Pointe d’Areu (2462m) en traversée

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1600m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

La pointe d'Areu, souvent confondue à tort avec sa voisine la pointe des Arbennes, est le sommet coté 2462m sur l'IGN. L’accès à la pointe d'Areu est beaucoup plus ardu que celui de sa voisine. La traversée de celle-ci demande une bonne expérience des terrains à chamois et un minimum de sens de l'orientation.

Accès

Route de Mont Ferron au dessus de Magland, se garer au bout de la route après les Pras des Ranziers.

Itinéraire

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3430 ET La Clusaz-Grand Bornand
  • Lien IGN : Pointe d’Areu
  • Altitude de départ : 970m
  • Altitude max : 2462m
  • Distance : 13km
  • Dénivelé total positif : 1600m
  • Dénivelé total négatif : 1600m

Topo

Du parking rejoindre le GR96 via une piste jeepable jusqu’à un parking indiqué comme étant le dernier avant Mont Ferron.

Dans la première tête d’épingle on peut couper dans les bois en empruntant un petit sentier. Cela évite des mètres de marche sur la piste.

Une fois au parking, suivre la direction des chalets de Mont Ferron (pancartes).

Aux chalets de Mont Ferron rester sur le GR96 et suivre la direction du passage du Saix.

On emprunte alors un sentier dans les bois très agréable et bien entretenu, on sort de la forêt au pied des impressionnantes falaises de la pointe d’Areu.

Emprunter le passage du Saix, il s’agit d’un passage équipé d’une main courante qui permet de franchir la falaise d’Areu et d’accéder à la montagne de Chérente.

Une fois sortie du passage du Saix, on reste une centaine de mètres sur le GR96 jusqu’à buter contre une petite falaise que le GR96 contourne par la droite.

À ce moment là, bifurquer à gauche (petite sente à peine marquée) pour viser le pied des falaises direction plein Sud.

On emprunte alors une pente d’herbe très raide, on peut aussi rester encore sur le GR96 et bifurquer plus loin afin d’éviter le raide mais cela rallonge la distance.

Une fois au pied de la falaise, on trouve facilement une bonne trace qui emprunte la vire coincée entre deux falaises au début elle domine la sortie du passage des Saix et ensuite très impressionnante elle domine la vallée.

Suivre donc cette trace (de toute façon il n’y a pas le choix) jusqu’à ce qu’elle arrive au pied de la cheminée d’Areu.

Emprunter la cheminée (II) constituée de rochers/herbes.

Une fois sortie, on arrive sur une combe suspendue de toute beauté, le but est de rejoindre l’arête de la pointe d’Areu qui se trouve sur la droite de la combe en montant.

Rester plutôt rive droite et traverser la combe lorsqu’elle forme une pente plus douce.

Repérer un rocher caractéristique en haut d’un couloir pierreux qu’il va falloir remonter pour atteindre l’arête.

Une fois sur l’arête, la remonter facilement jusqu’au sommet.

Pour la descente, traverser le sommet en restant sur l’arête en direction de la pointe des Arbennes.

Quasiment arrivé aux bastions rocheux sur l’arête, bifurquer à gauche en visant le col de Doran (légère trace), puis une fois dans les pentes herbeuses, filer tout droit plein Sud.

Rester rive gauche d’une sorte d’un couloir pierreux, une fois bien descendu rester sur une croupe d’herbe évidente qui rejoint un sentier bien marqué, celui qui permet aux grimpeurs des Tours d’Areu de rejoindre Doran.

Une fois sur le sentier on rejoint le bas du couloir de la Forclaz, pour ensuite se diriger vers les chalets de Doran.

Avant les chalets, une centaine de mètres avant le ruisseau, bifurquer à gauche pour emprunter le passage du Saix Noir.

Rester sur le sentier bien marqué qui traverse à plusieurs reprises des ravines (mains courantes).

On peut rejoindre Mont Ferron directement (pancarte) en bifurquant à droite. Couper les lacets du chemin de débardage en empruntant un sentier bien marqué.

Une fois arrivé à Mont Ferron la boucle est bouclée.

En conclusion, il s’agit d’une très jolie boucle qui emprunte un itinéraire très sauvage et exigeant. L’expérience des terrains à chamois et le sens de l’orientation sont indispensables.

Les passages "techniques" sont :

  • le passage des Saix (aérien, étroit et exposé, mains courantes)
  • la vire (aérien, herbes humides le matin)
  • la cheminée (pas d’escalade facile, 40m très raide)
  • la descente vers les Tours d’Areu (très raide, hors sentier, orientation et pas sûr requis)
  • le passage du Saix Noir (sentier qui traverse à plusieurs reprises des pentes raide schisteuses, mains courantes)
Dernière modification : 26 mai 2018
Pointe d’Areu (Pointe des Arbennes, 2478m)

La carte du topo « Pointe d’Areu (2462m) en traversée »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Pointe d’Areu (2462m) en traversée »

La falaise que traverse le passage du Saix une partie du passage du Saix une partie du passage du Saix La vire le début de la cheminée la suite de la cheminée combe suspendue le rocher caracteristique sur l’arête vue sur la pointe des Arbennes vue sur le montagne de Chérente Mont Blanc descente dans les pentes raides Couloir de la Forclaz passage du Saix Noir