Pointe de Lapaz (2313m), montée directe par la face sud

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
1000m
Durée :
demi-journée
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Une variante directe hors sentier pour monter à la Pointe de Lapaz, pour faire chauffer cuisses et mollets avant de profiter d'une magnifique crête en face des glaciers du Mont Blanc.

Accès

Le Fayet - Les Houches, prendre la petite route montant en direction du parc animalier du Merlet (parking le long de la route souvent saturé l’été), ou alors bifurquer vers le hameau du Bettey (petit parking le long de la route à l’entrée du hameau).

Itinéraire

  • Carte : IGN TOP25 3530 ET Samoëns - Haut Giffre.
  • Altitude départ : 1460m (Merlet) ou 1350m (Le Bettey).
  • Altitude sommet : 2313m.
  • Durée : 5h.

Période

Praticable en période estivale, lorsque la neige a disparu de l’essentiel des pentes versant sud de la montagne, en général à partir du mois de mai. Les itinéraires de retour par Pierre Blanche ou Bellachat peuvent être délicats en cas de neige et peuvent nécessiter d’attendre un peu plus.

Difficulté

L’itinéraire n’est pas trop technique ni exposé, mais la montée directe est assez raide, et nécessite un peu de jugement pour savoir comment passer au plus facile. Le parcours le long de la crête est facile mais parfois un peu exposé, le reste de l’itinéraire se faisant sur bon sentier.

Ascension

Depuis le Bettey, monter en direction du chalet de Chailloux. Au début, le dédale de chemins et de sentiers est assez paumatoire, mais le balisage exhaustif facilite bien les choses. On se retrouve rapidement sur un large chemin montant régulièrement en forêt. Au départ de Merlet, on contournera le parc animalier par le haut (ou éventuellement par le bas si on est garé bas sur la route) pour prendre un sentier montant vers la gauche, et finalement rejoindre le chemin montant au chalet.

Depuis le chalet de Chailloux, poursuivre le sentier montant en direction de l’Aiguillette des Houches. Après le lacet (source) peu après que le sentier repart vers la gauche et que les pentes en direction de l’Aiguillette se dévoilent, il faut maintenant quitter le sentier et songer à monter "droit dans la pente"...

Le meilleur itinéraire semble de monter au fond d’une petite combe à gauche de la zone boisée du versant. Le bas de la pente est un peu encombré de bruyères, assez pénible, mais ça s’arrange en montant. Au milieu de la combe, ça monte raide, mais le terrain est assez facile si on choisit bien les points de passage. En haut de la combe, dès que le terrain le permet, tirer un peu à droite pour rejoindre une petite crête. Celle-ci se remonte facilement pour aboutir précisément au sommet de la Pointe de Lapaz.

Pour profiter de la magnifique vue sur les glaciers du massif du Mont Blanc, on pourra poursuivre sur le fil vers l’est la petite crête facile en direction du dernier point haut, l’Aiguillette du Brévent.

Descente

Le retour par le même chemin est malcommode en raison de la raideur du terrain. Le mieux est de suivre la crête vers l’ouest en direction de l’Aiguillette des Houches. De là, basculer vers le sud sur le sentier facile ramenant au chalet de Chailloux, et descendre par l’itinéraire de montée.

Pour ceux partis du Merlet, une belle boucle consiste à descendre en direction du refuge de Bellachat soit par le sentier de Carlaveyron depuis l’Aiguillette des Houches, soit hors sentier depuis l’Aiguillette du Brévent. De là, un bon sentier (délicat en cas de neige) descend vers le Merlet.

Pour ceux partis du Bettey, Il est également possible de descendre plein ouest sur la crête en direction de Pierre Blanche. Pour cela, commencer à descendre vers le sud le sentier depuis l’Aiguillette des Houches, puis rapidement bifurquer à droite par un petit sentier traversant sous la crête (délicat si enneigé) pour rejoindre la crête ouest que l’on descend vers Pierre Blanche. De là, prendre à gauche le large chemin ramenant au Bettey.

Détail de la sortie du 5 avril 2017

La météo était mitigée en début de journée, mais une amélioration était prévue l’après-midi. Les crêtes dominant Carlaveyron sont magnifiques l’après-midi, face aux glaciers du Mont Blanc inondés des lumières du soleil descendant... Et avec le peu d’enneigement de cet hiver, l’itinéraire par le chalet de Chailloux semble déjà d’actualité...

Départ vers 16h du Bettey. Il fait plutôt beau, les quelques nuages qui traînent encore semblent vouloir se dissiper... Montée assez rapide sur le chemin du chalet, qui monte bien régulièrement... Il reste encore un peu de neige sur le chemin, mais ce n’est pas trop gênant.

Au-dessus du chalet, les pentes en direction de l’Aiguillette des Houches sont encore bien enneigées. Sans raquettes dans la neige fondante de l’après-midi, la montée s’annonce assez galère, ce qui se confirmera rapidement dans la traversée des premières plaques de neige soupeuse...

Bon, cherchons autre chose... La Pointe de Lapaz est juste là-haut, au dessus de pentes totalement sèches, assez raides mais pas excessivement... On va donc tenter par là !

On quitte le sentier, on monte tout droit... C’est raide mais ça se monte bien, et une fois dépassées les premières bruyères, le terrain est plutôt commode... La montée est finalement assez rapide, même si cela fait chauffer cuisses et mollets...

On rejoint une petite crête, puis le sommet tout proche... 18h... Hélas, le soleil a disparu, caché par des bancs de stratocumulus poussés par un petit vent frais contre les flancs de la montagne... Bon, patience est de mise, ce genre de nuages se dissipent habituellement en soirée... Direction l’Aiguillette du Brévent en aller-retour, scrutant le mouvement des nuages alors que le soleil descend inexorablement... Finalement, le soleil réapparait dans une trouée à l’ouest, inondant de lumière le paysage... De l’autre côté, la couche nuageuse s’amincit et se troue, et déjà au-dessus, apparaissent les hauts sommets du Mont Blanc, aux couleurs du soleil descendant...

Balade colorée en direction de l’Aiguillette des Houches, la vue sur le Mont Blanc "barré" de manière typique par les nuages se dissipant est magnifique... Hélas, quelques voiles nuageux à l’ouest délaveront les couleurs un peu prématurément...

20h, on plonge en direction du chalet de Chailloux alors que les dernières couleurs s’éteignent au sommet du Mont Blanc... La neige est toujours plutôt molle, mais en descente c’est moins gênant... Retour tranquille avec la nuit, fin de la balade vers 21h30.

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Pointe de Lapaz (2313m), montée directe par la face sud »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Pointe de Lapaz (2313m), montée directe par la face sud »

Départ tranquille en forêt... Quelques restes de neige... Montée bien régulière... Arrivée au chalet de Chailloux. C'est le moment de quitter le sentier... La vue omniprésente sur les aiguilles et les glaciers... On va monter par cette petite combe... Le Mont Blanc, maître des lieux... La montée tout droit, raide mais pas trop difficile... On rejoint une crête montant vers le sommet. Arrivée à la Pointe de Lapaz, sous les nuées... Vue sur le sauvage vallon de la Diosaz. C'est parti sur le fil de la crête en direction de l'Aiguille du Brévent... Un regard vers le sud, sous les nuages. Arrivée à l'Aiguillette du Brévent. Le soleil daigne enfin revenir... Parcours esthétique face à l'Aiguille Verte. Retour vers la Pointe de Lapaz... Aiguillette du Brévent, Aiguille Verte, Chardonnet... Les nuées encombrent encore Bionassay... La Pointe de Lapaz en couleurs... Aiguille Verte ou Aiguille Rose ? Les nuées se dissipent enfin en prenant des couleurs... Les hauts sommets réapparaissent au dessus des nuages... Balade sur les crêtes colorées... Le Mont Blanc, «barré» par les nuages se dissipant... On ne s'en lasse pas... On poursuit sur la crête face au couchant... Le Mont Blanc en couleurs. En direction de l'Aiguillette des Houches... Directions au choix... Il reste encore pas mal de neige sur les versants nord. Glaciers... C'est l'heure de descendre... Dernières couleurs. Descente avec la nuit...