Pic du Haut Mouriare (2808m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1160m
Durée :
1 jour

Randonnée sportive vers un sommet peu fréquenté. Belvédère des lacs Escur, de L'Ascension et de L'Orceyrette dévoilant un panorama élargi sur le Queyras, la Haute Ubaye, Les Ecrins, les Cerces et la Vanoise.

Accès

De Briançon, prendre la N94 en direction de Gap puis dans la localité de la Roche-de-Rame, tourner à gauche et prendre la direction du Lauzet. Une route goudronnée suivie d’une piste de 12 km vous conduiront au hameau.
Stationner à l’entrée de celui-ci.

Précisions sur la difficulté

C’est une randonnée avec des montées très raides qui se situe à la frontière de l’alpinisme et qui demande par conséquent une bonne condition physique.

Les infos essentielles

  • Carte : IGN TOP25 3537ET
  • Altitude du départ : 1786m
  • Altitude du sommet : 2808m
  • Distance : 13 km
  • Balisage : Par panneaux et marques de peinture (points roses et bleus sur les rochers) jusqu’au Collet du Peyron puis deux cairns dans l’ascension sommitale.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Descriptif

Depuis le Lauset, traverser le torrent de Bouchouse par le petit pont et remonter sur votre gauche à l’Ouest la piste menant aux ruines du Giet , puis le sentier à droite au Nord en direction du Collet de Peyron et des Lacs Escur et de l’Ascension.

Par ce sentier, après une traversée dans les mélèzes, déboucher dans l’alpage puis s’élever en lacets jusqu’au Collet de Peyron.

Dévaler Nord puis Nord-Est, traverser un replat puis s’élever Est-Nord-Est vers le Col du Mouriare.

Pour contourner le bastion rocheux situé sur la crête du Haut Mouriare,

  • descendre dans le pierrier par une traversée à flanc au Nord-Est puis dans l’alpage.
  • remonter au Nord-Ouest le talweg herbeux jusqu’à la selle située sur la ligne de crête. Selle qui relie le bastion rocheux à gauche au sommet du Haut Mouriare à droite.

Progresser sur la ligne de crête à droite vers le sommet

Rencontrer des blocs rocheux verticaux.

Afin d’éviter ce nouvel et dernier obstacle, se déplacer de quelques mètres vers la droite jusqu’à apercevoir une brèche.

Par cette échancrure rejoindre la ligne de crête puis la remonter jusqu’à l’antécime.

Arrêtez vous là, l’altitude ne diffère que d’un mètre avec le sommet, l’accès à ce dernier étant relativement exposé.

Effectuer le retour en sens inverse par le même itinéraire.

Option pour les plus sportifs, retour par les lacs

C’est l’itinéraire en boucle réalisé par Agarock. Voir la sortie associée.

  • Distance : 16,1km
  • Dénivelé positif cumulé : 1395m

Après avoir visité les deux lacs le sentier dévale au sud-ouest en rive droite du torrent de l’Ascension qu’il coupe avant de rejoindre la large allée qui conduit vers le sud-est aux chalets du Giet permettant ainsi de récupérer l’itinéraire de l’aller et le parking du Lauzet.

Voici une vidéo avec noms des sommets qui montre certains points de passage. Régler la qualité sur la partie supérieure droite de l’image jusqu’à 1080p en cliquant sur HD.


Le Pic du Haut Mouriare par britanicus100

Dernière modification : 16 mai 2018
Lac de l’Ascension (et ses petits frères) et la Tête du Peyron (2591m), en boucle

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Britanicus100

Retraité reconverti à la randonnée après avoir longuement sillonné le Haut Jura à ski. Vous trouverez dans mes contributions un ensemble de parcours réalisés principalement dans le Briançonnais où je réside mais aussi dans le Piémont tout proche ou dans le Queyras. Il m’arrive aussi de randonner dans les autres massifs alpins. Une bonne partie de mes parcours sont accessibles par le plus grand nombre. (...)

Topo publié le 20 juillet 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (5).
  • par Le 29 juillet 2014 à 11h53

    superbe topo agrémenté d’une vidéo extrêmement instructive ! respect !

  • par Britanicus100Le 29 juillet 2014 à 18h43

    Merci. J’ai montré les points de passage afin de pouvoir le refaire facilement. Le bastion sommital est facilement accessible
    pour les personnes habituées à faire de l’escalade.( c’est du 3 )
    C’est un sommet assez difficile ( en tout cas pour moi), comparable au Grand Rochebrune .

  • par Le 29 juillet 2014 à 19h59

    Superbe... Je ne saurais trop conseiller le bivouac au lac de l’ascension, et la descente par les gorges pour faire la boucle. Mais ce Pic sera au programme de mon prochain bivouac là-bas, c’est évident.

    J’ai une question sur la difficulté : vraiment comparable au Rochebrune ? parce qu’à voir la carte et les topos respectifs, ça n’a vraiment pas l’air comparable... mais n’ayant encore fait ni l’un ni l’autre...

  • par Britanicus100Le 29 juillet 2014 à 20h12

    Oui il est très intéressant de faire la boucle mais là on rallonge un peu la distance avec un bon 20 km ce qui est faisable
    en une journée mais pourquoi pas effectivement un bivouac au bord des lacs.
    Pour avoir fait les deux , j’ai trouvé le Mouriare aussi dur en endurance , les pentes sont très raides .

  • par Le 29 juillet 2014 à 21h36

    Je vois, pour le côté endurance alors. Je me posais la question notamment en voyant le final du Rochebrune où ça semble techniquement bien plus difficile et exposé aux chutes et chutes de pierres... des dimensions qu’on n’a pas l’air de retrouver au Mouriare du moins jusqu’à l’antécime.

  • par Britanicus100Le 29 juillet 2014 à 22h48

    Oui il y a un risque de chutes de pierres dans le Rochebrune et le port du casque est justifié.L’altitude est aussi bien plus importante et la progression dans les cailloux à partir du Col des Portes est pénible. Par contre l’ascension finale est courte
    et facile ( c’est du 2 avec des grosses prises sur une vingtaine de mètres).
    Dans le Mouriare les pentes sont très raides et ça commence pour monter au collet puis au Col où il faut en remettre une couche , puis il y a la montée vers le talweg qui est difficile avec un final très raide sur la ligne de crête .
    On va dire que c’est également un sommet qui se mérite.

  • par Le 30 juillet 2014 à 07h34

    D’accord, merci pour les précisions.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !