Pointe de Bellecôte (3140m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1150m
Durée :
1 jour
La carte

Auteurs : , (Avertissements et Droits d'auteur)

Ce sommet est une antécime de la Dent Parrachée, mais bien individualisé malgré tout. Son ascension se fait en toute saison : l'hiver à skis de randonnée ou raquettes, l'été à pied sec par une arête esthétique.

Accès

Rejoindre Aussois dans la vallée de la Maurienne.

L’été, rejoindre le parking de la Carrière (2030m) qui surplombe à l’Est la piste de plan d’Amont.

L’hiver, prendre les remontées mécaniques jusqu’au refuge le Montana (2150m).

Itinéraire

Présentation de la randonnée

Ce sommet offre une vue remarquable sur la face sud de la Dent Parrachée, ainsi que sur la Haute Maurienne. Son ascension est plus aisée que la Dent Parrachée et moins longue.

Les itinéraires d’été et d’hiver sont différents : l’été on parcourt une arête esthétique (facile) mais en mauvais rocher, l’hiver l’accès se fait par le vallon de la Fournache.

Cette randonnée est assez peu fréquentée, et se passe la plupart du temps hors sentier.

Renseignements pratiques

  • Carte : IGN TOP25 3534 OT
  • Altitude Départ : 2012m ou 2030m
  • Altitude Arrivée : 3140m
  • Distance parking / sommet : 6,5 km
  • Distance sommet / parking par le vallon de la Fournache, option courte : 6,5 km
  • Dénivelé : 1150m

Difficulté

  • L’été, l’arête est aérienne par endroits avec un peu d’escalade facile à la fin
  • Barres rocheuses dangereuses par mauvaise visibilité dans la descente sur le vallon de la Fournache
  • L’hiver, les pentes sont soutenues sous la Pointe de Bellecôte

Matériel

  • L’hiver les crampons peuvent être utiles en cas de neige dure.

Du parking au sommet par l’arête sud-ouest

Du parking, revenir sur la piste et la continuer plein sud, la branche ascendante, direction Plan Sec.

Suivre cette piste qui effectue trois lacets dans la forêt.

À une bifurcation, continuer au nord, direction Plan Sec.

À la sortie de la forêt, bifurcation, prendre la piste au sud en passant sous le téléski de Plan Sec.

On arrive sur une large crête avec un chalet à droite, 20 mètres en contrebas.

Prendre la raide piste de crête qui passe à l’arrivée des télésièges des Sétives et d’Eterlou.

Prendre alors la piste de gauche, nord-nord-est qui se dirige vers le refuge de Plan Sec.

On atteint une bifurcation. Laisser la piste de gauche qui se dirige vers le refuge et prendre la piste de droite, sud-est.

On revient vers la crête et la piste effectue un virage à 180° pour se diriger vers un restaurant ouvert en hiver.

On passe sous le téléski de Plan Sec. Laisser la piste et remonter l’alpage, hors sentier, sous le téléski jusqu’à la gare d’arrivée.

Prendre la piste de gauche qui passe sous le télésiège de l’Armoise.

La piste vire à droite, passe au-dessus la gare d’arrivée du télésiège de l’Armoise et va passer sous le télésiège de la Fournache, le plus haut d’Aussois.

La piste vire à droite, passe au-dessus de la gare d’arrivée du télésiège de la Fournache et contourne la ligne de crête pour atteindre une plate-forme.

Prendre alors à gauche et monter sur la crête où l’on trouve une sente.

Suivre cette crête jusqu’à la Pointe 2916.

En redescendre par l’arête nord-est.

Descendre un petit couloir en désescalade. Le passage est facile s’il est sec.

On atteint l’antécime de la Pointe de Bellecôte, alt. 3130m.

Redescendre à la large brèche entre le sommet et l’antécime.

Remonter en direction du sommet par la gauche, versant Fournache et se diriger vers une petite brèche en rochers clairs, caractéristiques.

Franchir cette brèche et traverser par un court passage rocheux pour atteindre le pierrier de la face sud de la Pointe de Bellecôte.

Remonter les pentes de pierrailles et atteindre le sommet, pas très large, de la Pointe de Bellecôte.

Descente rapide

  • Par le même itinéraire

Descente par le vallon de la Fournache, option courte

  • Cet itinéraire permet de minimiser la présence des remontées mécaniques de la station d’Aussois
  • Cet itinéraire ne doit être suivi que par bonne visibilité en raison des barres rocheuses

Revenir à la brèche entre le sommet et l’antécime.

Descendre le pierrier au nord-ouest et rejoindre le plateau vers 3000 mètres d’altitude.

  • En début de saison et certaines années, le pierrier est plus au moins enneigé

Prendre à gauche et traverser le plateau, plein ouest, en se tenant à gauche et en se dirigeant droit vers la pointe de l’Échelle. À droite, le plateau donne sur des barres rocheuses.

Descendre la pente d’éboulis plutôt instables.

On aperçoit la barre rocheuse sur la droite qui se termine par un éperon plongeant dans le pierrier.

Revenir sur la droite, nord, pour passer au pied de l’éperon et de sa petite grotte-tunnel. À gauche, la pente d’éboulis donne sur de hautes barres rocheuses.

Traverser en direction d’une zone herbeuse puis gagner le fond du vallon de la Fournache où l’on trouve une sente.

Suivre cette sente qui ne traverse pas le ruisseau et se perd dans une zone herbeuse.

Rester à gauche du vallon jusqu’au sommet d’un seuil.

On retrouve la sente dans la descente du seuil et on arrive à la gare de départ du télésiège de la Fournache.

Suivre au sud-ouest puis au sud-est, la piste qui va passer sous le refuge de de Plan Sec.

On passe sous le téléski de Plan Sec avant de rejoindre la piste prise à l’aller et qui ramène au parking.

Descente par le vallon de la Fournache, option longue

  • Cet itinéraire, plus long d’environ 1,5 km, permet de passer loin des barres rocheuses, il est moins sauvage mais évite presque toutes les remontées mécaniques

Descendre comme l’itinéraire précédent sur le plateau à 3000 mètres d’altitude.

Prendre plein nord, traverser le glacier rocheux en passant sous les Pointes de Pas Rosset et de la Fournache.

On rejoint la sente de la voie normale de la Dent Parrachée et on arrive à proximité du Grand Châtelard.

À gauche, une sente rejoint l’itinéraire précédent.

À droite, une sente rejoint le refuge de la Dent Parrachée puis celui de la Fournache. Rejoindre au sud-est la piste de l’itinéraire précédent

La Pointe de Bellecôte en hiver, avec des raquettes ou des skis

  • Cet itinéraire est possible en été mais le pierrier instable sous la brèche entre le sommet et l’antécime est très désagréable.

En hiver, il faut prendre le télésiège du Grand Jeu au nord d’Aussois et qui aboutit au refuge Montana.

Prendre alors la piste du refuge de Plan Sec. L’arête sud-ouest est proscrite en hiver.

Rejoindre le refuge de la Fournache.

Remonter ensuite le vallon de la Fournache jusque sous le col de Faculta.

Remonter les pentes plus raides jusqu’au sommet.

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Pointe de Bellecôte (3140m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours