Pointe de la Fougère (1849m) par le Col des Sausses

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1400m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Le sommet n'est que subsidiaire. Cette longue rando permet surtout d'arpenter un magnifique sentier balcon qui domine la Combe de Savoie. A faire en automne, pour les couleurs et lorsque la neige interdit l'accès aux sommets plus élevés. Atteindre le Col des Sausses est une rando en soi (1100m de dénivelé). On peut s'en contenter mais ce serait dommage car l'attrait principal réside dans le sentier balcon qui commence à ce niveau, jusqu'au Col de la Fougère.

Accès

Aller à Grésy-sur-Isère. Monter au sommet du village ; suivre la direction : Ecomusée (lieu-dit Le Murgeray sur la carte IGN). La route se transforme ensuite en piste ; la suivre jusqu’à une plateforme/parking (alt. 470m).

Itinéraire

Carte : IGN 3432 OT Massif des Bauges

Du parking, poursuivre sur la piste dans la même direction sur 100m. Elle fait une épingle. Prendre le bon sentier qui s’échappe vers le nord-est (alt. 490m - poubelle publique - balise en bois ) direction : Mont de Grésy - Col des Sausses.

Après une longue traversée ascendante au dessus de Grésy-sur-Isère, le sentier tisse des lacets réguliers au travers du Bois Travers.

A 800m d’altitude, le point de vue de Champ Poulet mérite un détour. Il n’y a que 50 m à faire, l’aller-retour ne prend pas plus de 5 mn.

À 1000 m d’altitude, on accède à un petit plateau. C’est le Mont de Grésy (1h10 du départ).
On y trouve une petite source et une cabane de chasseurs. Une pièce reste ouverte mais ne permet pas le bivouac. On peut tout au plus s’y réfugier en cas de pluie.

Le sentier traverse le petit plateau vers le nord. Les hautes herbes le rendent peu visible sur 30m avant qu’il n’entre sous le couvert forestier.

Ensuite, il chemine en traversée ascendante vers le nord, au flanc des Grands Nants. Il traverse plusieurs ravines et un énorme effondrement. De nombreux passages sont câblés. Ces équipements ne sont pas vraiment indispensables en période sèche. Ils assurent cependant un bon confort de progression et créent une sensation de sécurité. Nul doute qu’à la fonte des neiges ou en période pluvieuse, ils prennent tout leur intérêt. Comme les noms locaux l’indiquent ( Nants = ruisseaux, Sausses = cascades /torrents ), ici ça coule et ça ravine. L’érosion dans le secteur est sévère !

Le canyon de Roche Torse est vertigineux et spectaculaire mais le sentier tricote en bordure des zigzags serrés jamais raides. Le plus souvent, il conserve une largeur appréciable. On peut admirer dans la gorge le travail des anciens : des seuils constitués d’énormes blocs empilés. Ces murs verticaux de 5 à 10 m de haut s’échelonnent le long de la pente pour casser la force du courant.
On débouche au Col des Sausses, alt. 1553 m - 2h30 du départ.

La suite est une longue traversée pratiquement horizontale. On évolue à découvert dans d’immenses pentes herbeuses, coupées de ravines. Au-dessus comme au-dessous c’est raide, vertigineux mais très panoramique. On suit un très ancien sentier, souvent taillé dans les dalles de schiste. il n’est malheureusement plus entretenu mais il résiste relativement bien à l’érosion. Il se laisse un peu envahir par les arbustes et les arcosses. Chacun est invité au passage à casser son lot de branches.

Au départ du col des Sausses, ne pas se laisser impressionner par les 200 m premiers mètres : c’est sans doute là que le chemin a le plus mal résisté aux outrages du temps.
500m plus loin, on franchit l’encolure boisée cotée 1581m. Derrière, le sentier se perd un peu dans les framboisiers puis les arcosses. Il faut impérativement le retrouver en descendant de 30 à 40m car plus loin, il traverse le profond ravin de Chamosseran et c’est le seul passage.

Lorsqu’on parvient au flanc de "La Balme", deux options sont possibles :

  1. Option facile : poursuivre la traversée en restant sur le sentier. On rejoint sans difficulté le Col de la Fougère au pied du Grand Roc, alt. 1685m - 1h15 depuis le Col des Sausses. De là, l’aller-retour (ascension pas indispensable !) à la Pointe de la Fougère par l’arête nord demande 50 mn (30 + 20 de descente).
  2. Option "terrain d’aventure" : quitter le sentier et attaquer "drè dans le pentu". La pente herbeuse est un peu moins raide dans ce secteur et il y a moyen de rejoindre la ligne de crête au point coté 1799 (piolet léger fortement recommandé). L’arête est parcourue par une sente. La croix sommitale, alt. 1849m, est à 10mn au nord. Du sommet, descendre par l’arête nord et gagner le Col de la Fougère.

Descente  : par le même itinéraire.

Temps indicatif : 8 à 9h00 ( 7h00 si on shunte la Pointe de la Fougère

Remarque : On peut effectuer cette rando dans le sens inverse, en partant de Raffort ( alt 720 m ) au dessus de Clermont. On monte au Col de la Fougère en passant par le Chalet de la Balme. De là, retour sur Grésy sur Isère où on aura pris soin de laisser une voiture.

Dernière modification : 16 mai 2018
Pointe de la Fougère (1849m) en boucle

La carte du topo « Pointe de la Fougère (1849m) par le Col des Sausses »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Pointe de la Fougère (1849m) par le Col des Sausses »

Champ Poulet, alt. 800m Le Mont de Grésy alt 999m Col des  Sausses le grand effondrement passage câblé Canyon de Roche Torse sous-bois Col des Sausses chamois Chamosseran et Armène Le Grand Roc