m) par le Fournet

A propos

Auteur de ce topo :

Le soleil n’est jamais si beau qu’un jour où l’on se met en route. (Giono) il existe un monde d’espace, d’eau libre, de bêtes naïves où brille encore la jeunesse du monde et il dépend de nous, et de nous seuls, qu’il survive. Samivel

Topo publié le 9 mai 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (4).
  • par Le 10 mai 2016 à 18h22

    Bonjour Galipette,
    Belle sortie et des souvenirs du Pic de la Sauge. Il faisait beau, super ! C’était quand ?
    À bientôt (L’arrière pays niçois est sous un ciel couvert…)

  • par Le 11 mai 2016 à 15h17

    Sortie de vendredi 6/05 alors que tu traînais tes guêtres dans le Vercors, j’espère que tu profites !

  • par Le 11 mai 2016 à 16h26

    Comme il pleut, on à le temps de débattre...
    Es-tu certaine que ta gentiane est une "Gentiane de Koch" ? Cette dernière est calcifuge et n’aime pas le calcaire.

  • par Le 11 mai 2016 à 17h59

    Bonne question ! tu m’oblige à me replonger dans la géologie :http://www.geol-alp.com/bauges/_general_bauges/0_general_bauges.html Extrait "Un caractère remarquable du relief des Bauges orientales (et spécialement de leur partie la plus orientale) est que d’assez nombreux sommets (Dent de Cons, Belle Étoile, Chaurionde, Galoppaz) sont sculptés dans les couches argilo-calcaires de l’Hauterivien - Valanginien (et non dans l’Urgonien). Cela vient avant tout de ce qu’ici les couches de cet âge sont épaisses et relativement résistantes à l’érosion, du fait que leurs bancs calcaires y deviennent siliceux. Mais cela résulte aussi, dans la plupart des cas, du renversement des flancs de plis."

  • par Le 11 mai 2016 à 18h10

    Il va falloir retourner sur place et mesurer le pH

  • par Le 12 mai 2016 à 09h43

    ça peut être aussi G. angustifolia ou G. clusii. dans le doute ...

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !