Pic du Rognolet (2659m) par le Col des Paris St Jacques - couloir Nord-ouest

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
959m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Le Pic du Rognolet est apparemment beaucoup fréquenté en hiver. Il est relativement facilement accessible (aux marcheurs avertis) quand il n'y a pas de neige par le couloir Nord-ouest. C'est une course assez courte et ludique ... si on aime marcher dans les blocs !

Accès

Depuis Celliers-dessus (Tarentaise/Commune de La Léchère), continuer sur 1km en direction du Col de la Madeleine, prendre la première route à droite après le village (Route de l’Arpettaz/Ref. du logis de Fées), parking dans le 8eme épingle.

Précisions sur la difficulté

La difficulté de mon "itinéraire"/topo est basée sur les conditions que j’ai trouvées sur place, qui ne sont certainement pas les meilleures pour réaliser cette balade. C’est à dire un sol gelé et de 5 à 40cm de neige (milieu couloir). Il est possible que cette balade soit bien plus facile sur terrain complètement sec. Les blocs sont parfois instables.

Les infos essentielles

Carte : IGN TOP25 3433 ET St-Jean-de-Maurienne - Valmorel
Altitude départ : 1700m
Arrivée : 2659m
Dénivelé : 959m
Distance : 8km
Matériel : A priori rien de spécial en conditions sèches. En conditions humides et/ou peu enneigées, un piolet n’est pas superflu, personnellement les crampons ont été nécessaires.

Itinéraire

L’ascension :

L’itinéraire est assez facile, on peut quasiment toujours s’orienter à vue, puisque l’on voit le Pic du Rognolet depuis le parking (Parking des Lièches).

Prendre le chemin au bout du parking (dans l’épingle), et suivre les indications jusqu’au Lac du Branlay à 2032m. Le sentier est bon et bien marqué.

De là il y a deux options, soit passer à gauche du lac et rejoindre les blocs via un goulet (voir l’itinéraire de la Pointe Saint-Jacques de Jicé).

Pour avoir déjà choisi cette option pour atteindre la Pointe St-Jacques, je déconseille, celle-ci, très fastidieuse, c’est vraiment une "mer" de gros blocs, la progression est très longue !

J’ai personnellement choisi de passer par la droite du Lac du Branlay, en direction du Creux de Lachat. On se détourne un peu de l’objectif, mais cela semble être "le bon chemin", car j’ai rapidement trouvé sur des rochers des marquages à la peinture rouge, un "R" pour Rognolet j’imagine, certainement utilisés pour indiquer l’accès à l’arête Nord-Ouest, empruntée par les alpinistes.

Il faut donc se diriger vers le Creux de Lachat, en gardant en point de mire le Col des Paris Saint-Jacques, bien visible au pied du Rognolet. Dès que vous trouverez un passage facile vers la gauche entre les barres rocheuses, cela sera certainement le bon chemin (vers 2290m). C’est ce que j’ai fait, et je suis tombé au fur et à mesure sur les fameux "R" à la peinture indiquant le chemin.

Jusqu’ici les gros blocs ont été évités ! Mais maintenant pour rejoindre le pied du Col des Paris Saint-Jacques, c’est passage obligé. Il faut donc traverser les blocs en direction du col.

Du pieds du col, remonter jusqu’à celui-ci, en tenant plutôt la gauche. La pente est assez raide, si le sol est humide ou légèrement enneigé, on a vite fait de glisser. Dans ce cas un piolet est fort sécurisant. Là encore le passage est marqué du fameux "R".

Arrivé au Col des Paris Saint-Jacques, il faut partir à gauche (ouest), en restant sous l’arête, en direction du couloir et du sommet et de sa croix déjà visibles. Il me semble avoir vu une sente,

Au départ, il faut passer au milieu du couloir (il y a quelques Cairns), et y rester pendant les deux tiers de l’ascension.
Il faut aux deux tiers de l’ascension rejoindre l’arête ouest et ne pas essayer de rejoindre l’arête Nord-est qui se dresse en face.
Une fois sur cette arête, il suffit de remonter les gros blocs jusqu’au sommet !

Bref, tout se fait à vue, il est donc impossible de s’égarer, il faut juste savoir qu’il ne faut pas continuer dans le couloir jusqu’en haut -> Voir tracé de l’itinéraire dans les photos.

La descente :

Encordé, il est possible de suivre l’arête qui va du sommet à l’antécime (d’après d’autres topos) et de redescendre du coté du col de Montartier, je me suis approché, mais n’ai pas tenté le diable seul... donc retour par l’itinéraire inverse de la montée.

Bref, un sommet sympa, pas très très dur je l’imagine par temps sec, et il faut faire attention à certain gros blocs très instables, J’en ai fait partir un assez gros par inadvertance, heureusement, j’étais seul dans ce couloir.

Dernière modification : 16 mai 2018
Pointe Saint-Jacques (2531m) par Celliers-Dessus (Les Lièches)

La carte du topo « Pic du Rognolet (2659m) par le Col des Paris St Jacques - couloir Nord-ouest »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Pic du Rognolet (2659m) par le Col des Paris St Jacques - couloir Nord-ouest »

Le passage pour éviter les gros blocs à gauche (Après Lac Branlay) Montée au Col des Paris Saint-Jacques (tenir la gauche) l’itinéraire de montée l’itinéraire de montée dans le couloir Les marquages que vous devez suivre A l’approche de l’arête Le chemin parcouru Le sommet ! Vue arrière à la descente (C’est là qu’il faut pointer à la montée au 2/3 du couloir) Vue plongeante à la descente Le Rognolet depuis la Pointe Saint-Jacques