Pointe de la Fougère (1849m) par le Col des Sausses

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1400m
Durée :
1 jour

Le sommet n'est que subsidiaire. Cette longue rando permet surtout d'arpenter un magnifique sentier balcon qui domine la Combe de Savoie. A faire en automne, pour les couleurs et lorsque la neige interdit l'accès aux sommets plus élevés. Atteindre le Col des Sausses est une rando en soi (1100m de dénivelé). On peut s'en contenter mais ce serait dommage car l'attrait principal réside dans le sentier balcon qui commence à ce niveau, jusqu'au Col de la Fougère. – Auteur :

Accès

Aller à Grésy-sur-Isère. Monter au sommet du village ; suivre la direction : Ecomusée (lieu-dit Le Murgeray sur la carte IGN). La route se transforme ensuite en piste ; la suivre jusqu’à une plateforme/parking (alt. 470m).

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carte : IGN 3432 OT Massif des Bauges

Du parking, poursuivre sur la piste dans la même direction sur 100m. Elle fait une épingle. Prendre le bon sentier qui s’échappe vers le nord-est (alt. 490m - poubelle publique - balise en bois ) direction : Mont de Grésy - Col des Sausses.

Après une longue traversée ascendante au dessus de Grésy-sur-Isère, le sentier tisse des lacets réguliers au travers du Bois Travers.

A 800m d’altitude, le point de vue de Champ Poulet mérite un détour. Il n’y a que 50 m à faire, l’aller-retour ne prend pas plus de 5 mn.

À 1000 m d’altitude, on accède à un petit plateau. C’est le Mont de Grésy (1h10 du départ).
On y trouve une petite source et une cabane de chasseurs. Une pièce reste ouverte mais ne permet pas le bivouac. On peut tout au plus s’y réfugier en cas de pluie.

Le sentier traverse le petit plateau vers le nord. Les hautes herbes le rendent peu visible sur 30m avant qu’il n’entre sous le couvert forestier.

Ensuite, il chemine en traversée ascendante vers le nord, au flanc des Grands Nants. Il traverse plusieurs ravines et un énorme effondrement. De nombreux passages sont câblés. Ces équipements ne sont pas vraiment indispensables en période sèche. Ils assurent cependant un bon confort de progression et créent une sensation de sécurité. Nul doute qu’à la fonte des neiges ou en période pluvieuse, ils prennent tout leur intérêt. Comme les noms locaux l’indiquent ( Nants = ruisseaux, Sausses = cascades /torrents ), ici ça coule et ça ravine. L’érosion dans le secteur est sévère !

Le canyon de Roche Torse est vertigineux et spectaculaire mais le sentier tricote en bordure des zigzags serrés jamais raides. Le plus souvent, il conserve une largeur appréciable. On peut admirer dans la gorge le travail des anciens : des seuils constitués d’énormes blocs empilés. Ces murs verticaux de 5 à 10 m de haut s’échelonnent le long de la pente pour casser la force du courant.
On débouche au Col des Sausses, alt. 1553 m - 2h30 du départ.

La suite est une longue traversée pratiquement horizontale. On évolue à découvert dans d’immenses pentes herbeuses, coupées de ravines. Au-dessus comme au-dessous c’est raide, vertigineux mais très panoramique. On suit un très ancien sentier, souvent taillé dans les dalles de schiste. il n’est malheureusement plus entretenu mais il résiste relativement bien à l’érosion. Il se laisse un peu envahir par les arbustes et les arcosses. Chacun est invité au passage à casser son lot de branches.

Au départ du col des Sausses, ne pas se laisser impressionner par les 200 m premiers mètres : c’est sans doute là que le chemin a le plus mal résisté aux outrages du temps.
500m plus loin, on franchit l’encolure boisée cotée 1581m. Derrière, le sentier se perd un peu dans les framboisiers puis les arcosses. Il faut impérativement le retrouver en descendant de 30 à 40m car plus loin, il traverse le profond ravin de Chamosseran et c’est le seul passage.

Lorsqu’on parvient au flanc de "La Balme", deux options sont possibles :

  1. Option facile : poursuivre la traversée en restant sur le sentier. On rejoint sans difficulté le Col de la Fougère au pied du Grand Roc, alt. 1685m - 1h15 depuis le Col des Sausses. De là, l’aller-retour (ascension pas indispensable !) à la Pointe de la Fougère par l’arête nord demande 50 mn (30 + 20 de descente).
  2. Option "terrain d’aventure" : quitter le sentier et attaquer "drè dans le pentu". La pente herbeuse est un peu moins raide dans ce secteur et il y a moyen de rejoindre la ligne de crête au point coté 1799 (piolet léger fortement recommandé). L’arête est parcourue par une sente. La croix sommitale, alt. 1849m, est à 10mn au nord. Du sommet, descendre par l’arête nord et gagner le Col de la Fougère.

Descente  : par le même itinéraire.

Temps indicatif : 8 à 9h00 ( 7h00 si on shunte la Pointe de la Fougère

Remarque : On peut effectuer cette rando dans le sens inverse, en partant de Raffort ( alt 720 m ) au dessus de Clermont. On monte au Col de la Fougère en passant par le Chalet de la Balme. De là, retour sur Grésy sur Isère où on aura pris soin de laisser une voiture.

Dernière modification : 16 mai 2018
Pointe de la Fougère (1849m) en boucle

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 25 octobre 2011

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (19).
  • par special_20Le 25 octobre 2011 à 11h05

    Ce topo tombe bien je voulais y aller prochainement :)

  • par jojoLe 12 août 2014 à 11h28

    toujours une grosse galere apres le col des sausses ; t’as le tique et chic !
    info de qualité ; pas besoin de pollution par la voiture ; car ya une gare a gresy

  • par jojoLe 12 août 2014 à 11h50

    question : et la direct de l’armenaz depuis les mont de gresy, quelqu’un connait ?
    merci pour votre précieuse reponse.

  • par Le 12 août 2014 à 12h56

    Le sentier est encore en partie tracé sur IGN mais pour m’y être intéressée il n’est pas visible du passage de l’Armène quant à redescendre par là ça risque d’être galère.

  • par marcoLe 12 août 2014 à 18h27

    Ce sentier, je l’ai cherché désespérément dans la forêt au dessus des Monts de Grésy. Je n’ai rien trouvé. Vue la pente dans le coin, l’itinéraire devait être chaud et expo lorsqu’il était fréquentable. En tout cas, je suis preneur s’il y a encore une possibilité de passage !

  • par fizz73Le 29 août 2015 à 16h38

    Peut on accedez a la pointe des arces par le mont de grezy

  • par jojoLe 30 septembre 2015 à 22h28

    et ben s’te passage de l’armen depuis les monts de gresy ; c’est toute une histoire
    si y a un coequipîer, suis partant pour un nouveau risque de but
    si ca passe j’va jusqu’au gr parra

  • par mdLe 31 octobre 2015 à 20h37

    prévu demain matin, montée col des sausses départ de la vieille église à 8h !

  • par Le 31 octobre 2015 à 21h02

    Si ton objectif, c’est le passage de l’Armène et si tu réussis ton coup, fais-nous un petit commentaire de retour. Ça nous intéresse ! N’oublie pas le piolet. Bonne chance !

  • par agnesLe 12 décembre 2015 à 22h04

    eh ben, incroyable.Je croyais etre la seule idiote à chercher ce passage et je tombe sur votre discussion !!!
    J’y étais pour la seconde fois vendredi dernier, il y adeux jours donc.
    car comme vous, cette trace qui se perd sur la carte ign m’itrigue.
    Suis déjà montée par un sentier balisé rouge qui mêne à un ancien cable enjambant un ravin) Puis j’ai rejoint la cabane de chasse du mont de grésy.
    Là, toujours pas trouvé la moindre trace de sentier vers le haut.
    J’ai pris dans les sapins, puis droit dans le pentu.
    ca monte raide, mais ça passe.
    Arrêt à altitude1450 m

    depuis le chalet de chasse du mont de grésy, pas trouvé

  • par agnèsLe 12 décembre 2015 à 22h09

    Toute seule, pas osé monter plus haut.J’étais sous les dernières barres avant les prairies sommitales.Mais en fait, au delà du défi de "passer", je voudrais trouver l’ancien itinéraire, sans doute très astucieux et beaucoup moins bourrin que ma montée sèche

  • par JCLe 27 février 2016 à 23h37

    Merci pour ce beau topo. Je tenterai après la fonte des neiges ! En effet intrigant ce sentier qui monte au passage de l’Armene... Pour un sentier du type encore vivant, je vous conseille fortement la Dent de Cons depuis le Planet (hameau de Frontenex, Faverges). Sentier balisé mais pas un chat...

  • par Le 23 juin 2016 à 08h56

    Ah oui, "drè dans le pentu" ne se dit pas(c’est une énorme expression de parisien), en bon savoyard et non en gros touriste, il faut dire "drè iau p’la coùtâ", c’est la véritable expression en bon patois savoyard.

  • par Le 23 juin 2016 à 18h17

    Eh Chamois, ne pas trop ironiser sur le touriste, fût-il parisien, car il contribue pour beaucoup à l’économie locale. Par ailleurs, il n’y a pas un patois, mais des patois, le tout avec plusieurs systèmes de graphie.

    Je te donne un lien vers ce qui pour moi est une anthologie relative au vocabulaire et à la vie de tous les jours des anciens, contenant moult dessins (patois de Saint-Paul sur Yenne) :

    http://patois.petit.bugey.free.fr/textes/patois-pdf/pat_stpaul_2.pdf

  • par Le 23 juin 2016 à 21h47

    Hereme tu es une vraie mine d’or ! merci pour ce lien très intéressant.

  • par Le 23 juin 2016 à 21h51

    Rajout : http://henrysuter.ch/glossaires/patoisD0.html#D
    Concerne la Suisse Romande et la Savoie

  • par Le 23 juin 2016 à 22h56

    Effectivement j’aurais dut dire patois savoyard, enfin pour le "drè iau p’la coùtâ", mon père m’a toujours dit que c’était celle-ci la vraie expression, voir me grondait si j’avais le malheur de dire "drè dans le pentu" car je l’avais entendu ailleurs... Sinon votre discussion sur un certain passage pour aller à l’Armenaz depuis Grésy m’intrigue... J’ai toujours cru que, à part le passage dans la cheminée pour aller à l’Arclusaz, on ne pouvait faire aucun 2000 depuis ces faces là.

  • par Le 23 juin 2016 à 23h09

    #Galipette : j’en ai d’autres du même style dans mes dossiers,il faudrait que je voie si on les trouve sur le net.
    #Chamois : il est vrai que le "dré dans l’pentu" ressemble plus à un mélange franco-patois.

  • par Le 24 juin 2016 à 08h47

    Chamois : tu as l’accès par la cheminée Capdecan mais aussi celui-ci : https://www.altituderando.com/Dent-d...

    Hereme : je suis preneuse !

  • par Le 24 juin 2016 à 15h06

    Oui merci, je connaissais la sente de la face Sud mais je ne vois pas très bien où peut être la cheminée Capdecan...

  • par Le 24 juin 2016 à 15h48
Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !