Pointe d’Ayères Sud (2610m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1200m
Durée :
1 jour

Randonnée dans le massif des Fiz au parcours aérien,en balcon en face du massif du mont Blanc. La montée finale s'effectue totalement hors sentier et est assez raide, cependant l'adhérence reste bonne sur les lapiaz. – Auteur :

Accès

De Sallanches rejoindre Passy puis le Pateau d’Assy, se rendre à Plaine Joux puis continuer par une piste jusqu’au parking du Châtelet d’Ayères (1425m).

Précisions sur la difficulté

Passage raide mais câblé (et échelles, marche-pied) pour accéder au Dérochoir. Passage qui peut être impressionnant mais facile grâce aux équipements.
La partie finale est hors sentier, et assez raide sur des lapiaz. On s’aide parfois des mains. Il faut avoir une bonne lecture du terrain pour s’orienter au mieux.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Carte : IGN TOP25 3530 ET Samoens
  • Altitude Départ : 1425m
  • Altitude Arrivée : 2610m
  • Dénivelé : Environ 1200m
  • Temps de montée : entre 3h et 4h
  • Période favorable : juillet à septembre, à éviter si présence de neige.

Itinéraire

A pied, continuer jusqu’au village des Ayères (1650m) en environ 40mn. De là, prendre la direction de la brèche du Dérochoir d’abord par un sentier dans les éboulis, puis par un passage câblé dans la falaise (assurance possible pour les personnes sujettes au vide). Du point 2171m prendre à droite en direction du Marteau par une crête qui descend légèrement d’abord puis qui remonte le long des impressionnantes falaises de la pointe d’Ayères. Par une traversée horizontale dans les éboulis et les lapiaz, gagner au mieux l’aplomb du sommet ou des grandes dalles inclinées y mènent.

Pour cette traversée, méfiance en cas de brouillard, l’orientation est difficile car il n’y a plus de sentier et se méfier aussi de la présence de la neige car il y a de nombreux gouffres, certains comparables à de grosses crevasses. Pour atteindre le sommet, escalader une petite brèche, puis continuer dans les lapiaz d’abord, puis dans une pente herbeuse pour atteindre l’arête sommitale. De l’arête, atteindre le sommet en 5mn en faisant attention aux cailloux instables. Pour la fin de l’ascension, des cairns aident à l’orientation.

Enfin cette ascension nécessite l’absence de neige, les dalles doivent être sèches car elles sont parfois très inclinées, les petits pas d’escalade ne sont pas durs techniquement mais très exposés.

Dernière modification : 12 octobre 2018
Col d’Anterne (2257m) par Ayères

A propos

Auteur de ce topo :

Randonnée réalisée le 4 octobre 2009

Topo publié le 10 octobre 2009

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 10 octobre 2009 à 10h15

    Salut David !
    Superbe topo !!! Bienvenue sur Altituderando !!! et merci pour ta participation !
    Vincent - webmaster.

  • par Le 10 octobre 2009 à 19h42

    Bienvenu sur le site David ,pour une première tu nous gates avec de belles photos.
    Impressionantes celles des lapiaz .C’était une belle randonnée cela aurait été
    dommage de ne pas nous la faire partager (JLB)

  • par SalantLe 9 septembre 2012 à 14h14

    Je vois sur une photo que le Dérochoir a été nouvellement équipé .... Voici la même ascension en vidéo il y a déjà quelques années :
    http://www.matvpratique.com/video/6120-pointes-d--ayeres-2644-m-les-fiz

  • par LoïcLe 1er août 2017 à 19h04

    Bonjour, j’ai suivis votre itinéraire mais pense m’être planté lors de la montée finale. Si je me repère bien il me semble que je me suis retrouvé sur les Jumelles et non une des deux pointes d’Ayères ( j’avais franchis la faille des Fiz). En revanche quand je regarde votre photo du sommet, le cairn sur la mienne correspond au votre. Donc je voulais savoir si je m’étais planté ou si votre photo du sommet est celle du sommet des Jumelles ?

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !