Pointe de Platé (2554m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1550m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Randonnée sauvage et hors sentier (également très aérienne) réservée exclusivement aux randonneurs aguerris. Il existe d'ailleurs peu de topos sur ce sommet du fait de sa relative difficulté.

Accès

Le point de départ se situe à Praz Coutant (1171m). C’est 5 Kms après le Plateau d’Assy en direction de Plaine Joux.

Itinéraire

Présentation de la randonnée :

Ce sommet est bien visible des environs de Passy et a assez fière allure. Cependant il est très peu fréquenté du fait de sa difficulté. Il existe d’ailleurs très peu de topos (que ce soit sur internet ou dans des livres).

La difficulté est à peu près équivalente à celle du Pic de Tenneverge par exemple avec à peu près le même type de terrain scabreux et en mauvais rocher. L’assurance est quasiment impossible et la chute est interdite. Pour ces raisons j’ai hésité à rentrer le topo.

Au sommet le panorama est superbe sur le massif du Mont Blanc. On domine également le désert de Platé et le massif des Fiz.

Renseignements pratiques :

  • Carte : IGN 3530 ET Samoëns Haut Giffre.
  • Hébergement possible : Refuge de Platé (2032m).
  • Temps de parcours : environ 2h45 pour le refuge, 1h pour le col de Portette, puis encore 1h30 pour l’ascension de la Pointe de Platé. Compter donc environ 5h15 au total puis environ 3h30 de descente.
  • Dénivelé : environ 1550m.
  • Difficulté : marche sur sentier classique jusqu’au pied de la face NE. Après il faut remonter une grande pente raide en éboulis puis des dalles calcaires raides encombrées de pierrailles instables.
    L’arête nord est vertigineuse. On l’aborde par son flanc W dans des pentes herbeuses raides suspendues au dessus du vide. La fin est aussi en pierrailles instables.
  • Matériel : le piolet peut être utile pour la toute fin. La corde aussi mais l’assurance repose sur la seule force du leader de cordée car les points d’ancrage sont inexistants.

Description de l’itinéraire :

Du parking, traverser la route puis suivre le sentier balisé indiquant le refuge de Platé. Il monte d’abord en forêt puis dans des pentes herbeuses assez raides. Par un système de vires, il rejoint le Désert puis le refuge de Platé (2032m).

Continuer ensuite jusqu’au col de Portette (2354m) toujours par le sentier balisé.

Redescendre de l’autre coté sur environ 100m de dénivelé jusqu’à un replat pour aborder la face NE.

Remonter cette grande pente raide en pierrailles instables pour atteindre la base de l’arête nord. Il n’y a ni sente ni cairns, il faut donc se diriger comme on peut.

Ne pas prendre pied sur le fil de l’arête mais entreprendre d’abord une traversée sur le flanc Ouest. On rejoint ensuite celle-ci par une pente herbeuse très raide au dessus du vide. Continuer ensuite jusqu’au sommet sur le fil cette fois.

La descente s’effectue par le même itinéraire.

On peut également rejoindre le pied de la face NE par Plaine Joux et le passage du Dérochoir.

Dernière modification : 16 mai 2018
Passage du Dérochoir (2220m) - Col de la Portette (2354m) - Chalets de Platé (2032m)

La carte du topo « Pointe de Platé (2554m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours