Pointe Niblé (3345m), versant ouest et le glacier Ferrand

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1400m
Durée :
2 jours

La pointe Niblé est la discrète voisine de la bien connue et classique pointe Ferrand. De quasiment même altitude, la pointe Niblé s'atteint à ski et permet de se régaler dans son entièreté du glacier Ferrand. – Auteur :

Accès

Vallon d’Ambin depuis Bramans (D1006) à 12km en amont de Modane (Haute Maurienne)

Aux Glières, bifurquer dans Bramans et remonter la route du val d’Ambin (D100) jusqu’à son terme, Le Planey (1670m) puis la piste EDF le plus haut possible ou jusqu’à son extrémité (parking de Maroqua 1970m) en fonction du déneigement.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Classique course qui réserve du beau ski sauvage et de belles pentes soutenues dans le couloir du lac.

Fiche technique :

  • Dénivelée : 1375 à 1675m suivant l’état de déneigement de la piste EDF du val d’Ambin.
  • Difficulté :
    • 3.2/E2-PD
    • 150m/35°
    • passage à 40° (couloir du lac)
  • Horaire :
    • 1h15 à 2h30 pour monter au refuge d’Ambin 2273m
    • 1h30 pour atteindre le lac d’Ambin 2683m
    • 1h30 pour arriver sur le glacier Ferrand à 3150m (passage du couloir du lac)
    • 0h40 pour atteindre le sommet de la pointe Niblé
    • À la descente...en fonction de la neige et du plaisir que l’on prend !
  • Cartographie : IGN TOP25 3640 ET Val Cenis-Charbonnel.

Itinéraire :

L’itinéraire à ski suit exactement celui d’été à pied.

  • Du parking de Maroqua, ou en dessous, depuis la piste EDF du val d’Ambin, remonter le sentier, ou à ski le fond du vallon d’Ambin jusqu’au refuge 2273m.
  • Du refuge d’Ambin, remonter le fond du vallon en passant un verrou jusque sous le grand Cordonnier (3091m).
  • S’engager dans le talweg du torrent d’Ambin jusqu’à la cote 2600m.
  • Suivre alors l’itinéraire du col Agnel, et vers 2800m, dans des pentes soutenues, virer au sud au pied du couloir d’accès au glacier Ferrand (replat 2848m).
  • Remonter une pente raide SE pendant 100m (35° passage à 40°).
  • À 2950m, effectuer une traversée exposée, orientée SW, pour arriver à l’aplomb du glacier dans l’axe du couloir qui sort à 3100m sur le glacier Ferrand, 30°.
  • Remonter les pentes soutenues E jusque sous le piton sommital de la pointe Niblé (collet 3322m).
  • Remonter une pente courte et raide qui amène 15m sous le pointement rocheux sommital.
  • Descente par le même itinéraire. En bonne neige le couloir du lac se descend entièrement jusqu’aux rives du lac d’Ambin.

Pointe Niblé versant W par le glacier Ferrand et le couloir du Lac, 30 et 31 Mai 2009.

Joli mois de Mai

Mai est enfin là. C’est le mois de toutes les envies, le mois dont on rêve pendant toute la saison de ski.
Neige de printemps, haut sommet, chaud soleil, le bonheur quoi.

Mais voilà, le mois de Mai est souvent pluvieux, bouché, voir bâché !

Avec Jérôme nous rongeons notre frein depuis un mois maintenant, depuis la superbe traversée des aiguilles de l’Argentière suivi d’un Albaron aux "petits oignons".

Nous en voulons encore, mais voilà, tous les week-ends il pleut, il pleut, il pleut.

Enfin les oracles de la météorologie nous promettent quelques jours de grand beau temps chaud, qui plus est avec de bonnes conditions de regel en altitude.

Sans attendre, et comme une évidence nous allons nous isoler dans le secret et sauvage vallon d’Ambin.

Fin Mai nous devrions être tranquilles, les randonneurs de tout poil ont rangé leurs skis !

30 Mai, nous remontons le vallon d’Ambin, il fait beau, il fait chaud, nous sommes bien !

Une bonne suée dans la pente raide sous le refuge, un petit détour vers la stèle de Geneviève pour ne pas oublier... Et farniente jusqu’à demain matin.

Elle est pas belle la vie ? Hein ?

31 Mai 4h30, il pleut !!!

31 Mai 5h15, il ne pleut plus, il neige !!! J’hallucine !

31 Mai 5h30, tant pis on part, il va faire beau, un point c’est tout, c’est ainsi !

Il y a des fois, où l’optimisme, la persévérance, l’envie sont récompensés. Un brin de folie, on force un peu le destin, et hop, c’est la rando de l’année !

Vous savez, celle où on marche bien, vite, où on n’a mal nulle part, quand il fait beau avec un poil de poudre, juste assez pour que ça tourne tout seul...

Eh bien on l’a eu notre hold-up ! Rien que pour nous seuls, là-haut dans les immensités glacées, au-dessus des nuages, dans la plus originelle des solitudes.

Personne pour voir nos sourires, nos belles courbes, personne avec qui partager ces instants jalousement dévorés sans aucune retenue.

La gourmandise est un vilain défaut paraît-il, et bien "qu’est-ce qu’on s’est mis" ce jour-là !

Dernière modification : 17 octobre 2018
Pointe Sommeiller (3332m) et Pointe d’Ambin (3266m) par Maroqua

A propos

Auteur de ce topo :

Piqué à la montagne depuis l'age de 6 ans après avoir atteint peniblement le mont joli et je suis tombé amoureux du mont blanc. Ce jour la je me suis dit qu'un jour j'irais là haut. Il y a bien longtemps que j'y suis allé au sommet du Mont blanc, et la passion de l'alpi, la rando et ski de rando ne m'a toujours pas laché ! Et que ça dure longtemps encore (...)

Topo publié le 6 avril 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !