Pointe de la Sambuy (2198m) par la face Sud, en circuit

Difficulté :
Alpinisme PD
Dénivelé :
1350m
Durée :
1 jour

Un accès confidentiel pour ce sommet. À l'inverse de l'itinéraire normal, toujours froid et dans l'ombre, la face sud est chaude et lumineuse. Par contre, elle exige d'avoir le pied sûr car les passages en III sont fréquents, et l'exposition sérieuse. – Auteur :

Accès

  • De Faverges, si on arrive d’Annecy, prendre la direction du Col de Tamié et rejoindre l’abbaye.
  • De Frontenex, si on arrive de Chambéry, suivre le même itinéraire à l’envers.

Le parking - alt. 890 m - se situe 300m avant l’abbaye de Tamié. La route forestière qui continue au-dessus est aujourd’hui interdite à la circulation.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carte  : IGN TOP25 3432 ET Albertville

Difficulté : PD

Matériel : corde, baudrier, 2 ou 3 anneaux de sangle

Dénivelé : 1350 m

Temps global : 8h00

ITINÉRAIRE

De l’abbaye, un sentier coupe les virages de la route forestière. Prendre la direction : Drison / Chalet de la Bouchasse / Plan du Tour. Le chemin traverse le ruisseau du Bar. Plus haut, il passe à proximité du chalet du Plan du Tour.

À 1410m (panneau), bifurquer à droite, direction : Chalet de la Bouchasse.

Vers 1650m, on rejoint une autre bifurcation : Chalet du Drison à gauche, Chalet de la Bouchasse à droite. Prendre à gauche. Lâcher dès qu’on le peut le sentier pour remonter plein ouest des pentes herbeuses qui permettent de rejoindre l’éboulis de la Sauffe. Remonter entre herbes et pierrier jusqu’à rejoindre une grotte à moutons caractéristique, au pied de la face sud.

Le départ de la voie se situe 20m en contrebas de cette cavité, à l’entrée d’un couloir/dièdre. L’itinéraire grimpe en écharpe vers l’ouest au travers de la falaise. On repasse 20m au-dessus de la grotte à moutons. Une vague sente tire en oblique sur une vire herbeuse et rejoint un collet, à l’angle falaise sud/ falaise ouest. Nombreux pas de III, exposition forte.

De là, escalader verticalement un ressaut de 8m en III sup. On retrouve une vire supérieure. On peut alors s’échapper des difficultés (l’éperon se poursuit en III sup continu jusqu’au sommet) en longeant la barre rocheuse vers la gauche. 50 m de sente légèrement descendante traversent une pente herbeuse, versant ouest. On rejoint un pierrier. Le remonter jusqu’à un couloir ébouleux. En haut de celui-ci, on sort par la gauche (quelques pas de II) sur l’arête sommitale.

Descente

Par l’itinéraire normal, versant nord. Sur les 80 premiers mètres, le cheminement s’apparente à une via ferrata : câbles continus et barreaux d’échelles scellés.

Vers 1820m, non loin de l’arrivée du télésiège, bifurquer à droite et suivre le fond du vallon vers l’est. Guetter le départ du sentier vers la Bouchasse : il s’échappe à droite dans un pierrier et longe le flanc orienté nord. Après une courte remontée, il bascule est et descend sur le chalet (fontaine).

Suivre sur 1km le sentier de traverse qui ramène vers le Chalet du Drison. On rejoint la bifurcation et l’itinéraire de montée.

VARIANTE

Il est possible de rejoindre la face sud de la Sambuy en passant par le Chalet du Drison, puis l’arête est de Chaurionde.

Si on choisit cette option, il est préférable de passer par le sommet de Chaurionde , 2173m puis de descendre la petite sente de crête vers le nord.

La traversée au flanc de Chaurionde, vers 1900m, est très malcommode. La sente qui passe à proximité d’un petit abri se perd peu après. La pente devient très raide et la traversée du ravin du Bar est problématique. De fait, on est obligé de s’échapper en remontant jusqu’à l’arête sommitale. On débouche 100m au sud du point coté 2123m.

Dernière modification : 16 mai 2018
Pointe de Chaurionde (2173m) par l’Abbaye de Tamié

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 10 novembre 2011

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (4).
  • par Le 11 novembre 2011 à 18h32

    Vraiment superbe ! et belle ambiance aérienne ! Ça donne des idées ! Merci Marco !

  • par lucasLe 6 septembre 2015 à 19h34

    Ce sentier peut aussi être fait en tant que randonnée par temps sec, mais attention c’est ce que l’on appelle un sentier du vertige d’une difficulté imparable (sûrement l’un des plus difficile des Bauges) qui ne peut être fait que par des randonneurs ou alpinistes expérimentés. Sinon l’usage de la corde pourra être nécessaire.
    plus d’info : http://www.camptocamp.org/routes/176705/fr/pointe-de-la-sambuy-traversee-chaurionde-sambuy

  • par RomualdhoriLe 22 mai 2017 à 20h04

    Bonjour
    La voie est-elle balisée ?
    Y a t-il quelques spits pour l’assurance ?
    Merci par avance
    Romuald

  • par Le 23 mai 2017 à 09h37

    Est-ce une voie différente de celle empruntée lorsque l’on fait la traversée "Chaurionde-Sambuy" par l’arête ?

    > https://www.altituderando.com/Pointe-de-Chaurionde-2173m-Pointe

  • par Le 23 mai 2017 à 10h23

    Yann la voie de "l’Expatrié" longe le pied de la falaise, alors que le topo de Marco passe par la falaise.

    De Chaurionde à Sambuy
    Prenez Nord une vague sente qui traverse les arêtes. 2 ou 3 passages exposés et difficilement sécurisables. Au pied de la Sambuy, descendre légèrement (orties/pierrier) le long la falaise. Le point de départ se situe entre "2 petites grottes". Remontez une vire herbeuse sur 15 mètres (anneau de corde sur 2 pitons). Rejoindre un collet herbeux en ascendance à main gauche jusqu’à l’arête rocheuse (SW).
    2 possibilités :
    Entamer l’escalade (pas de 3) de l’arête pour déboucher sur une partie plate avant le sommet (croix)
    Repartir en ascendance à main droite dans les vires herbeuses jusqu’à une petite faille (pas de 3, becquet possible) qui débouche à gauche du sommet. Attention aux chutes de pierres.
    Source : http://www.rando-bauges.fr/chauriondesambuy.html

  • par MarcoLe 29 mai 2017 à 15h58

    Balisé ?... Pas vraiment. Mais en 2014, des équipeurs ont spitté un peu partout le cheminement. L’objectif était de faire passer une course de ski-alpinisme ( la TS Millet ?) et de tirer une main courante pour sécuriser le parcours. Les conditions météo n’ont pas permis que la compétition ait lieu mais ils ont laissé 3 ou 4 plaquettes en place. Pour qu’on les repère, ils avaient cerclé chaque spit d’un rond rouge. La peinture est peut âtre effacée à l’heure actuelle.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !