Pointe d’entre Deux Pertuis (2176m) par le Lac de Montriond

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1145m
Durée :
demi-journée

Une randonnée exigeante dans un petit paradis perdu du Chablais. – Auteur :

Accès

De Thonon-les-Bains, gagner Montriond par la D902. Suivre ensuite la direction "Les Lindarets" sur la D228. Une fois au Lac de Montriond, on peut utiliser le parking du lac ou stationner à proximité du restaurant "Le Verdoyant".

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3528 ET Morzine/Massif du Chablais
  • Lien IGN : Pointe d’entre Deux Pertuis
  • Altitude départ : 1069m
  • Altitude sommet : 2176m
  • Temps de parcours : 4 à 5h

Difficulté

La randonnée est très exigeante. Le sentier qui mène jusqu’aux chalets du Creux des Boitons est déjà très raide. La montée est donc assez physique mais permet de gagner rapidement en dénivelé. Après les chalets, la randonnée se fait hors sentier sur un terrain d’aventure. La montée vers les crêtes et la traversée intégrale de ces dernières demandent une grande vigilance. Le terrain est typiquement chablaisien et ressemble à celui du Roc d’Enfer. Malgré l’omniprésence du vide, les pentes herbeuses rassurent au premier abord. Elles sont en réalité assez dangereuses, surtout en période humide.
Après un retour bucolique par les Chalets de Lens, la descente en forêt sur le Lac de Montriond réserve encore quelques passages pentus qui demandent un minimum d’attention.

Montée

On s’engage sur le chemin qui débute en face du restaurant dans la courbe du virage. On choisit immédiatement la branche qui part sur la droite pour arriver vers un chalet habité devant lequel on trouve un panneau indicateur. Il faut suivre la direction "Creux des Boitons - Lattay-Dessous".

La montée est raide mais efficace et on rejoint rapidement le groupe de chalets du Lattay-Dessous. On trouve un nouveau panneau devant le premier chalet nous invitant à suivre le sentier qui monte plein Nord vers un pâturage. On atteint peu après les chalets du Lattay-Dessus. Le sentier poursuit toujours plein Nord, dans la forêt cette fois.

On dépasse le chalet solitaire des Crots avant d’atteindre une petite cuvette où la pente se fait moins raide. Après la sortie de la forêt, on atteint le groupe de chalets du Creux des Boitons à 1821 mètres. Le sentier s’éloigne des chalets pour se diriger au Nord-Est vers la Fenêtre d’Ardent.

A partir d’ici, il n’y a plus de sentier. On abandonne la direction de la Fenêtre d’Ardent pour décrire un grand arc de cercle et contourner les chalets en passant sous le bastion rocheux du Châtelard. On se retrouve ainsi dans une zone occupée par des blocs de grande taille avant de rejoindre un pierrier. A la suite de celui-ci, on remonte en direction des crêtes et légèrement à droite d’un monolithe facilement identifiable. Attention ici, les pentes herbeuses commencent à devenir raides (et glissantes).

Une fois sur la crête, on découvre les chalets d’Ardent en contrebas. On suit la ligne de crête vers l’Ouest, soit au plus près de l’abîme, soit légèrement en contrebas. On rejoint une première sommité, la Cime du Piron (2140 mètres). On poursuit ensuite vers le Nord et le sommet principal. L’arête jusqu’à la Pointe d’Entre-Deux-Pertuis est assez courte mais vraiment aérienne. C’est le passage le plus délicat. Un passage en lame de rasoir précède la désescalade facile mais exposée d’un petit ressaut. L’arête devient ensuite plus évidente. Le bastion sommital peut s’atteindre en suivant une sente de contournement en versant Ouest ou en remontant directement les gradins herbeux du versant Sud. On arrive ainsi au point culminant (2176 mètres) de la randonnée.

On poursuit la traversée, toujours avec précaution même si le terrain devient simple, pour rejoindre une autre sommité : la Petite Pointe du Piron. Durant toute la traversée, il est toujours possible d’évoluer à proximité du vide, moyennant le franchissement de quelques ressauts faciles, ou de suivre une vague sente légèrement en contrebas. A noter la vue magnifique sur le Lac de Tavaneuse pendant toute la traversée. Un ultime ressaut se contourne en versant Nord avant d’atteindre la dernière sommité, le Piron (2095 mètres).

Descente

Depuis le Piron, on entame la descente en suivant l’arête Sud. Elle devient bientôt plus raide à l’approche de quelques barres rocheuses. On contourne ces barres par le haut en revenant vers l’Est pour retrouver un sentier. En suivant ce dernier, on atteint les Chalets de Lens sous la Pointe de Nantaux.

Depuis les Chalets de Lens, on suit le sentier de gauche qui contourne une petite élévation. On retrouve bientôt un environnement similaire à celui observé au Creux des Boitons. On dépasse un panneau en bois indiquant simplement "Lac de Montriond". Juste après, le sentier rejoint la forêt. Quelques marques rouges permettent de ne pas perde la trace, peu visible au départ.

La descente est assez raide par endroit. Un passage annoncé comme "dangereux" (écriteau) et équipé d’une chaîne peut être évité. On rejoint ensuite une piste plus large que l’on suit vers l’Ouest. Après une petite remontée, elle bifurque vers l’Est pour rejoindre le parking.

Vidéo

  • Voici le résumé du topo en vidéo.
Dernière modification : 16 mai 2018
Pointe de Nantaux (2170m) par le Saix Travesci (crête sud-sud-est)

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Mon blog

Passionné de montagne et de sport en général. Je réalise des topo-vidéo sur ma chaîne YT : https://www.youtube.com/user/Randorama74

Topo publié le 16 juin 2015

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !