Pointe de la Sana (3436m) par la Maurienne

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1400m
Durée :
1 jour

Cet itinéraire, permet de faire l'ascension au départ de la Vallée de la Maurienne. Il est plus long que celui de la Tarentaise. Mais en été il est presque entièrement sec et peut donc se faire avec un équipement léger. – Auteur :

Accès

De Termignon, prendre la route du Col de l’Iseran, et au premier virage, prendre à gauche la route qui mène au parking de Bellecombe. Au-delà, la circulation automobile est interdite.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3633ET
  • Tracé IGN
  • Distance : 29 km
  • Matériel : Piolet en fonction de l’enneigement
  • Départ : 2307m
  • Point bas : 2174m
  • Temps de montée : 5h00

Refuge de la Femma (2352m)

  • La course peut se faire à la journée, mais elle est très longue.
  • On peut la faire sur deux jours en passant la nuit au refuge de la Femma.
  • L’accès au refuge de la Femma est autorisé aux VTT, ce qui est pratique pour l’approche.
  • On peut aussi utiliser la navette payante entre le parking de Bellecombe et Plume Fine. Elle circule tous les jours en juillet et en août et certains week-ends en juin et en septembre. Lien ICI.

Du parking de Bellecombe au refuge de la Femma

Du parking, prendre là piste qui longe le Plan du Lac jusqu’à la bifurcation de Plume Fine (2174m). Laisser la piste de gauche qui va au refuge d’Entre Deux Eaux et dans le Vallon de la Leisse, et prendre la piste de droite. Elle remonte le Vallon de la Rocheure, traverse le torrent à 2224m puis peu après un double lacet, devient un sentier que l’on suit jusqu’au refuge de la Femma (2352m). Cette partie de l’itinéraire étant bien balisée et panneautée.

Le Vallon de la Rocheure est très vert et très riant, parsemé de chalets ruinés ou restaurés, témoins d’un mode de vie révolu.

Du refuge de la Femma au sommet

Après le refuge, prendre à gauche une sente peu visible (cairn discret). Remonter plein nord le long du ruisseau de la Femma, sans le franchir. La sente se perd au milieu des multiples traces dues aux troupeaux. Après les alpages, on arrive au pied d’un cône de déjection dominé par des barres rocheuses. C’est Le Coin des Stors (2745m).

Monter au pied des barres sans franchir le torrent et repérer la trace qui part sur la droite.

Au-dessus des barres, dominées par un gros cairn, suivre la trace visible qui part sur la droite puis sur la gauche jusqu’au Col des Barmes de l’Ours.

Le passage des barres n’est pas d’une grande évidence dans l’ombre de ce versant sud et il faut vraiment s’approcher pour voir la trace, les cairns étant rares.

Du col, partir à gauche, ouest, jusqu’au nouveau lac sur le plateau au pied du sommet. Un autre lac ignoré par l’IGN se révèle alors en contrebas du col sur son versant sud. Pauvres glaciers de la Vanoise !

On peut atteindre le sommet par l’arête sud-est ou par la face sud. Cela passe de partout.

Panorama absolument magnifique du à la position centrale du sommet.

Descente

Par le même itinéraire jusqu’à la Chapelle St-Jacques à 2200m.

Ensuite 2 options

  • Continuer sur Plume Fine et rentrer soit par la piste, soit avec la navette payante.
  • 500 mètres après la Chapelle St-Jacques, quitter la piste et prendre à gauche le chemin balisé qui mène au Plan du Lac et au parking. Un peu plus long, montant un peu plus, le retour est plus agréable.

Autre possibilité

Du sommet, continuer l’arête ouest jusqu’à la Pointe du Charbonnier et retour par le Vallon de la Leisse.
Je n’ai pas emprunté cet itinéraire car il me semblait rallonger une course déjà bien longue. Mais si on passe la nuit au refuge de la Femma, cela devient très intéressant.

Mise à jour du topo

  • Suite à la sortie du 16/08/2012 par Sébastien (SPECIAL 20), mise à jour le 26/09/2012

La barre rocheuse du coin des Stors, peut être franchie soit directement, soit en la contournant par la gauche. Les deux itinéraires passent très bien puisque Sébastien est monté par l’itinéraire direct et il est descendu par celui de gauche. Merci à lui de cette précision.

  • Voir la sortie de Sébastien ICI.
Dernière modification : 16 mai 2018
Pointe de la Réchasse (3212m), par Bellecombe et le Plan Du Lac

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 13 janvier 2010

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (17).
  • par Le 16 janvier 2010 à 10h18#1435

    pour la photo aux sommets impossibles à nommer ; ligne du fond de D à G :
    Charbonnel, Croix Rousse, ouille d’arbéron, Bessanèse, Albaron, gde Ciamarella, Pte de Bonneval, Francesetti, arête du Mulinet
    Ligne de devant de D à G : Pte Claret, aiguille puis pte de Méan Martin. :-)

  • par @1435Le 16 janvier 2010 à 12h23#1436

    Quand j’écrivais "impossible de tout nommer", j’aurais du écrire : impossible de tout nommer sans alourdir le texte sous la photo. Mais merci quand même, cela semble plus léger en commentaire.

  • par @1436Le 16 janvier 2010 à 18h44

    j’y avais bien pensé mais ça me faisait plaisir de les nommer (ah, les souvenirs..)

  • par DanielLe 20 mai 2011 à 10h30

    L’ours sur la photo du lac ??? Elle est pas mauvaise celle-là !!!

  • par lakiki1Le 22 mai 2011 à 18h59

    Belles photos de ce coin magnifique et clin d’ œil très très sympa pour les Barmes de l Ours !

  • par LuchoLe 11 août 2011 à 15h41

    Merci beaucoup pour ces infos et pour ces magnifiques photos.
    Je suis en train de préparer une rando dans la Vanoise, je me demande s’il est réaliste de partir du refuge de la leisse et d’aller au refuge de la femma en passant par cette pointe sachant que nous serons chargés (rando de 7jours, moitié en hors sac) et que, moyens marcheur que nous sommes, nous n’en serons qu’à notre 2ème jour de marche, donc pas encore tout à fait très en jambe...
    Qu’en pensez-vous ?

  • par Le 12 août 2011 à 17h19

    Bonjour. Par quel itinéraire et avec quel matériel de montagne ?

  • par Le 18 mars 2012 à 16h32

    Magnifique sommet, vivement cet été :)

  • par sylvainLe 26 juin 2012 à 17h05

    Bonjour,
    j’envisage de faire cette bien belle rando en 2 jours depuis le refuge de al femma. Au niveau équipement nous n’avons que des batons. ça suffirait ? Je vois que vous mentionnez des piolets en équipement, mais est ce bien nécessaire ? on ferait ça sur mi juillet.
    Merci pour vos commentaires,
    Cdt

  • par C. MauguierLe 4 décembre 2012 à 16h43

    Diable, ça a...changé ! Dire que j’avais fait la course (depuis la Leisse) presque entièrement en crampons...
    http://chemineur.fr/point/20091018221533

  • par Le 4 décembre 2012 à 16h57

    Oui, cela a changé ! Mais en juin, les crampons doivent toujours être utiles.
    Pour Sylvain :
    Pardon pour cette réponse tardive, j’ai dû "zapper" le message. Mi-juillet, il peut rester de la neige certaines années. Le mieux est de téléphoner au refuge. Le lien est dans le topo.

  • par arnoLe 30 avril 2015 à 21h53

    Bonjour, je souhaite faire cette rando mi mai, crampon et piolet ça passe ou faut il le faire à ski ?

  • par Le 30 avril 2015 à 23h34

    A mon avis, sauf conditions exceptionnelles, c’est une course à Skis.

  • par Le 27 août 2017 à 09h58

    Sommet réalisé le 06 août 2017.

    Une longue sortie qui fatigue bien l’organisme.

    Après le refuge de la Femma, il suffit de suivre le torrent de la Femma (il n’y a pas de sentier mais le cheminement est évident) jusqu’aux Coins des Stors.

    Après ce n’est quand même pas si évident... Mais comme il est dit sur le topo et montré sur la dernière photo (merci au passage pour ces infos précieuses), il faut prendre sur la droite pour continuer de progresser en direction du lac non répertorié sur l’IGN (mais qui se trouve à l’altitude d’environ 2975m).

    Par contre je n’ai pas vu un seul cairn.... simplement quelques vagues traces.

    Après, entre ce lac innommé et le Col des Barmes de l’Ours, on trouve de nombreuses traces, pas besoin de cairn.

    Puis entre le col et le sommet, c’est simple relativement simple.... Il faut suivre la crête (de nombreuses traces existent) et on parvient au sommet de la Pointe de la Sana.

    Durant cette sortie, au delà du refuge de la Femma, je n’ai croisé que 4 personnes (deux parents avec leurs deux enfants). Elles étaient parties depuis le refuge et redescendaient du Rocher des Barnes de l’Ours (elles m’ont confirmé être passées également par le passage sur la droite).

    Un sommet à faire !

  • par Le 27 août 2017 à 10h29

    Très long en effet.
    D’où l’avantage d’une approche VTT pour ceux qui pratiquent un peu.
    A mon humble avis, la navette part un peu tard pour une ascension à 3400m.

  • par Le 27 août 2017 à 10h39

    A noter aussi qu’en été, on peut faire du stop au parking de Bellecombe.
    Les alpagistes montent pour la traite matinale.
    Aux alentours de 4h00...du matin...
    Ce qui permet d’être au sommet de bonne heure, la meilleure...
    Je n’avais pas pensé au VTT mais un alpagiste m’a fait "gagner" 1,5km...

  • par Le 27 août 2017 à 10h52

    Même en partant plus tard, cela se fait bien quand même (je suis parti vers 7 h 30 et je suis revenu vers 18 h 30 en ayant fait une bonne heure de pause au sommet sans compter la pause déjeuner d’une vingtaine de minutes sur le point côté 3105m au dessus du lac de l’ancien glacier de la Sana).

  • par Le 27 août 2017 à 12h15

    Le problèmes en partant plus tard, c’est d’être certain de la météo et de ne pas avoir peur d’user son organisme en raison de la chaleur.
    On pourrait paraphraser Racine en disant : Qui veut aller longtemps ménage ses organes.

  • par Le 27 août 2017 à 12h59

    Tu as raison, partir plus tard c’est d’un côté augmenter les potentiels risques liés à l’évolution de la météo (exemple : un orage, des averses pluvieuses etc...).

    Après, les randonneurs que nous sommes (pour la plupart, des passionnés de la montagne et de la randonnée en général) savent qu’une sortie en montagne de 25-30 km avec un bon dénivelé est en général fatigante. Comme tu le dis, qui veut aller loin ménage sa monture (ou ses organes en ce qui nous concerne).

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !