Pic des Trois Seigneurs (2199m) en boucle par l’Etang Bleu

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1300m
Durée :
1 jour

C'est Dimanche, il fait beau, direction l'Ariège et plus particulièrement le Pic des Trois Seigneurs pour une longue boucle et un sympathique parcours de crête. – Auteur :

Accès

Depuis Toulouse on accède à Tarascon-sur-Ariège par la nationale 20. Dans le grand rond-point à l’entrée de Tarascon prendre à droite direction Rabat-les-Trois-Seigneurs. Après Rabat poursuivre la route qui s’enfonce dans la vallée à l’Ouest jusqu’à arriver à un parking où on laisse la voiture.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 2047 ET La Bastide de Sérou
  • Site IGN : Pic des Trois Seigneurs
  • Altitude de départ : 1022m
  • Altitude d’arrivée : 2199m
  • Temps de montée : 3h15
  • Temps total : 7h30

Descriptif de la randonnée

Du parking suivre la piste forestière qui part à l’Ouest jusqu’à arriver à un gué permettant de traverser la Courbière. Ce gué est doublé d’une passerelle permettant le passage aux piétons lorsque celui-ci est submergé. Après ce gué poursuivre sur la piste qui bifurque assez vite direction Est.

Aux environs de l’altitude 1130m on laisse cette piste pour emprunter le chemin au balisage jaune qui part direction Ouest-Sud-Ouest. Ce chemin bien marqué et balisé en jaune s’élève dans la forêt et mène à l’Etang Bleu (1780m).

De l’Etang Bleu on poursuit Sud pour atteindre le Col de la Couillate (1961m) d’où on jouit d’une vue magnifique sur les Pyrénées Ariégeoises qui nous accompagnera tout au long du parcours de crêtes jusqu’au sommet.

Après le Col de la Couillate on continue direction Nord-Ouest, on va suivre les crêtes qui alternent entre montée et descente en passant par le Pic de Peyroutet (2165m) et le Pic de Crède (2197m) pour finalement arriver au sommet du Pic des Trois Seigneurs.

Du sommet très belle vue sur les Pyrénées Ariégeoises : Valier, Montcalm, Médécourbe, Pique Rouge de Bassiès, Saint-Barthélémy...

Pour le retour on suit le même chemin. Au niveau de l’Etang Bleu on peut soit descendre par le chemin emprunté à la montée soit descendre en passant par le Cirque d’Embans. Pour cela on suit le chemin qui part au Nord et passe à proximité de l’Etang Long. Le cheminement est évident et balisé en jaune et on rejoint finalement le chemin emprunté à l’aller au niveau du gué permettant de traverser le Courbière.

Avis de recherche - Julie Michel

Julie Michel d’Auxerre a disparu dans des circonstances mystérieuses en Juillet 2013 dans les Pyrénées ariégeoises, au Port de Lers, qui est le point de départ de la voie classique pour le Pic des Trois Seigneurs.

Afin de donner de la publicité à cette cause et peut-être faire avancer les recherches un site internet a été créé exposant les circonstances de la disparition. Si vous vous rendez dans les Pyrénées ariégeoises prochainement ou si vous y étiez en Juillet 2013 ou encore si vous pensez détenir des renseignements alors je vous incite vivement à vous rendre sur le site : Julie Michel

Dernière modification : 16 mai 2018
Pic de Pioulou (2166m)

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 31 août 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 2 octobre 2014 à 16h44

    141002 16xx

    • Trois rivières : Courbière, Vicdessos, Arac.

    Trois seigneuries : Massat, Vicdessos, Rabat-les-Trois-Seigneurs.

    La légende : les trois seigneurs se réunissaient au sommet du pic
    pour débattre des droits respectifs.
    (Etienne Carbonne, "Rabat vous est conté", 1961

    • De la glace (ex-glacier d’Ambans).
      « En 1853, de mai à novembre, six tonnes de glace sont extraites chaque jour ou plutôt chaque nuit de la « glaciaire » de Rabat, un névé au pied des Trois Seigneurs, et expédiées à Toulouse ; les porteurs découpent des blocs d’environ 25 kg, les enroulent dans de la sciure et de la toile de jute et les chargent sur des mulets qui descendent, de nuit, jusqu’à Tarascon ; huit rouliers et 24 attelages sont employés à l’acheminement sur la grand’route qui prend deux nuits et un jour pour arriver à Toulouse. On perd par fonte un tiers de la glace mais il en reste assez pour alimenter les cafés toulousains et même pour en envoyer une partie par bateau jusqu’à Bordeaux »
      (Claudine. Pailhès, « La vie en Ariège au XIX° siècle », 2013.)
    • Le glacier a disparu, il reste les avalanches.
      La Dépêche du 03 avril 2014
      Deux randonneurs tués par une avalanche au Pic-des-Trois-Seigneurs

    "Le petit groupe de randonneurs, équipés de raquettes à neige, se trouvait à proximité du cirque d’Embans, dans le massif du Pic-des-Trois-Seigneurs, lorsque le drame s’est produit, à environ 1 500 mètres d’altitude. Les trois randonneurs, deux hommes et une femme, avaient décidé de s’encorder pour franchir un passage qu’ils avaient jugé périlleux. Tous trois étaient bien équipés et disposaient de systèmes d’alerte en cas d’avalanche. Soudain, une coulée de neige s’est déclenchée, large de cent cinquante mètres au plus fort de l’avalanche, emportant le petit groupe sur son passage. A cette altitude, le risque était de niveau 2 (limité), mais plus important à 2000 mètres, de niveau 3 (marqué").

  • par Le 27 octobre 2014 à 21h55

    Bonsoir Hereme, quand on voit la configuration du cirque d’Embans on n’est pas étonné que ce genre d’accident arrive. Il aurait peut-être été plus prudent pour eux d’emprunter le chemin qui arrive à la Jasse de l’Etang Bleu.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !