Pic des Têtes (2662m) par la Montagne des Têtes

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1450m
Durée :
1 jour

L'ascension du sommet le plus méridional de la Montagne de la Blanche, par son arête sud-ouest nommée "Montagne des Têtes". – Auteur :

Accès

De Digne, prendre la D900 vers le nord et rejoindre le village tristement connu maintenant (crash du German Wings) du Vernet.
Arrivé dans le village, suivre à gauche la route en direction de la piscine puis tourner à droite en direction du lieu-dit le Roussimal.
Emprunter la piste à la sortie du hameau, avancer encore sur environ un kilomètre et se garer en bord de piste à l’altitude située entre 1320m et 1380m.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Informations

  • Carte : IGN TOP25 n°3439ET SEYNE - CHABANON - GRAND PUY
  • Dénivelé positif : 1450m D+
  • Horaire de montée : entre 3h30 e 4h30
  • Distance : environ 14km

Difficultés

La montée vers le Pic des Têtes se fait sur un terrain très pentu sans réelle trace.

La barre rocheuse sous la Tête de Beloupet nécessite un pied sûr et ce passage pourra paraître exposé pour certaines personnes.

La descente assez technique dans des pierriers peu stabilisés mettra vos cuisses à contribution.

Matériel conseillé

  • De bonnes chaussures
  • Des bâtons de randonnée
  • Une boussole avec la carte IGN pour bien s’orienter (absence de balisage et de trace)

Itinéraire

Continuer à pieds la piste forestière qui rejoint après bon nombre de lacets, la Cabane Vielle (1774m).

Là, se diriger plein est vers la ligne de crête de la Montagne des Têtes en visant le Pinet (1924m).

Les pentes sont raides et herbeuses et poursuivent la ligne de crête par de vagues traces jusqu’à un pierrier.

Remonter celui-ci par la gauche jusqu’à la Tête de Belau (2242m).

Poursuivre toujours sur la crête en suivant quelques cairns jusqu’à un passage un peu instable dans un couloir de caillasses où il faudra par endroit, utiliser un peu ses mains.

Il s’agit d’une barre rocheuse constituée en son milieu d’une large brèche facilement repérable dans laquelle il faut s’engager.

Un petit cairn marque la sortie et on rejoint la Tête de Beloupet (2383m).

Poursuivre légèrement à gauche et rejoindre un grand replat situé sous le Pic des Têtes.

Remonter en face, la pente d’éboulis sur environ 250m pour atteindre le large sommet orné de deux gros cairns et d’un panneau jaune.

Au sommet, on peut admirer en face, (à l’est) la crête de Chabrière et le Puy de la Sèche dominés un peu plus loin par la Tête de l’Estrop.

Au nord, Roche Close et son arrête sud impressionnent et on peut apercevoir au nord-est, plus loin, le massif de Chambeyron.

Descente

Deux options :

  • par le même itinéraire.
  • poursuivre sur le sommet au nord et descendre jusqu’au Col des Têtes.
    Emprunter une sente qui descend nord-ouest jusqu’à la Tête de Pié Gros (2273m) et poursuivre la descente à vue jusqu’à la cabane des Têtes. Continuer sur la sente qui mène à la Vielle Cabane.
Dernière modification : 16 mai 2018
Roche Close (2739m) et la Mournière (2710m) en boucle par le Laverq et le Pas de Galèbre (2496m)

A propos

Auteur de ce topo :

Habitant les Bouches-du-Rhône et passionné de randonnée sportive depuis 2009, j'ai commencé logiquement à faire mes "armes" dans les magnifiques calanques de Marseille, puis j'ai étendu à la Provence, les Alpes et maintenant, tout simplement "la montagne", où qu'elle soit !!!

Topo publié le 15 janvier 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (5).
  • par Le 15 janvier 2017 à 19h18

    La piste du Col de Mariaud est désormais interdite à la circulation.
    Ce qui rajoute une bonne distance de marche sur la piste.

  • par Le 15 janvier 2017 à 20h10

    Merci Stéphanie, j’ai modifié le TOPO en conséquence.

  • par Le 15 janvier 2017 à 20h17

    C’est une alternative par la piste de Roussimal. On peut ainsi monter jusqu’à la barrière de la Grande Montagne à condition d’avoir une voiture avec garde haute. Je parle par expérience pour avoir amocher un pare-choc à la descente ;)

  • par Le 15 janvier 2017 à 20h24

    En fait, c’est ce que j’avais fait, parce qu’on avait appris au dernier moment que la piste menant au Col de Mariaud était trop boueuse, le jour de mon ascension, donc on avait emprunté la piste vers Roussimal. Mais, je préférais mettre sur le topo, le véritable départ de la voie normale. Mais, comme tu à l’air de bien connaître ton pays Dignois que tu chéris tant, je te fais confiance, Stéphanie.

  • par Le 15 janvier 2017 à 21h32

    C’est pas faux, et surtout cette montagne je la connais par coeur... On peut aussi partir de la cabane des Mulets, mais pour avoir fait les 3 itinéraires, c’est bien celui par Roussimal - Vieille Cabane et Col des Têtes que je préfère. Et que dire du pierrier : un vrai régal à la descente !

  • par Le 16 janvier 2017 à 01h26

    C’est bien la combe au sud du sommet qui a tristement fait l’actualité il y a quelques années ?

  • par Le 16 janvier 2017 à 07h07

    Absolument ! le vallon de Galèbre

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !