Pointe de la Roche Jaille (2573m) par le Châtelard

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1167m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Un sommet délaissé des Alpes Grées, pourtant accessible via un chouette petit parcours hors sentier. Lors de la descente, le passage au lac du Retour complète magnifiquement cette randonnée.

Accès

Sur la D84, rejoindre le hameau du Châtelard (commune de Montvalezan) via Sainte-Foy-Tarentaise ou la route du col du Petit Saint-Bernard (D1090). Se parquer au mieux et sans gêne dans le centre du hameau (1486m).

Itinéraire

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3532ET Les Arcs - La Plagne
  • Altitude de départ : 1486m
  • Altitude du sommet : 2573m
  • Dénivelé cumulé : 1167m
  • Distance : 13,2km

Balisage

  • Jaune-rouge (GRP) : du Châtelard au Vaz.
  • Aucun sur le reste du parcours, bons sentiers et chemins (sauf partie hors sentier).
  • Quelques panneaux directionnels et altitudinaux.

Difficultés et précautions

  • Partie hors sentier : en quittant le sentier du vallon du Piche (2160m) jusqu’au lac du Retour via le sommet de la Pointe de la Roche Jaille.
  • Descente du sommet vers le lac du Retour : le flanc ouest de la Pointe de la Roche Jaille est défendu par une longue barre rocheuse qui ne comporte qu’un seul point de passage (à ne pas rater !).
  • N’entreprendre cette randonnée qu’avec une bonne visibilité.

Montée par le vallon du Piche

Du carrefour situé à l’entrée du hameau du Châtelard, prendre la rue qui se dirige vers la chapelle Saint-Michel. Traverser le hameau en laissant à droite l’accès à la chapelle.

  • Remarque : à l’aller ou au retour, la très courte virée vers la chapelle (promontoire) est recommandée pour le point de vue sur la vallée de Haute Tarentaise.

À la sortie du hameau, la rue se prolonge par un chemin plat qui mène aux chalets Roset et du Vaz après franchissement du ruisseau des Moulins (pont). Près des chalets, se trouve un panneau (Le Vaz, 1519m).

Environ 5 mètres derrière ce panneau, repérer le départ d’un sentier indiqué par un écriteau "La Roche - Le Bec Rouge".

Dans la forêt du Mousselard, le sentier s’élève au sud sur une pente assez forte. Continuer tout droit lors d’un premier croisement (1630m environ).

Vers l’altitude 1720m, le sentier s’élargit à l’approche d’une bifurcation avec écriteau. Prendre alors à gauche, est, en suivant toujours la direction "La Roche - Le Bec Rouge".

Un chemin en lacets mène à l’alpage de la Roche (chalets). Le sentier reprend derrière le premier chalet, à hauteur d’un panneau (La Roche, 1825m).

Poursuivre en forêt jusqu’à un panneau indiquant "alt. 2007m" et prendre à gauche. Rapidement, le sentier quitte la forêt et traverse des landes subalpines pour atteindre une bifurcation avec panneau ("alt. 2086m"). Laisser à droite le sentier du Bec Rouge et continuer tout droit, plein nord, sur le "sentier des Chasseurs".

Après les ruines d’un chalet, le sentier vire à droite et s’engouffre dans le vallon du Piche (dans ce virage, on aperçoit le Mont Blanc). Légère descente jusqu’à un dernier panneau ("alt. 2081m") puis le sentier reprend tranquillement la montée.

L’altitude 2160m signale le départ du hors sentier, juste avant que le sentier des Chasseurs ne rencontre une zone d’éboulis. Quitter alors le sentier par la droite pour remonter un très raide couloir orienté est à est-nord-est (azimut 070°), en longeant une bande d’éboulis sur sa droite.

Vers l’altitude 2220m, virer plein nord pour franchir ces éboulis et prendre pied sur la crête d’une barre rocheuse qui va s’orienter progressivement au nord-est. On entre dans un vallon délimité à gauche par une crête et à droite par des parois rocheuses.

Ce vallon est largement couvert d’éboulis (gros blocs) en son centre, le remonter sur sa gauche en suivant la crête. Attention, cette crête se présente sous forme de gradins étagés, veiller à toujours progresser en direction du gradin supérieur.

À l’altitude 2390m environ, une traversée de gros blocs est inévitable puisque ces derniers débordent sur la crête. Ensuite, le vallon est moins encombré et peut être parcouru en son centre. Par ailleurs, le vallon se resserre et le couloir d’accès à l’arête sommitale devient évident.

Par une pente herbeuse plus raide, atteindre alors cette arête au niveau d’une large échancrure située environ à mi-chemin entre le sommet et la pointe saillante cotée 2532m.

Une fois sur l’arête, la suivre au nord-nord-est jusqu’à un premier ressaut qui se contourne par la droite en contrebas, via une traversée en dévers sur de raides pentes herbeuses.

Un second ressaut, plus simple, peut être contourné par la droite (en s’aidant des mains) ou par la gauche (plus raide). Puis un dernier ressaut facile se contourne par la droite avant d’arriver au sommet de la Pointe de la Roche Jaille (2573m), surmonté d’un petit cairn.

Descente par le lac du Retour et Plan Pigeux

En effectuant le cheminement inverse, descendre dans le vallon jusqu’à l’altitude 2450m (replat).

Partir sur la droite (nord) en zigzagant parmi les gradins et en perdant peu d’altitude. Contourner un gros rognon rocheux par la gauche, passer ensuite au pied d’une petite barre rocheuse (2430m).

Toujours au nord, dépasser de 40 mètres cette barre rocheuse pour trouver à gauche le point faible de la longue barre rocheuse qui défend tout le flanc ouest de la Pointe de la Roche Jaille.

Ne pas rater cet unique point de passage qui se trouve face au plus grand des lacs secondaires situés au sud du lac du Retour. Une très raide pente herbeuse permet le franchissement de la barre rocheuse.

Ensuite, traverser les éboulis issus de cette barre et continuer jusqu’au premier des lacs secondaires. Virer ensuite au nord pour atteindre la rive sud du lac du Retour (2397m).

Rejoindre la rive nord du lac dans le sens horaire car la rive est s’avère encombrée de gros blocs. À partir du déversoir du lac, on trouve un bon sentier.

Après visite de ce joli lac, revenir au milieu de la rive ouest (bifurcation). Un autre sentier en faux-plat part nord-ouest puis ouest en direction du Passage du Retour (2409m).

La descente reprend, toujours à l’ouest, dans une raide combe menant à l’alpage de Plan Pigeux.

  • Remarque : en toute fin de saison, la partie amont de la combe reste à l’ombre. Givre ou premières chutes de neige peuvent s’y maintenir et rendre le sentier particulièrement glissant.

Du panneau (Plan Pigeux, 1964m) situé près des chalets (nombreuses ruines), prendre au sud-sud-ouest l’unique chemin descendant. Le suivre sans interruption jusqu’aux chalets Roset et du Vaz pour un retour au Châtelard via le GRP.

Randonnée effectuée le 07 octobre 2016.

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Pointe de la Roche Jaille (2573m) par le Châtelard »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours