Pointe de Comborsier (2534m), Pointe de Bizard (2507m) et Tournette (2448m) par le versant Nord Ouest - en circuit

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1300m
Durée :
1 jour

Un circuit astucieux pour atteindre ces sommets. On économise un long temps de route par rapport à l’itinéraire classique qui part de la vallée de la Grande Maison. Un petit lac bucolique, une dose de pentes raides et austères, une dose d’arêtes rocheuses ludiques, une bonne mesure d’alpages inondés de soleil et, en finale, cerise sur le gâteau : une traversée aménagée assez extraordinaire à travers ravins et précipices. – Auteur :

Accès

Entre Albertville et Moutiers, sortir de l’autoroute à Cevins.
Suivre la direction « Cevins Chef-Lieu », rejoindre l’église. Juste après, bifurquer à gauche pour prendre une petite route direction : Le Villard.
Dépasser les 3 hameaux de La Ville, Le Bourgeois et Le Villard. Au bout du goudron, bifurquer à droite sur une piste, direction : Le Planet. ( Orthographié différemment d’IGN ) Passer les chalets d’alpage, se garer 1km après sur le parking alt 1390 m. (panneau : Les Cornaches )

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carte IGN : Top 25 3532 OT - Massif du Beaufortain

Itinéraire :

Prendre la piste qui démarre du parking. Elle remonte plein Est. Elle se transforme en sentier au changement de direction vers le Sud. Gagner le lac des Cornaches ( alt 1777 m – 40 mn du départ ).

Ne pas aller en direction du chalet mais contourner le lac par la droite. On remonte une petite combe d’où démarre le sentier supérieur qui mène au Col de Tourche Vernay, 1km au NE. Ce sentier-balcon est plus panoramique et mieux tracé que le sentier du bas qui, partant du chalet, mène au même endroit mais reste davantage en forêt.
Du col de Tourche Vernay ( alt 1950 – 1h30 du départ ), poursuivre NE. Le sentier bénéficie maintenant d’un balisage bleu. Il descend d’abord sur 30 à 40 m. Plus loin il traverse un torrent ( Pt coté 1993 ). 700m au-delà, il rejoint un nouveau col. ( alt 2070 m – 2h00 du départ ) C’est à ce niveau qu’on le quitte, car la suite plonge dans le vallon du Dard vers le chalet de Chizeraz.

Attaquer à droite, en bordure de versant Nord, pour 280m de pente raide dans les rhododendrons. Cette remontée ne présente aucune difficulté si on ne lâche pas le fil de l’arête NW. Une sente à chamois permet le franchissement des ressauts. On débouche en crête, 50m au Nord du pt coté 2341 m. Le paysage s’ouvre d’un coup ; on troque l’ombre pour la lumière.
Revenir plein sud par des pentes tranquilles. On traverse à contre-pendage des strates de gneiss qui se hérissent au milieu d’une pelouse alpine où il ferait bon planter la tente. On rejoint le col de Comborsier ( alt 2440 m – non nommé IGN - 3h 15 du départ )

La Pointe de Comborsier se situe à l’extrémité d’une ligne d’arête Est qui démarre de ce col.
Une vague sente la parcourt sur le fil. Le cheminement ne présente pas de difficultés, si ce n’est un ressaut de 2 ou 3m à franchir côté Nord, 30 m avant le cairn sommital. ( alt 2531 m – 3h35 depuis le départ ) L’ aller-retour prend 35 à 40 mn.

Revenus au col de Comborsier, suivre Sud-Ouest une sente qui longe la crête sommitale en contrebas. Après une courte descente puis 70m de remontée, on gagne la pointe de Bizard, une grosse butte herbeuse. ( alt 2507 m – 20 mn depuis le col )
Poursuivre SW toujours en longeant la crête. On descend au point 2403 puis une remontée en douceur amène au sommet de la Tournette. ( alt 2448 – 40 mn depuis le col de Comborsier )

Du sommet, poursuivre en descendant le fil de l’arête SE. Hormis la petite dalle lisse qu’on rencontre sous le départ, il n’y a aucune difficulté. Au premier collet rencontré, basculer à gauche dans le versant Est. Une sente à mouton permet de rattraper la combe sous-jacente.
Descendre cette combe jusqu’à proximité du col des Evettes. On amorce alors le mouvement tournant qui va permettre le retour vers le Nord. Car comme son nom l’indique, la Tournette est une montagne qui se contourne. Plonger dans la combe SW sou le col. ( sente ).
A 2070 m, on recoupe le gros sentier de traverse qui provient du col de Sécheron.

Partir à droite ( NW ) pour emprunter le sentier des Gorges. Il remonte en pente douce à travers les flancs rocheux et escarpés de la Tournette. Ce sentier est de toute beauté. Taillé dans le roc, il enjambes des ravines sur de solides passerelles et côtoie des vides impressionnants. Certains passages en pleine paroi s’appuient sur des murets de pierres sèches. On mesure le travail de l’homme dans les siècles antérieurs pour permettre le passage des moutons dans un environnement aussi hostile. Son entretien se poursuit aujourd’hui ; un grand bravo à ceux qui s’en chargent et préservent un tel patrimoine.
Lorsqu’on lâche le rocher pour l’herbe, le sentier amorce enfin sa descente. Une longue traversée à travers les arcosses ramène au lac des Cornaches. La boucle est bouclée…

Temps global : 7h00

Matériel : aucun

Dernière modification : 16 mai 2018
Ardoisières de Cevins (2000m) et de La Bathie par Bénétant

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 10 octobre 2010

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (9).
  • par eric vbLe 10 octobre 2010 à 13h27

    A découvrir également sur le web :
    www.lesitedeclovis.net/pagesbastar/randosbastar/Comborsier,%20Bizard,%20Tournette..html
    www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=3957&id_sport=2
    Juste histoire de mettre en avant les sources de Marco.

  • par Le 10 octobre 2010 à 15h16

    Voilà un magnifique itinéraire qui sort des sentiers battus. C’est superbe.

  • par MarcoLe 11 octobre 2010 à 20h58

    Eric vb fait bien d’indiquer les sources de mon topo. Je ne connaissais pas "lesitedeclovis". Par contre, j’ai effectivement tiré ce circuit de Bivouak.net où il est très précisément décrit. Nous avons très peu innové.
    Les sommets, les cols, les sentiers demeurent immuables. La seule créativité possible réside dans la découverte de nouveaux passages et les circuits qu’on peut imaginer en liant tous ces éléments. Ce qui était le cas. Il faut rendre à César ce qui est à César.

    Ca me posait un problème déontologique de le publier sur altituderando où il ne figurait pas.
    Je n’ai pas osé citer mes sources (bivouak.net). C’est très bête ; je me disais « faut-il faire de la pub pour un site beaucoup plus fourni » ? Les administrateurs ne vont-ils pas faire la gueule ?...
    Mea culpa.

    Ceci dit, à quelques exceptions près, tous les topos ont déjà été publiés quelque part, que ce soit sur internet ou sur papier. En ce sens, si on veut que le site Altituderando devienne exhaustif, on ne peut que réécrire des topos déjà décrit ailleurs. La nouveauté que ce site apporte, me semble-t-il, ce sont les photos.

    Je retiens que dorénavant, je citerai mes sources. Ca sera plus honnête pour les prédécesseurs, ça permettra au lecteur d’obtenir des données et un éclairage différents … et ça soulagera ma conscience.

  • par eric vbLe 4 octobre 2012 à 16h07

    Je retombe par hasard sur le commentaire que j’ai mis sur ce topo de marco et qui a lancé une mini-polémique. J’avoue, sans franchement le vouloir, avoir été un poil excessif d’autant plus que ton topo Marco est excellent. Et le pire c’est que je suis d’accord avec vos arguments, JMT et toi.
    Bref, toutes mes excuses pour cette boulette.

  • par MarcoLe 4 octobre 2012 à 20h55

    Tu n’as pas fait de boulette et tu n’as pas à t’excuser mais merci beaucoup pour ce que tu as pris la peine d’écrire.

  • par jojoLe 7 août 2014 à 11h37

    accessible aussi a velo puisqu’il n’y a rien dans le sac à porter !

  • par Le 26 avril 2015 à 14h37

    Parcours inventif qui fait rêver... merci à l’auteur, à ses sources... Belles photos.

  • par jpLe 3 août 2016 à 17h52

    Merci pour ce bel itinéraire parcouru ce jour. Varié, panoramique, astucieux. En un mot : complet.

  • par fredLe 29 août 2016 à 13h44

    Réalisé dans le sens antihoraire, cela n’est pas le bon-choix, en effet descendre la croupe n’a pas été des plus aisé .A souligner que la sente est bien tracer. Comborsier n’est pas difficile mais demande aux gens d’être a l’aise sur une arête.
    distance 17 kms et 1300 m de dénivelle. une bien belle rando

  • par BernardLe 23 août 2017 à 16h47

    J’ai fait la rando hier, le temps était magnifique. Merci pour les explications très claires. Avec la montée au Comborsier, c’est à la limite du difficile.

  • par Le 9 juillet à 18h20

    Fait ce jour, le final est un parcours d’arête sympa. Mais à mon sens de difficulté "difficile", pas "moyenne" : Une sente évidente au début, deux cairns sur la première partie facile de l’arête puis presque plus d’indications du cheminement. Il faut parfois chercher son chemin. Bref, un final qui n’est pas une "balade" (ceci est une mise en garde ;-) )

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !