Pointe de la Diablée (2928m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1500m
Durée :
1 jour

Monumentale pyramide rocheuse, la Pointe de la Diablée est un magnifique sommet que l'on atteint par le méconnu vallon de Serre-Reyna et qui lutte pour exister à côté de l'encombrant Mourre Froid, qui la supplante de 65 mètres.

Accès

De Gap, prendre la N94 jusqu’à Chorges, puis tourner à gauche sur la D9 en direction de St Apolinaire et Réallon.

Arrivé à Réallon, suivre la D241 qui mène au hameau des Gourniers, et se garer sur le parking juste avant le village.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Informations

  • Carte : IGN TOP25 3437 ET - ORCIERES-MERLETTE
  • Départ : Parking des Gourniers : 1470m
  • Dénivelé cumulé : 1500m env.
  • Distance : 16km env.
  • Temps de montée : 4h00/5h00

Difficultés

L’ascension du tas d’éboulis que constituent les 200 mètres de dénivelé de la montée finale entre le Lac de Reyna et l’antécime est assez désagréable.

Le cheminement de l’option 2 de descente décrite plus bas, est approximatif et assez complexe, puisqu’il faut vraiment faire attention à ne pas descendre vers les barres rocheuses au sud-est de la Pointe de la Diablée et également éviter la descente "pourrie" du ravin de la Confrérie.

Matériel

  • Bâtons de randonnées

Itinéraire d’ascension

Du parking véhicules des Gourniers, passer le pont au-dessus du torrent de Réallon, et traverser le village en prenant immédiatement à droite (direction plein nord).

Suivre le bon sentier balisé situé en rive droite du torrent et rejoindre la chapelle Saint-Marcelin (1700m alt.).

Continuer, et rejoindre une bifurcation de sentiers en Y à l’altitude 1770m.

Là, quitter le sentier balisé à droite dirigé vers les cabanes de Pré d’Antoni, des Charges et du Col de la Règue, et emprunter celui de gauche qui s’élève et qui permet d’entrer dans le vallon de Serre-Reyna.

Ce sentier monte en oblique et conduit à la cabane de la Vieille Selle, mais celui-ci a été détourné un peu plus haut, en raison du passage sur une passerelle défectueuse (panneau explicatif / arrêté municipal).

On s’élève en lacets en direction du vallon de Serre-Reyna et de la nouvelle cabane de la Vieille Selle, avec vue sur le vallon des Charges et sur l’imposante Pointe de Serre à droite.

Il vaut veiller à quitter ce sentier vers l’altitude 2000m au niveau d’un cairn et d’une sente assez bien marquée afin de descendre dans le vallon de Serre-Reyna (traversées faciles de quelques petits ravins).

Effectivement, ce sentier est dirigé ensuite vers l’ouest en direction de la nouvelle cabane de la Vieille Selle (2100m) et du col du Barle.

Pénétrer dans le vallon de Serre-Reyna et suivre une sente bien marquée, toujours en rive droite du torrent.

Le sentier s’élève dans l’alpage (direction nord-est) et rejoint une barre rocheuse vers l’altitude 2280m.

Celui-ci, cairné, traverse cette barre par des vires faciles et se poursuit jusqu’au plateau du Lac Reyna (2695m).

Arrivé au lac, grimper directement dans le pierrier vers le sud-est pour rejoindre l’ antécime de la Pointe de la Diablée ainsi que son arête (2919m).

Suivre l’arête facile, toute droite et d’une distance d’environ 250 mètres pour rejoindre le sommet.

À gauche (est) le Mourre Froid et la Pointe de Serre sont omniprésents.

À droite (ouest), les Autanes, ainsi que les ensembles Chaillol / Malcros et Parières / Choucières Vertes se distinguent.

Au nord, le Garabrut, la Pointe de Reyna et les grands sommets des Ecrins se dévoilent.

Après le sommet, redescendre légèrement, toujours sur l’arête sommitale, et rejoindre un cairn où s’arrête brusquement l’arête et d’où l’on peut admirer l’impressionnante vue plongeante vers les Gourniers et le vallon de Réallon.

Descente

  • option 1 : par le même itinéraire
  • option 2 : (orientation délicate) suivre la crête sud-est :
  • Très longue descente sur une arête facile dans les pierres, puis dans des parties plus herbeuses avec une impressionnante vue plongeante sur le vallon des Charges et sur celui de Réallon.
  • Attention ! vers l’altitude 2420, s’éloigner du bord de l’arête (sud-est) et poursuivre la descente plein est, afin d’éviter de se retrouver coincé dans les barres rocheuses infranchissables.
  • Traverser prudemment le ravin de la Confrérie afin de récupérer une vague sente qui permet de rejoindre la cabane des Charges (2206m) et le sentier balisé qui mène au col de la Règue.
  • Prendre à droite (ouest) le vallon des Charges et rejoindre la cabane du Pré d’Antoni, le vallon de Réallon, puis les Gourniers.
Dernière modification : 15 septembre 2018
Le Mourre Froid (2993m) par les Gourmiers

A propos

Auteurs de ce topo : , ,

Topo publié le 8 septembre 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (6).
  • par Le 14 septembre 2016 à 00h27

    Beaucoup de belles photos. C’est très lunaire tout en haut, mais avec de belles parois bien ciselées, de belles formes et de beaux reliefs.

  • par Le 14 septembre 2016 à 09h43

    merci ! oui, c’est le mot : lunaire !

  • par Le 23 octobre 2016 à 11h56

    Bravo ! Punaise cela donne envie ! Il est royal ce sommet, il est tellement haut quand on avance dans la vallée. Encore un a mettre a ma liste d’attente (plus de 30 sommets)
    Pour l’arrêté quand on voit d’en bas commment est fabriqué le pont remis en question je valide...
    Mon topo des voisins Pointe de Serre / Mourre Froid version neige est en cours de validation... ca te plairas Cyril ;) 1820 D+ =p

  • par Le 23 octobre 2016 à 11h58

    J’aurais aimé avoir une photo du lac de la confrérie... Il y avait de l’eau ? il n’est pas dessiné mais juste mentionné sur la carte IGN et un papi alpiniste m’en avait parlé de ce lac.

  • par Le 23 octobre 2016 à 13h05

    Non, on ne l’a pas vu, donc, je ne pense pas qu’il y en avait ! et puis, on a un peu merdé dans la descente... d’où les vives recommandations du topo

  • par Le 23 octobre 2016 à 17h51

    Le lac est marqué en pointillés donc intermittent ("rempli" au printemps I presume). Sur une image par satellite de GoogleEarth du 1er décembre 2003, il apparaît comme un ovale d’axes 40 x 15 m, et ressemble plus à une mare à canards fangeuse qu’à un lac.

  • par Le 23 octobre 2016 à 17h55
  • par Le 23 octobre 2016 à 18h03

    La longueur originale est plutôt de l’ordre de 100m, et Cyril est passé à l’extrémité sud du "lac", il est donc possible qu’il ne l’ait pas vu, si toutefois il en reste quelque chose.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !