Pierre sur Haute (1631m) par le col du Béal, en boucle – à raquettes

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
410m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

L'ascension de Pierre-sur-Haute par le col du Béal est une grande classique. Du col, on prend au sud-est en suivant le jalonnement constitué par des poteaux d'environ trois mètres de haut et suffisamment rapprochés pour ne pas se perdre par temps de neige et de brouillard. On peut aussi effectuer une boucle, plus variée et plus longue d'environ 3,5 km qui est décrite dans ce topo. D'une manière générale, l’ascension de Pierre-sur-Haute par le nord est beaucoup moins sauvage et isolée que par le sud.

Accès

Col du Béal. Grand parking déneigé.

  • Par l’ouest : D 40 ---> Vertolaye, St-Pierre-la-Bourlhonne, Col du Béal.
  • Par l’est : D 6 ---> Boën, Sail-sous-Couzan, Chalmazel, Col du Béal.

Itinéraire

Carnet de route

  • Carte : Série bleue 2732 E au 1:25000
  • Tracé IGN
  • Départ : 1387m
  • Point Bas : 1360m
  • Altitude atteinte : 1631m
  • Distance : 12km

Météo

Etat des routes en hiver

La circulation sur le réseau secondaire dans les monts du Forez, après un épisode neigeux, est toujours délicate. La route du Col du Béal peut être temporairement fermée.

Le réseau secondaire n’est pas salé. Par grand froid, le sel est inefficace. Une roche volcanique granuleuse, la pouzzolane est répandue.

Les pneus neiges sont indispensables. Ils sont souvent rendus obligatoires par les services de l’équipement. Une paire de chaînes à neige, une pelle sont vivement conseillées.

Balisage

  • Aller : blanc/jaune ---> PR
  • Retour : blanc/rouge ---> GR
  • Quelques bornes indicatrices anciennes, avec parfois des plaques manquantes

Réglementation

  • Il est interdit de pénétrer dans l’enceinte militaire. Même si la très haute clôture est ensevelie sous la neige...

Du col du Béal à Pierre-sur-Haute

Du col, ignorer l’itinéraire qui remonte au sud-est, un peu au-dessus de la route militaire.
Partir plein est en direction de la forêt et en longer la lisière.

On traverse un ruisseau, parfois enfoui sous la neige, par un petit pont, lui aussi parfois invisible.
On passe à Font Noire, oratoire Sainte-Catherine et buron en ruine.

Traverser une vaste clairière, toujours plein est, et rejoindre la lisière de la forêt que l’on longe à droite, sud.

On se rapproche du dôme coté 1535m que l’on contourne par un sentier traversant un bois de hêtres en versant est.

A la sortie du bois, remonter à droite vers le col de la Chamboite que l’on atteint pas.

Prendre plein sud, en contrebas de la ligne de crête et traverser en légère ascendance pour passer au-dessus des pistes de la station de Chalmazel.

Contourner entièrement l’enceinte militaire qui coiffe le sommet de Pierre-sur-Haute.

De Pierre-sur-Haute au Col du Béal

  • Deux options
  • 1 : Suivre la route militaire enneigée
  • 2 : Au Col de la Chamboite, alt 1483m, panneau, remonter la pente au nord-est et gagner la ligne de crête. On passe les sommets secondaires de Procher (1544m) et de Peyre Mayou (1542m) avant de descendre directement sur le col du Béal
  • Les deux itinéraires sont jalonnés par de grands (et inesthétiques) poteaux en bois, très rapprochés.
  • L’itinéraire par la ligne de crête est beaucoup plus beau mais il oblige à une petite remontée de 60 mètres de D+.

D’autres randonnées

Sortie du 12/03/2015

12 mars 2015.

Le pays dit adieu à Florence Arthaud, Camille Muffat, Alexis Vastine et aux techniciens et pilotes accidentés en Argentine.

Le 73e Paris-Nice passe dans mon village de Saint-Héand et l’arrivée de la 4e étape sera jugée dans le massif du Pilat, en haut du col de la Croix de Chaubouret.

Dans ma région, le redoux et le vent du midi ont mis à mal le manteau neigeux.
Il fait grand beau, on va essayer de sortir les raquettes, sans doute l’une des dernière fois de la saison, si ce n’est la toute dernière.

Le massif du Mézenc à beaucoup souffert, le monts du Forez un peu moins en versant nord.

Un bel itinéraire est tracé au départ du bas des pistes de ski de la station de Chalmazel.

Après avoir dépassé le village de Chalmazel, le regard peut embrasser le versant nord-est, très enneigé.
J’imagine alors le bruit des remontées mécaniques, les cris des skieurs et je monte au col du Béal, plus paisible.

Les pentes sur la ligne de crêtes sont plus dégarnies que je ne l’imaginais.

C’est l’occasion de faire une variante en suivant la lisière de la forêt, sur le flanc est, qui présente l’avantage d’arrêter la neige balayée par le vent presque incessant qui souffle sur les crêtes.

Le parcours est un peu plus long mais plus varié et l’enneigement est très bon.

Le retour au col du Béal sera moins enneigé. En faisant quelques détours, on arrive à rentrer sans déchausser.

Parti tôt, rentré tôt pour éviter de cheminer dans la "soupe" de l’après-midi.

Pendant le trajet du retour, j’écoute à la radio l’arrivée en direct du Paris-Nice.
Le journaliste s’extasie en arrivant à la Croix de Chaubouret :

  • "C’est magnifique ! Il fait grand beau ! Au loin on voit le massif alpin tout enneigé !"
Dernière modification : 17 février 2018
Pierre sur Haute (1631m) - Monts du Forez - Cols des Pradeaux, des Supeyres, du Béal et de la Loge

La carte du topo « Pierre sur Haute (1631m) par le col du Béal, en boucle »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours