Pointe de Sales (2497m) par le vallon de Sales

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
1320m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Impressionnante proue à l'extrémité nord de la chaîne des Fiz, la Pointe de Sales offre un magnifique panorama sur le Haut-Giffre. Son accès depuis les chalets de Sales est plus court et plus facile que les autres sommets des Fiz, ce qui la rend plus accessible. Tout au long du parcours, on profitera de cascades durant la montée du vallon de Sales, de l'impressionnant pas de Sales taillé dans la falaise, des tranquilles alpages au dessus du vallon, des sculptures rocheuses du lapiaz, pour finalement finir par un magnifique panorama couvrant le massif de Platé, le Chablais, le Haut-Giffre, les Aiguilles Rouges, le Mont Blanc...

Accès

Samoëns - Sixt - Salvagny, route de la cascade du Rouget, parking au Lignon, terminus de la route.

Itinéraire

  • Altitude départ : 1180m.
  • Altitude sommet : 2497m.
  • Horaire : 6h.
  • Carte : IGN TOP25 3530ET Samoëns - Haut-Giffre.

Période

En conditions estivales uniquement. La montée aux chalets de Sales est impraticable en conditions hivernales, les falaises du pas de Sales étant infranchissables si enneigées. Il faudra donc attendre au moins fin mai.

Difficulté

Sentiers classiques jusqu’aux chalets de Sales (le sentier du pas de Sales est impressionnant, mais large et facile). La suite se déroule sur un terrain facile, herbeux puis un peu pierreux (lapiaz) parcouru par un sentier peu marqué, peu facile à suivre surtout dans sa partie supérieure sous le sommet. Bonne visibilité souhaitée.

Itinéraire

Du parking du Lignon, remonter le chemin montant non loin du torrent. Plus haut, le sentier atteint les cascades de la Pleureuse et de la Sauffaz. A la bifurcation, prendre à droite et poursuivre la montée dans le vallon de Sales, jusqu’au vaste replat des Clots.

Traverser le torrent, et après le replat reprendre la montée à flanc en direction de l’impressionnant pas de Sales, joliment taillé dans la falaise. Plus haut, le sentier traverse des pentes herbeuses dominant le torrent (exposé en cas de névés), atteint la dernière cascade et la résurgence du torrent et poursuit le vallon, maintenant sec, pour atteindre les chalets de Sales.

Revenir au nord sur le replat herbeux entouré de lapiaz dominant à l’est le vallon de montée. Le sentier, pas évident au début, se récupère rapidement. Ce sentier monte le replat quasiment jusqu’à son extrémité nord, où il rejoint le plateau supérieur. On passe à côté d’une jolie statue de roche regardant la vallée.

Le plateau est tout d’abord en herbe, puis s’encombre de plus en plus de rochers et de lapiaz. Le sentier n’est pas toujours facile à suivre (quelques cairns), mais la Pointe de Sales, bosse herbeuse bien visible, peut s’atteindre à vue. Une dernière montée sur cette bosse et le panorama se dévoile, magnifique aussi bien à l’ouest qu’à l’est, depuis ce haut promontoire au dessus des falaises...

Le retour se fait par le même itinéraire.

Remarques

  • Du sommet, il est possible, par bonne visibilité, de rejoindre le plateau des Salamanes en traversant à vue hors sentier le plateau supérieur vers le sud. Inutile de chercher à traverser trop haut, il vaut mieux rester aux environs de 2300m. On pourra de là, monter à la Tête à l’Ane ou à la Pointe d’Anterne.
  • Le refuge de Sales constitue un joli camp de base pour combiner la plupart des sommets de la chaîne des Fiz et du massif de Platé sur plusieurs jours, dans l’ambiance particulière des magnifiques étendues de lapiaz qui entourent ces sommets.

Détails de la sortie

Sortie rapidement improvisée par un magnifique après-midi de fin août 2012. Départ à 15h30, montée rapide du vallon de sales et de sa succession de cascades, hélas à l’ombre à cause de l’heure tardive. Chalets de Sales atteints à 17h.

Montée plus tranquille dans les alpages, puis sur le plateau supérieur. Le soleil descendait et commençait déjà à colorer le décor. Petit parcours touristique sur les rochers du lapiaz, et sommet finalement à 18h30. Vue fantastique, hélas délavée vers l’ouest par de la brume... 30 min de pause.

Redescente dans la lumière jaune, puis orange du soleil couchant. Le coucher de soleil m’a rattrapé dans la descente vers les chalets de Sales. Redescente rapide du vallon de Sales, dont la dernière partie se fera à la frontale.

Dernière modification : 16 mai 2018
Tête Pelouse (2475m) par le vallon de Sales

La carte du topo « Pointe de Sales (2497m) par le vallon de Sales »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Pointe de Sales (2497m) par le vallon de Sales »

Départ tranquille en forêt. Les falaises dominant le vallon de Sales. En direction du pas de Sales. Lapiaz dominant le haut du vallon. Sculptures rocheuses du lapiaz. Montée dans les alpages. Regard arrière sur le vallon de Sales. Une statue contemple le paysage... La montée se poursuit face au Chablais. Regard sur la Pointe Chardonnière. Sur le lapiaz du plateau supérieur, en direction de la Pointe de Sales. Depuis le sommet, vue sur le Buet et le cirque des Fonts. Vue sur le Grenairon et les sommets du Haut-Giffre. Les Frêtes de Willy, les Aiguilles Rouges, l’Aiguille Verte. La Pointe Chardonnière. Le cairn sommital, et derrière le Mont Blanc. Redescente sur le plateau supérieur. Couleurs du soir sur le lapiaz. Les alpages du plateau supérieur. Lapiaz colorés. Dernier regard vers la Pointe de Sales. Descente dans les alpages. Le soir tombe sur le plateau des Salamanes. Retour vers le vallon de Sales.