Pointe d’Anterne (2733m) par le vallon de Sales

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1580m
Durée :
1 jour

Bien que n'étant pas le point culminant de la chaîne des Fiz, la pointe d'Anterne offre un des meilleurs panoramas, car c'est elle qui s'avance le plus à l'est par rapport aux autres sommets de la chaîne, et elle offre de ce fait une vue plongeante remarquable aussi bien sur le vallon de Pormenaz que celui d'Anterne, avec derrière les aiguilles Rouges et le massif du Mont-Blanc. L'itinéraire proposé aborde le sommet par sa débonnaire face ouest, en profitant dans le bas de la fraicheur du vallon de Sales, de son torrent et de ses cascades.

Accès

Samoëns - Sixt - Salvagny, route de la cascade du Rouget, parking au Lignon, terminus de la route.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Altitude départ : 1180m.
  • Altitude sommet : 2733m.
  • Horaire : 9h.
  • Carte : IGN TOP25 3530ET Samoëns - Haut-Giffre

Période
Bien que le haut de la ballade soit une classique à ski l’hiver, la montée aux chalets de Sales est impraticable en conditions hivernales, les falaises du pas de Sales étant infranchissables si enneigées. Il faudra donc attendre au moins fin mai.

Difficulté
Sentiers classiques jusqu’aux chalets de Sales (le sentier du pas de Sales est impressionnant, mais large et facile). Montée facile jusqu’au plateau des Salamanes. Au-delà, parcours à vue hors sentier dans des terrains herbeux, puis caillouteux et rocheux. La zone sommitale est paumatoire. Court ressaut rocheux à escalader pour accéder au sommet.

Itinéraire

Depuis le parking du Lignon, suivre le large chemin montant non loin du torrent. Redevenant sentier, il atteint rapidement un beau point de vue sur les cascades de la Pleureuse et de la Sauffaz. Un lacet plus haut, délaisser à gauche le sentier en direction d’Anterne et poursuivre la montée dans le vallon de Sales. On atteint le replat des Clots, petite ambiance Rocheuses canadiennes.

Traverser le torrent immédiatement ou alors plus loin, et après le replat reprendre la montée à flanc en direction du pas de Sales, passage joliment taillé dans la falaise. Plus haut, le sentier traverse des pentes herbeuses dominant le torrent (exposé en cas de névés), atteint la dernière cascade et la résurgence du torrent et poursuit le vallon, maintenant sec, pour atteindre les chalets de Sales.

Alors que le sentier continue vers le sud en direction du Dérochoir, prendre une trace partant vers la gauche (est) entre deux maisons. Cette trace attaque les contreforts du plateau des Salamanes en se faufilant entre les petites barres rocheuses, et finit par déboucher sur le plateau. Bien repérer l’endroit pour ne pas avoir à le chercher sur le chemin de retour !

La trace ayant disparu, la suite du parcours s’effectue à vue. En visant un peu à droite du sommet de la tête à l’Âne, se diriger vers une petite combe dominée par un collet surmonté d’un tout petit rognon rocheux. Remonter cette combe au mieux jusqu’au petit col, soit sur de vagues traces dans les pierriers dominés par une barre rocheuse à gauche, soit sur les lapiaz à droite.

Ce collet n’est pas sur la ligne de crêtes, mais permet de redescendre dans un large couloir juste derrière. Ne pas monter à la ligne de crêtes, mais remonter le couloir vers la gauche (nord-est) jusqu’en haut. Ensuite, remonter vers l’est en direction d’une vague faiblesse permettant d’escalader une petite barre rocheuse (sangle douteuse en place), et prendre pied sur les pentes terminales de la pointe d’Anterne.

Remonter les caillasses en suivant des vagues traces (cairns) en contournant un monolithe caractéristique par la gauche (nord), pour finalement atteindre le sommet. Vue magnifique vers les vallons d’Anterne, de Moëde, de Pormenaz, de la Diosaz, les aiguilles Rouges, le massif du Mont-Blanc...

Retour par le même itinéraire. Il faudra bien viser en descendant le plateau des Salamanes pour rattraper le sentier descendant sur les chalets de Sales...

Remarques

  • Il est possible de combiner cette ascension avec celle de la tête à l’Âne, point culminant de la chaîne des Fiz. Cependant, il n’est pas possible de suivre la ligne de crêtes entre la pointe d’Anterne et la tête à l’Âne, et il faudra redescendre en direction du plateau des Salamanes pour contourner la barre rocheuse bordant le vallon au premier passage praticable.
  • Le refuge de Sales s’impose comme le point idéal pour couper la rando en plusieurs jours, et se donner le temps d’explorer d’autres belles destinations autour du vallon de Sales.

Détails de la sortie

Sortie effectuée dans une magnifique journée de la mi-octobre 2011. Météo parfaite, ciel limpide en altitude au dessus de la brume des vallées... Randonnée effectuée en mode "light", en ne prenant que le minimum d’équipement pour marcher plus vite, mais sans oublier la frontale qui s’avérera utile pour la fin de la descente où la nuit m’aura rattrapé...

Dans la montée de la combe, un peu de neige récente recouvrait les crevasses du lapiaz et m’en interdisait la montée, et il a donc fallu souffrir un peu dans les caillasses du pierrier. N’ayant pas lu de topo, j’ai directement gagné la ligne de crêtes derrière le petit col, pérégrinations exploratrices et paumatoires (mais il est où ce sommet ??), visite de diverses bosses et failles rocheuses... Ce n’est que 1/2h plus tard que j’ai finalement remonté le couloir (choix pas évident de visu) pour finalement trouver le sommet... Pause bien méritée, panorama, photos...

Descente rapide pour revenir au plateau des Salamanes dans un soleil jaunissant. Une multitude de chamois au loin, quelques bouquetins vus de plus près... Mais le soleil se couche, vite redescendre aux chalets de Sales, puis au point de départ qui sera atteint dans la nuit.

Dernière modification : 16 mai 2018
Site d’Anterne et rochers des Fiz

A propos

Auteur de ce topo :

Des paysages sauvages, même si il faut marcher loin... Des panoramas grandioses, même si il faut grimper haut... Des couchers de soleil colorés, même si il faut redescendre tard...

Topo publié le 6 décembre 2012

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 6 décembre 2012 à 05h35

    Bravo Pascal, photos superbes. Le massif des Fiz vaut vraiment le détour !

  • par Lavenir Jean-LucLe 25 juillet 2014 à 21h08

    Photos superbes. La lumière d’octobre est vraiment magnifique et le photographe de talent. Bravo et merci

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !