Pointe de la Galoppaz (1681m) en boucle par le Penon – à raquettes

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
700m
Durée :
1 jour

la ''Galoppe'' petit sommet mythique des Chambériens en terre ''Bauju'' atteint par Aillon-le-Jeune dans un milieu sauvage et peu fréquenté . – Auteur :

Accès

Chambéry/Saint Jean d’Arvey/Thoiry/Col des Prés/Station d’Aillon-le-Jeune à droite de la station prendre la D32a jusqu’à sa fermeture sous le petit hameau du Penon.

Les infos essentielles

  • Météo : très nuageux/Brume persistante/Températures entre -9° et -11°/quelques flocons.
  • Raquettes conseillées pour accroche dans certains passages
  • Participants : Sylvie/Patrice
  • Carte IGN : TOP 25 - 3432 OT "Massif des Bauges
  • Altitude minimum : 980m
  • Altitude maximum : 1682m
  • Dénivelé : 700m
  • Horaires : comptez entre 4 et 5h
  • Balisage : Panneaux bois

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Aller :

À la fermeture de la D32a sous le hameau du Penon prendre la direction du Lindar sur 600m puis quitter la route sur la droite, traverser le ruisseau de la Grande Combe et s’engager dans le chemin qui monte en forêt pour rejoindre la piste des chalets de la Buffaz.

Au vieux panneau en bois indiquant le Penon prendre la piste forestière sur la gauche et suivre chalets de la Buffaz (1498m) et col de la Buffaz (1430m) (panneau bois).

Au col de la Buffaz (1430m)(panneau bois) suivre la Galoppaz (1682m) le temps donné sur le panneau est de 45mn la montée se fait dans l’alpage.

Retour :

De la pointe de la Galoppaz (1682m) redescendre au col de la Buffaz par l’itinéraire de montée, au col prendre le sentier à droite bien marqué qui plonge dans la forêt du Lindar.

La piste rejointe prendre la direction du col du Lindar (1187m) et poursuivre jusqu’au rond point du Lindar où l’on retrouve la D32a enneigée et fermée pour un retour au hameau du Penon.

La journée :

Nous sommes partis optimistes espérant les éclaircies annoncées par la météo et qui ne sont pas venues nous privant de panorama.

Raquettes accrochées aux sacs ,les bonnets enfoncés, nous évoluons dans un atmosphère où de petites paillettes givrées virevoltent en suspension dans cette forêt, où les arbres paraissent fantomatiques en se détachant sur ce fond désespérant gris en nous offrant de belles créations givrées avec leurs ramures blanchies.

la brume est de plus en plus dense après les chalets de la Buffaz, la visibilité est nulle sur l’arête sommitale de la pointe de la Galoppaz rendue glissante par une neige particulièrement gelée.


2 à 3 photos à la croix et nous entamons la descente en redoublant de prudence, dans la forêt nous prenons quelques raccourcis ludiques pour rejoindre la piste qui nous ramène confortablement sur le petit hameau du Penon, sous quelques flocons dans ce milieu ouaté.

Journée Alaska où nous avons trouvé notre bonheur avec de belles images hivernales .

Dernière modification : 1er mars 2018
Pointe de la Galoppaz (1681m) par le Lindar

A propos

Auteur de ce topo :

L'homme se découvre quand il est confronté à l'obstacle Saint Exupéry

Randonnée réalisée le 26 février

Topo publié le 1er mars

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !