Pointe de Marcelly (1999m), en boucle par les crêtes

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
650m
Durée :
demi-journée
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Le parcours des crêtes depuis le Haut Fleury jusqu'à la Pointe de Marcelly, en passant par la Pointe de Perret et la Couennasse... Une jolie chevauchée dans la verdure ni trop longue ni trop difficile, avec panorama garanti tout le long...

Accès

Mieussy ou Taninges - Sommand ou Praz-de-Lys - route du col de la Ramaz, parking au point le plus haut de la route.

Itinéraire

  • Altitude départ : 1610m.
  • Altitude sommet : 1999m.
  • Durée : 4h30.
  • Carte : IGN TOP25 3429ET Bonneville - Cluses - Faucigny.

Période

Praticable en conditions estivales lorsque la neige a libéré les points clés de l’itinéraire, notamment la raide traversée sous les Frêtes de la Penaille, les crêtes de la Pointe de Marcelly, et l’itinéraire de descente dans le versant nord, en général à partir de fin mai.

Difficulté

L’itinéraire se déroule sur un sentier plus ou moins marqué. Il y a quelques passages faciles mais exposés, notamment dans la traversée sous les Frêtes de la Penaille, ainsi que la descente sur la crête nord de la Pointe de la Couennasse, si cette option est choisie. Le point le plus délicat est la montée à la Pointe de Marcelly par le pas de l’Ane, raide grimpette sur une dalle inclinée protégée par des câbles comportant en bas une brèche délicate à franchir. Ce passage est contournable par un sentier en face nord du pic.

Ascension

Prendre le chemin vers le sud se dirigeant vers le lac du Roy. Au niveau du chalet de Véran, monter par la piste de ski jusqu’au col de Sommand. Rattraper le chemin montant de Sommand qui monte jusqu’au sommet du télésiège du col de Sommand puis, par une petite descente, bascule à l’ouest derrière une crête pour ensuite remonter en direction de la Pointe du Haut Fleury. Une courte ascension d’une crête conduit au point culminant, et le panorama qui l’accompagne.

Descendre du sommet vers le sud, soit par la crête, soit par la piste de ski jusqu’au col séparant la Pointe de Perret. On pourra soit en faire la courte ascension, soit poursuivre la piste pour rejoindre la crête au sud de la pointe.

Poursuivre la crête vers le sud en direction des Frêtes de la Penaille. La désescalade du sommet est difficile, on préfèrera descendre une sente à droite pour rejoindre un sentier traversant un raide dévers herbeux en face sud, exposé mais protégé par un câble.

Poursuivre la crête vers l’est, qui remonte sans difficultés vers la Pointe de la Couennasse. On peut éviter de monter au sommet par une sente la contournant par le flanc sud. Poursuivre encore la crête vers l’est en direction de la Pointe de Marcelly.

Deux options pour en gagner le sommet. Le plus direct est de longer la crête, le bastion sommital devant se grimper par des dalles inclinées protégés par des câbles : Le pas de l’Ane. La partie la plus délicate est le franchissement de la petite brèche du bas par un pas aérien et exposé. Pour éviter ce passage, on choisira le sentier un peu plus long contournant le sommet en redescendant un peu dans le versant nord, qui sera ensuite remonté par une raide trace terreuse.

Panorama magnifique en haut de ce sommet pointu et assez isolé, en particulier pour sa vue plongeante sur la vallée du Giffre par des pentes vertigineuses.

Descente

Revenir au point bas de la crête entre la Pointe de Marcelly et la Pointe de la Couennasse, soit par le pas de l’Ane soit par le sentier de contournement.

L’option la plus facile et rapide consiste à bifurquer sur la trace descendant dans la combe du versant nord (le Gron) pour rejoindre le chemin qui, par une courte remontée, aborde les alpages de Roy par le chalet et le lac.

Une option plus difficile mais plus esthétique consiste à remonter à la Pointe de la Couennasse, puis à descendre par la sente suivant son arête nord. On commence par contourner une antécime par le versant ouest (trace un peu effondrée par endroits), puis à longer la crête. Certains passages sur le fil sont un peu aériens et exposés, avec du vide des deux côtés. Le sentier est aussi par endroits un peu terreux et raide. Dès les alpages rejoints, quitter la sente pour traverser dans l’herbe en direction du lac du Roy.

Après une éventuelle pause au bord du lac, longer sa rive est vers le nord pour rattraper le chemin qui, par une traversée quasiment horizontale vers le nord, ramène au chalet de Véran et au col de la Ramaz.

Détail de la sortie du 26 août 2015

Envie de verdure et de panorama pour terminer une belle journée estivale de fin d’été... Une sortie improvisée, suffisamment courte pour se boucler en une fin d’après-midi et pouvoir éventuellement se terminer par un petit coucher de soleil...

Départ du col de la Ramaz vers 17h avec un équipement minimal si ce n’est une frontale, au cas où... Montée rapide au Haut Fleury par les pistes... La prochaine fois, avec un peu plus de temps, on pourra tenter de passer hors sentier par les crêtes de la Pointe de Véran...

Parcours sans difficultés dans la lumière chaude du soleil descendant : Haut Fleury à 17h45, Pointe de Perret à 18h15, Frêtes de la Penaille à 18h30, Pointe de la Couennasse à 19h, et finalement Pointe de Marcelly à 19h30...

Croisé une chèvre juste avant le pas de l’Ane. Puis, ce passage franchi, je vois que la chèvre à réussi à me suivre... Mais comment elle a pu franchir la brèche où il faut quasiment se suspendre au câble ?

Sommet magnifique comme d’habitude, belle vue dans une atmosphère juste un peu brumeuse... Superbe lumière jaune et seul au sommet à cette heure, si ce n’est la chèvre, rapidement rejointe par une multitude d’autres chèvres surgies d’on ne sait où...

20h, on commence le retour avec l’espoir d’assister au coucher de soleil sur la Pointe de la Couennasse. Espoir déçu par une bande de nuages (mal) élevés surgis à l’horizon juste là pour masquer le soleil et effacer toutes les couleurs... Tant pis, on poursuit la descente par l’arête nord, joliment esthétique, mais qui demande un peu de l’attention, surtout par nuit tombante...

Retour sur l’alpage. La lune quasi pleine me sert de frontale pour une traversée des pelouses des rives du lac du Roy dans un calme absolu juste ponctué par les sonnailles des vaches... Fin de la balade vers 21h30.

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Pointe de Marcelly (1999m), en boucle par les crêtes »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Pointe de Marcelly (1999m), en boucle par les crêtes »

Au départ du col de la Ramaz. Paysage versant Sommand, face aux pointes de Chavasse et de Chalune, le Roc d'Enfer... Arrivée au sommet du Haut-Fleury... Vue vers la Pointe de Marcelly et au fond le Mont Blanc. Versant Praz-de-Lys, l'alpage et le lac du Roy. Descente de la crête en direction de la Pointe de Perret... De la Pointe de Perret, regard arrière vers le Haut-Fleury. Descente en direction des Frêtes de la Penaille... Regard arrière vers la Pointe de Perret. Vue sur la suite du parcours en direction de la Pointe de la Couennasse. Petit passage facile mais exposé... Vue plongeante... Regard arrière sur le passage exposé. Le lac du Roy plonge dans l'ombre... On poursuit sur la crête... Regard arrière... Le Chablais : Le massif de Tavaneuse, et plus loin le Mont de Grange et les Cornettes de Bise. Au sommet de la Pointe de la Couennasse. Direction la bosse suivante : La Pointe de Marcelly. La Pointe de Marcelly, à l'avant du Mont Blanc. Sur la crête... Rencontre avec un autochtone... Le pas de l'Ane, seule difficulté technique du parcours. Arrivée au sommet. Au sommet... Vue plongeante sur la vallée du Giffre. Au loin, les sommets du Haut-Giffre... Belle vue sur le Mont Blanc. Soudain, le sommet s'est peuplé. Descente vertigineuse dans le pas de l'Ane. On domine des pentes vertigineuses... Retour vers la Pointe de la Couennasse... Descente par la crête nord... Les nuages élevés mettent fin aux couleurs du crépuscule... Descente de la crête... Retour sur Praz-de-Lys avec la nuit...