Pierre Pamole (1198m) par Notre Dame de l’Hermitage

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
450m
Durée :
1 jour

Cette petite montagne est située au nord des monts du Forez. Isolée elle offre un immense panorama à 360°. Le sommet est coiffé par plusieurs chaos granitiques très pittoresques et mis en valeur lors de l'aménagement du site en 2007.

Accès

  • Du village de Noirétable, prendre la D 53 en direction de la Chamba et Notre-Dame de l’Hermitage.
  • La signalétique routière est abondante et précise.
  • Parking près du sanctuaire.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : Série Bleue 2731 O au 1:25000
  • Tracé IGN
  • Départ : 1110m
  • Point bas : 942m
  • Distance  : 13 Km
  • Horaire : 4/5h00

A pied où à VTT ?

  • L’itinéraire décrit peut s’effectuer à VTT, il est balisé FFC. Cependant, la raideur des pentes et la nature très rocailleuse des chemins semblent réserver ce parcours aux "vrais spécialistes".
  • Un itinéraire voisin, plus abordable aux VTT, avec un départ différent (à La Tavanie) est possible. Je ne l’ai pas testé.

Balisage

  • Blanc/rouge du GR3, partiel
  • Blanc/jaune, partiel

Difficulté

  • Chemins rocailleux
  • Traversées de départementales peu fréquentées

Du sanctuaire au sommet

Du parking du sanctuaire, prendre le GR3, plein ouest, balisage blanc/rouge, qui traverse la forêt.

On descend dans une clairière, cote 1021m.

Longer la prairie, sud-ouest. On passe devant une croix et on arrive à une intersection.

Prendre le chemin à droite, qui revient plein nord et va rejoindre la petite route de desserte de la ferme de Bessières au pas de Mousset, calvaire.

Suivre cette petite route jusqu’à son intersection avec la D 53, cote 948m, que l’on va suivre à gauche, sud-ouest, sur environ 200 mètres.

Au carrefour, prendre la petite route à droite, panneau Pierre Pamole 4. On arrive à une trifurcation. Prendre la banche centrale qui est un chemin.

Remonter ce chemin. A l’entrée de la forêt, il se divise. La branche de gauche n’est pas représentée sur IGN. Prendre celle de droite, balisage blanc/rouge.

On arrive à une première bifurcation, prendre à gauche. A une seconde, prendre à droite et à une troisième, prendre à gauche.

  • Cette partie n’est pas balisée.
  • A la seconde bifurcation, si l’on prend tout droit, on arrive vers "l’arbre du Diable", un épicéa aux formes étranges.
  • A la première bifurcation, on peut aussi prendre à droite et atteindre la piste du Bois de Pamole et par elle la cote 1141m.

Remonter le chemin jusqu’à la piste de la cote 1141m, où se trouve un parking pour atteindre le site sans trop se fatiguer.

De la cote 1141m, prendre le chemin au sud-ouest qui arrive au pied du site.

La dernière montée se fait par le chemin empierré ou par les escaliers aménagés.

Le site comprend deux tables d’orientation, de nombreux chaos granitiques et pierres dressées (récemment, pas par Obélix !).

Le panorama est très étendu, vers l’ouest sur la Limagne et la ville de Clermont-Ferrand, le Cantal, les monts Dore, le puy de Dôme. Vers l’est, les Bois Noirs, la Tour Matagrin, le mont Blanc et vers le sud, Pierre-sur-Haute.

Du sommet au sanctuaire

  • Le retour peut s’effectuer par le même itinéraire, par une boucle ou par une combinaison des deux.

- Retour en boucle

Revenir à la cote 1141m.

Suivre la piste à gauche, nord, plus longue, plus aérée et sans les blocs qui encombrent le chemin de la forêt.

On arrive à la ferme du Mousset, où la piste devient asphaltée, et rejoindre la D 53.

Suivre la route à gauche, accotements, route peu fréquentée, sur 850 mètres.

Prendre une belle piste forestière à droite, cote 942m, point bas de la randonnée.

Suivre cette piste qui va longer une ancienne tourbière.

On arrive dans une vaste et très belle clairière avec, plus haut, la Loge Roiret, ferme isolée.

Au début de la clairière, prendre un chemin rocailleux à droite, balisage blanc/jaune + 14 (balisage que l’on va suivre jusqu’au parking).

On rejoint la route du sanctuaire, la D 101-5, en aval de celui-ci, vers de magnifiques amas rocheux dans la forêt.

Suivre la route à droite, sud, sur 900 mètres, jusqu’au parking.

Informations

Dernière modification : 20 juillet 2018
Vimont ou le Pic Pelé (1348m), Monts du Forez

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 9 juin 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 19 juin 2014 à 17h05

    Histoire et légendes.

    Bonjour Alain.

    C’est lui l’arbre du diable ?
    http://www.vollore-montagne.org/blog/images/arbres%20du%20diable/diable-rbis.jpg
    (crédit Solange Dubien)

    Ou bien lui ?
    http://www.vollore-montagne.org/blog/images/Vue-Generale/divers/diable-r-bis.jpg
    (Crédit Damien Thibaudin)

    Cette légende est repertoriée à divers endroits.

    En des temps très anciens, le Diable voulut, depuis Augusto Nemetum (Clermont Ferrand), se rendre à Lugdunum (Lyon) Il enfourcha son cheval et après un premier bond sur le Grun de Chignore, le second le conduisit au Bois de Pamole.
    En approchant des sources sacrées du lieu où sera fondé plus tard le monastère de Notre-Dame de l’Hermitage, la terre s’ouvrit et, dans un grondement effroyable, cheval et cavalier disparurent dans les entrailles de la terre.
    Sur cette terre désolée pendant de long siècles, aucune végétation n’apparut jusqu’à ce que le vent ou un oiseau y dépose une graine.
    Mais sur un terrain consacré à Satan, l’arbre ne put croître que tourmenté et difforme.

    Apparemment les esprits diaboliques n’y sont plus, au vu de la végétation actuelle, quoique ...

  • par Le 19 septembre 2014 à 16h11

    Bonjour Hereme,
    Désolé, le message m’avait échappé...
    Le premier, c’est certain, est "l’arbre du diable". Je l’ai vu, malheureusement il faisait si sombre que j’ai raté la photo.
    Je pense que second cliché représente également cet arbre sous un angle différent qui fait moins ressortir le diabolique de la ramification.
    Je ne sais si les esprits ont déserté les lieux mais il ne doit pas faire bon de s’y perdre en hiver au vu de l’isolement.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !