Pointe Sommeiller (3332m) et Pointe d’Ambin (3266m) par Maroqua

Difficulté :
Alpinisme F
Dénivelé :
1350m
Durée :
1 jour

Ascension de deux sommets voisins par un petit couloir dans un beau versant nord nécessitant un bon enneigement. La descente sur le Col Sommeiller demande de l'attention. – Auteur :

Accès

À Bramans, prendre à droite la petite route (D100) qui monte jusqu’au refuge du Suffet.

Traverser le ruisseau d’Ambin et continuer sur la piste jusqu’au parking terminal de Maroqua (2000 m).

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3634OT
  • Tracé IGN
  • Altitude Départ : 2000m
  • Altitude Arrivée  : 3266m et 3332m
  • Dénivelée : 1350m
  • Distance 18 km
  • Départ : 4h10
  • Pointe d’Ambin  : 8h55
  • Pointe Sommeiller : 9h25
  • Col Sommeiller : 11h20
  • Retour : 15h15

Matériel

  • Piolet et crampons

Refuge

  • L’ascension peut se faire sur une journée, mais on peut aussi passer une nuit au refuge d’Ambin.
  • Lien vers Refuges.info

Ascension

Du parking, aller jusqu’au refuge d’Ambin (1h10). Continuer jusqu’à l’embranchement du lac d’Ambin et du col Sommeiller. Traverser le ruisseau et monter en lacets jusqu’au plateau sous le glacier Sommeiller. Jusqu’au plateau l’itinéraire est parfaitement balisé avec poteaux directionnels.

Se diriger vers le couloir évident sous la Pointe d’Ambin. Les bonnes années, un névé monte du plateau jusqu’au glacier. La pente se raidit peu à peu. Une première barre rocheuse se franchit directement. La partie médiane est la plus raide (40° maxi).

Une seconde barre rocheuse peut se franchir directement (délicat avec les crampons) ou se contourner facilement par la gauche.

Dans la partie haute du couloir, moins raide, prendre à gauche jusqu’à la large brèche où aboutit le glacier d’Ambin. Si on prend à droite, la pente est plus raide mais on arrive plus directement à la Pointe Sommeiller, sans passer par celle d’Ambin.

Prendre l’arête rocheuse facile qui mène à la Pointe d’Ambin.

De la pointe d’Ambin, suivre l’arête facile qui mène à la Pointe Sommeiller.

Panorama magnifique des Écrins au Mont Blanc, toute la Vanoise jusqu’au Grand paradis et les Alpes du Sud avec le Mont Viso.

Descente sur le col Sommeiller

Du sommet suivre la trace qui longe l’arête ouest. Dès que possible, descendre par des gradins pour atteindre les vires d’éboulis qui passent sous l’arête (une trace continue à longer l’arête et mène à 2 pas de vraie désescalade et se termine par un surplomb avec un anneau de corde (au ras du sol !) pour poser un rappel).

Une fois sur les vires, gagner une large brèche au pied d’une tour blanche. Passer versant français où l’on trouve une sente bien nette et facile.

On arrive à une autre large brèche au pied d’une tour en rocher ocre et noir. La contourner par le versant italien et revenir sur l’arête qui amène facilement au Col Sommeiller.

Du col, descendre sous le glacier pour rejoindre l’itinéraire de montée en restant bien en rive gauche du ruisseau.

Descente sur le col d’Ambin

Du sommet, revenir à la Pointe d’Ambin et traverser plein Est la large crête sommitale qui domine le versant Nord et le glacier d’Ambin, et descendre la face Est qui domine le col d’Ambin (raide face rocailleuse). Retrouver le sentier du col d’Ambin proche du sommet du grand couloir qui domine le lac (point 2844m).

Redescendre le couloir (pénible s’il n’est pas enneigé, rapide, s’il l’est) jusqu’au lac, puis le sentier du vallon d’Ambin jusqu’au refuge et le parking.

Dernière modification : 6 octobre 2018
Pointe Ferrand (3365m)

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 10 août 2011

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par colson davidLe 10 août 2010 à 17h43

    superbes photos d’un bien beau secteur !

  • par Le 27 juillet 2013 à 16h29

    Salut Alain,
    Pas de soucis pour faire référence à la face NE de la pointe d’ambin !
    Toujours aussi beau la haut, ça commence a devinir sec.
    Et dire que, quand j’étais gamin quand j’aidais au gardiennage d’Ambin avec Geneviève, le petit couloir N de Sommeiller etait en glace avec un bombement à 45° ! Un fois on a même tiré une longueur pour passer la rimaye !
    C’est vieux d’un quart de siecle !
    La croix est nouvelle sur la pointe d’Ambin, flambante neuve semble t i ?
    Bon vent dans cette magnifique haute maurienne.
    A+
    PATRICK

  • par Le 27 juillet 2013 à 17h01

    Merci Patrick. Je vais aller planter ma tente à Bessans, j’adore ce coin.
    Pour en revenir au petit couloir su Sommeiller, j’avais profité où la chaîne frontière était bien enneigée. Car le couloir est vite en terre.
    a+
    alain

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !