Pierre sur Haute (1631m) par la vallée et la cascade de Chorsin

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
764m
Durée :
1 jour

Très belle randonnée, visitant tout d'abord la vallée glaciaire de Chorsin, l'une des merveilles des Monts du Forez et ensuite, le site classé des "Hautes Chaumes".

Accès

De Montbrison, prendre la D 69 en direction de Châtelneuf que l’on traverse. On arrive à une bifurcation. Continuer la D 69 en direction de Courreau et Sauvain. Après Courreau, on arrive à un col, croisement de 4 routes. Prendre tout droit, la D 44 qui descend en direction de Sauvain. On arrive dans un virage en épingle au pied du hameau du Crozet. Se garer avant l’épingle ou peu après, vers le panneau de la randonnée de la cascade de
Chorsin.

Précisions sur la difficulté

Attention, sur ces immenses plateaux, le brouillard, peut en hiver se révéler comme un véritable piège.

Les infos essentielles

  • Carte : IGN Série bleue 2732E au 1:25000 (Indispensable)
  • Tracé IGN
  • Départ : 878m
  • Altitude atteinte : 1634m
  • Distance : 28km

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Du parking à Pierre-sur-Haute

Traverser la route. Un panneau derrière un rocher, indique le départ de la randonnée. Le balisage est blanc/jaune avec la lettre C.

Prendre la petite route qui monte au hameau du Crozet. Un sentier part sur la gauche et arrive vers un portail orné d’un panneau bleu avec un chien blanc. Ne pas se laisser impressionner et contourner le portail par la droite.

Le sentier monte raide en forêt et atteint une large piste. La suivre vers l’ouest, puis vers le sud.

On arrive vers un pont sur le ruisseau de Pierre Brune. Le traverser et prendre la piste qui continue sa douce ascension forêt.

On arrive à une bifurcation, cote 1045. Prendre à gauche. C’est immanquable ! Une grosse inscription sur un rocher indique la bonne direction. Un panneau d’information et le balisage sont aussi présents.

Continuer la piste, qui passe près de la cascade de Chorsin, gelée l’hiver. Très belle même si elle n’a pas l’ampleur de celle du Saut du Gier.

Reprendre la piste balisée jusqu’à un pont en bois sur le ruisseau que l’on délaisse. Plus haut, on trouve un autre pont en bois avec le balisage blanc/jaune et la lettre C.

Délaisser également ce deuxième pont et prendre une sente discrète à droite.

On arrive dans les prairies, qu’il faut remonter jusqu’à arriver sur un plateau. Se rendre aux Jasseries Renat, qui sont visibles sur la gauche. Nous sommes dans les "Hautes-Chaumes" du Forez.

Les Hautes Chaumes sont un site naturel classé, qui s’étend sur les plateaux, au-delà de 1400 mètres d’altitude des Monts du Forez. C’est un étage subalpin composé de landes et de tourbières éparses.

On trouve un chemin qui permet d’atteindre une Madone. Suivre alors un sentier balisé blanc/jaune N° 9.

Il passe près d’un oratoire, puis aux Jasseries de Colleignes. Sur la gauche, une bifurcation peu visible, permet de gagner le sommet et ses grandes antennes.

Le panorama est époustouflant. La vue porte sur plus de 200 kilomètres ! Le Mont Blanc est à 236 km ! On peut admirer les Alpes depuis les Dents du Midi jusqu’au Grand Veymont. Le Massif Central offre aux regards, ses principales montagnes. Le Mont Pilat, le voisin, le Massif du Sancy, le Puy de Dôme, le Mont Mézenc, les Monts du Cantal, et au loin, le Mont Lozère et peut-être l’Aigoual.
On peut voir mon village de Saint-Héand et son point culminant la Pierre de la Bauche.

De Pierre-sur-Haute au parking

Par le même chemin jusqu’à la Madone. Ensuite, prendre à droite une piste qui se dirige vers le sud sans perdre d’altitude. On franchit à gué le ruisseau de Pierre Brune, parfois difficile.

Toujours continuer sur la piste la plus large, pratiquement horizontale. On arrive vers la goutte de l’Oule, à la cote 1366. Franchir le ruisseau et prendre la piste de gauche en effectuant un virage à 90°, pour prendre une direction nord-est.

Continuer dans cette direction, en ignorant les intersections.

La piste monte un peu avant de descendre aux Jasseries de Garnier où se trouve un parking. Mais déjà, on a retrouvé le balisage blanc/jaune avec la lettre C. Cette portion d’itinéraire, semble plus compliquée. En réalité, on contourne la naissance l’auge glaciaire de la Vallée de Chorsin.

Des Jasseries de Garnier, l’itinéraire suit la route sur 500 mètres jusqu’à la cote 1260. On prend ensuite une large piste sur la gauche.

Suivre le balisage qui va traverser hameaux, petites routes et pistes pour arriver sur la D44, un peu au-dessus de l’épingle où se trouve le parking.

Dans cette dernière partie, très sinueuse, ne pas perdre le balisage de vue.

Dernière modification : 19 juillet 2018
Pierre-sur-Haute (1631m) - Cols des Pradeaux, des Supeyres, du Béal et de la Loge

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 8 février 2011

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par sherpaLe 27 février 2011 à 14h12

    merci pour ce partage !
    la neige est de retour sur nos montagnes ! mais ça reste un petit hiver..
    @+

  • par AurélieLe 12 octobre 2013 à 10h28

    Bonjour,
    Nous venons de réaliser cette randonnée. Le paysage est magnifique, enneigé à partir de 1300m (le 11 Octobre...). Nous avons même eu droit à une tempête de neige près de la Madone...
    Par contre nous avons eu beaucoup de difficultés à rejoindre la Jasserie Garnier : sur le descriptif, vous indiquez trois bifurcations... le chemin change un peu de sens mais il n’y a jamais d’intersection. Nous avons donc rebroussé chemin et sommes revenus sur nos pas pour rejoindre le parking. Pensez donc à prendre une carte car sinon vous risquez de vous perdre !!! (surtout si la neige rend plus difficile l’identification des chemins)
    Mais c’est tout de même une randonnée que nous recommandons et où nous avons pris beaucoup de plaisir ! Mais elle demande tout de même une certaine préparation en amont. Nous y retournerons en été pour avoir une autre vision du paysage du plateau des Hautes Chaumes.

  • par Le 12 octobre 2013 à 13h11

    Bonjour,
    La neige déjà !
    J’ai un peu modifier le topo pour le rendre plus clair. Les intersections existent bel et bien. Mais en restant sur la piste horizontal, on arrive à la goutte de l’Oule. Là, il faut virer suivant un angle de 90°.
    Sur ces plateaux, carte et boussole sont indispensables.
    Merci du retour.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !