Pointe de la Fougère (1849m) et Pointe de Chamosseran (1935m) par Nant Fourchu

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
1020m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Ces deux sommets dominants la vallée de l'Isère, vous offriront un magnifique panorama. Parcours "aérien" entre les deux pointes (Fougère et Chamosseran). Bienvenue sur le sentier des 33 lacets, et une marche sur le fil !

Accès

De Chambéry ou Albertville, se rendre à Ecole, par le col du Frêne, col des Prés, ou col de Plainpalais.

Au village d’Ecole, direction le vallon de Bellevaux.

Parking Nant Fourchu (996m).

Itinéraire

Infos pratiques :

  • Carte IGN : TOP25 3432 OT Massif des Bauges
  • Site IGN  : Pointe de la Fougère et Pointe de Chamosseran
  • Altitude départ : 996m
  • Altitude Pointe de la Fougère  : 1849m
  • Altitude Pointe de Chamosseran  : 1935m
  • Dénivelé cumulé : 1020m
  • Durée  : 5 à 6h (marche)
  • Balisage  : Panneaux et chemin bien visible
  • Précautions : Parcours sur la crête, entre la Fougère et Chamosseran, sans difficultés particulières, mais non conseillé aux personnes sujettes au vertige. Ne pas s’engager sur terrain humide.

Sortie du 13/05/2015

Pointe de la Fougère

Au départ, panneau Parking du Nant Fourchu (996m), continuer sur la route goudronnée (environ 700m).

Au passage, on va croiser un panneau Chemin du Gros Fayard (1020m), poursuivre sur la route goudronnée. Direction Combe Fort.

On atteint un autre panneau Pont de la Fougère (1050m), on quitte la route pour traverser le pont de la Fougère (torrent du Chéran), et emprunter une route forestière. Direction la Fougère d’en Bas.

A partir du pont, on va entamer une longue ascension... de lacets en lacets, 33 pour être précis, jusqu’au replat, avant le col de la Fougère...

On progresse sur une large route forestière, jusqu’au lieu-dit La Fougère d’en bas (1100m).Panneau.
On quitte ensuite la route pour prendre le sentier en forêt, à droite, direction Sous la Pointe de la Fougère.

De lacets en lacets, dans une forêt très abrupte, mais sur un sentier bien tracé, on va atteindre le lieu-dit Sous la Pointe de la Fougère (1477m). Panneau. Direction col de la Fougère.

Avant d’arriver au col de la Fougère (vers 1670m), on va croiser deux petites mares, à partir d’ici, plus de panneau, ni balisage.
Au niveau de la première mare, prendre un sentier, plus ou moins visible au départ, il monte à droite (sud) et va rejoindre l’épaule de la Pointe de la Fougère.

On va longer ensuite l’arête pour atteindre la croix et le sommet de la pointe (1849m). Le chemin monte dans un premier temps en forêt, mais la vue va vite se dégager à l’approche de la pointe de la Fougère.

Très beau panorama au sommet (quand la vue le permet)... Mont Blanc, Beaufortain, Lauzière, jusqu’aux Aiguilles d’Arves.
Et bien sur, les Bauges, avec le Mont Pécloz et Armenaz tout proche. Le Grand Roc est magnifique également sous cet angle.
Vue plongeante également sur la vallée de l’Isère...

Pointe de Chamosseran

Deuxième objectif, au loin, cap sud ouest... vers la Pointe de Chamosseran.

Après une petite descente, on va longer, sur le fil, toute la crête, pour remonter vers la pointe.

Quelques passages avec du gaz, mais pas de difficultés par temps sec.

Un groupe de 6 chamois prend une pause soleil sur un névé, déjà besoin de se rafraîchir ?... il faut dire que la température aujourd’hui est particulièrement élevée (au retour en vallée 31° !)

Dernière pente assez soutenue pour arriver sur le sommet de la Pointe de Chamosseran.

Le temps d’admirer encore ce magnifique panorama, et retour sur mes pas pour rejoindre à nouveau la Pointe de la Fougère.

Retour par le même chemin.

A noter qu’il est possible de redescendre directement sous la pointe de Fougère (ouest). Sentier bien visible, qui rejoint plus bas le sentier de montée, au niveau d’un passage dans les arcosses...

Le Cœur des Bauges

Vous avez passé l’un des quatre cols ou les gorges de Banges : bienvenue dans le Cœur des Bauges !

La surprise est souvent à la hauteur de la transition avec le paysage précédemment traversé.

Passées les falaises, on se laisse charmer par le cœur du massif. Ses larges vallées laissent une place importante aux prairies au fond desquelles coulent des « nants », torrents historiquement pourvoyeurs d’énergie pour les forges et clouteries.

Ils se rejoignent autour d’une artère centrale : le Chéran, joyau sauvage du massif, ses pentes et plateaux boisés territoire des chevreuils et des cerfs, les cyclamens et sabots de Vénus.

Et au milieu des prairies d’altitudes, ça et là, des zones humides, rares en massif calcaire.

Découvrir le massif des Bauges...

Diaporama de la sortie

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Pointe de la Fougère (1849m) et Pointe de Chamosseran (1935m) par Nant Fourchu »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours