Pic des Têtes (2662m) par la Montagne des Têtes

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1450m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

L'ascension du sommet le plus méridional de la Montagne de la Blanche, par son arête sud-ouest nommée "Montagne des Têtes".

Accès

De Digne, prendre la D900 vers le nord et rejoindre le village tristement connu maintenant (crash du German Wings) du Vernet.
Arrivé dans le village, suivre à gauche la route en direction de la piscine puis tourner à droite en direction du lieu-dit le Roussimal.
Emprunter la piste à la sortie du hameau, avancer encore sur environ un kilomètre et se garer en bord de piste à l’altitude située entre 1320m et 1380m.

Itinéraire

Informations

  • Carte : IGN TOP25 n°3439ET SEYNE - CHABANON - GRAND PUY
  • Dénivelé positif : 1450m D+
  • Horaire de montée : entre 3h30 e 4h30
  • Distance : environ 14km

Difficultés

La montée vers le Pic des Têtes se fait sur un terrain très pentu sans réelle trace.

La barre rocheuse sous la Tête de Beloupet nécessite un pied sûr et ce passage pourra paraître exposé pour certaines personnes.

La descente assez technique dans des pierriers peu stabilisés mettra vos cuisses à contribution.

Matériel conseillé

  • De bonnes chaussures
  • Des bâtons de randonnée
  • Une boussole avec la carte IGN pour bien s’orienter (absence de balisage et de trace)

Itinéraire

Continuer à pieds la piste forestière qui rejoint après bon nombre de lacets, la Cabane Vielle (1774m).

Là, se diriger plein est vers la ligne de crête de la Montagne des Têtes en visant le Pinet (1924m).

Les pentes sont raides et herbeuses et poursuivent la ligne de crête par de vagues traces jusqu’à un pierrier.

Remonter celui-ci par la gauche jusqu’à la Tête de Belau (2242m).

Poursuivre toujours sur la crête en suivant quelques cairns jusqu’à un passage un peu instable dans un couloir de caillasses où il faudra par endroit, utiliser un peu ses mains.

Il s’agit d’une barre rocheuse constituée en son milieu d’une large brèche facilement repérable dans laquelle il faut s’engager.

Un petit cairn marque la sortie et on rejoint la Tête de Beloupet (2383m).

Poursuivre légèrement à gauche et rejoindre un grand replat situé sous le Pic des Têtes.

Remonter en face, la pente d’éboulis sur environ 250m pour atteindre le large sommet orné de deux gros cairns et d’un panneau jaune.

Au sommet, on peut admirer en face, (à l’est) la crête de Chabrière et le Puy de la Sèche dominés un peu plus loin par la Tête de l’Estrop.

Au nord, Roche Close et son arrête sud impressionnent et on peut apercevoir au nord-est, plus loin, le massif de Chambeyron.

Descente

Deux options :

  • par le même itinéraire.
  • poursuivre sur le sommet au nord et descendre jusqu’au Col des Têtes.
    Emprunter une sente qui descend nord-ouest jusqu’à la Tête de Pié Gros (2273m) et poursuivre la descente à vue jusqu’à la cabane des Têtes. Continuer sur la sente qui mène à la Vielle Cabane.
Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Pic des Têtes (2662m) par la Montagne des Têtes »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Pic des Têtes (2662m) par la Montagne des Têtes »

Dans les premières montées, vue sur le sommet du Blayeul Vue sur l'ensemble Roche Close - Pic des Têtes Sur la Montagne des Têtes -* Dans le rétro Le Puy de la Sèche (2820m) Le grand replat sous le Pic des Têtes Montée finale vers le Pic des Têtes Au sommet ! Panneau sommital Vue au nord Au loin, Aiguille et Brec de Chambeyron ...vers le Col des Têtes et l'arrête sud de Roche Close Zoom sur Roche Close Panoramique nord Puy de la Sèche à droite, et Tête de l'Estrop à gauche Zoom sur la Tête de l'Estrop Coucou ! Dans la descente, vue sur la Montagne de l'Ubac et le sommet de Grisonière (2010m) Petite fontaine dans l'alpage