Pointe de la Saume (3043m) par le Pas du Curé

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1500m
Durée :
1 jour

Trés belle alternative à la voie normale sur un très beau sommet du secteur Ceillac. – Auteur :

Accès

De Guillestre, suivre la D902 par les gorges du Guil jusqu’à la Maison du Roi puis direction Ceillac par la D60, laisser Ceillac sur la gauche et poursuivre vers le parking du Mélezet.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Fiche technique

  • Carte : IGN TOP25 3537ET
  • Altitude départ : 1712m
  • Altitude arrivée : 3043m
  • Période : de juin à octobre
  • Difficulté technique : T4, sentier jusqu’au Pas du Curé puis pierrier à 35° pour finir sur une arête assez aérienne.

L’approche

Du parking du Mélezet (1700m), traverser le pont et suivre le GR5 sur un sentier magnifique et avec une pente très soutenue sur le pied et poursuivre jusqu’à l’altitude 2180m.

Quitter le GR5 et virer à droite, sud-ouest, en longeant le ruisseau de la Pisse rive gauche sur 600m presque à plat, puis laisser le ruisseau et virer encore à droite, nord-ouest, la pente s’accentue, la sente se perd un peu mais est visible sur le haut.

On sort de la forêt et le terrain devient très minéral, on poursuit plein ouest en visant le couloir et le V du Pas du Curé sur une sente bien marquée où les pentes se redressent.

Le couloir du Pas du Curé

Après une zone de blocs, le couloir commence sur des pentes très raides (35°) et un terrain très délicat mais le sentier reste bien marqué, ce qui permet de bien progresser.

La redescente

Le Pas du Curé (2783m) franchi, on amorce une descente dans le vallon de Pelouse jusqu’à l’altitude 2700m.

Obliquer vers la droite, nord-ouest, dans une zone de blocs puis traverser une combe ondulée sur des éboulis fins jusqu’au pied du couloir sud-ouest très large (le dernier).

Le couloir sud-ouest

Débuter le couloir par la droite puis vers le centre, la trace se perd souvent et la montée est très pénible en suivant les quelques cairns.

À la sortie du couloir (2900m), on rejoint l’arête ouest de la voie normale.

L’arête ouest

Suivre l’arête ouest sur le fil jusqu’à la première pointe (3040m).
Ensuite, redescendre 5 mètres vers une brèche en désescaladant un petit mur (2a). Remonter alors les 10 derniers mètres sur le fil de l’arête jusqu’au cairn sommital (3043m).

Le retour se fait par le même itinéraire.

Remarques

Cette voie est très peu connue car elle n’est décrite que dans peu de topos. Pourtant, elle est beaucoup plus agréable et il y a 100m de moins de dénivelé (1500m au lieu de 1600m).
Seul le pierrier long de 250m qui rejoint l’arête ouest et la voie normale est très pénible et physique, le reste c’est que du bonheur.

Vidéo

Dernière modification : 11 octobre 2018
Pointe de la Saume (3043m) par Ceillac

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Altitude Sans Frontière

Jeune passionné de 17 ans, à 1000% de haute montagne, de rando et d'alpinisme. J'ai découvert la montagne en 2014, avec mon père, je n'avais jamais fait de marche avant et j'ai pris le virus tout de suite : la découverte de la montagne, les arêtes, les couloirs, les glaciers, les pierriers sont mon terrain de jeu. Je suis un amateur de sommets oubliés ou très peu fréquentés (tout ce qui touche au (...)

Topo publié le 21 août 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (3).
  • par Le 25 août 2016 à 15h25

    J’ai fait ce parcours l’année dernière et je confirme, en passant par le Pas du Curé il n’y a personne alors que les paysages sont superbes.
    Le pierrier de la montée finale et bien raide, du style un pas en avant, deux pas en arrière...
    Pour le retour, j’étais redescendu vers l’Ouest par le sentier qui longe la crête de la Saume, passe sous la crête de Pra Francès et rejoint le GR de Pays. Il faut alors prendre celui-ci par la droite pour rejoindre Ceillac et le parking du Mélezet. C’est plus long, mais quand on aime...

  • par Mathieu D.Le 5 octobre 2016 à 16h55

    Attention, depuis 14 aout 2016, une partie Nord conséquente du sommet s’est effondrée (partie écroulée bien visible sur vos photos n°12 et 18) et les éboulements ont continués à se poursuivre !

  • par Mathieu D.Le 5 octobre 2016 à 17h00

    Pour plus de renseignements : http://www.ceillac.com
    Aller dans la rubrique “Dernières nouvelles” >14 aout

  • par Le 5 octobre 2016 à 17h59

    Je savais bien que cette partie était prête à s’effondrer, il y avait une grosse faille quand on y est allé et on a vraiment eu de la chance. Mais est-ce-que le sommet est plus difficile d’accès ou l’inverse ?

  • par Le 17 août 2017 à 13h16

    Salut Rapha ! J’ai fait la traversée de la Saume par le pas du Curé et les crêtes de la Saume et de la Mourière. J’en reviens à ton commentaire : "le couloir commence sur des pentes très raides (35°) et un terrain très délicat", c’est raide, oui, mais je ne qualifierai pas le passage de "très délicat", ce serait du hors sentier, d’accord (et encore...), mais la sente est très bien marquée et facilite bien le cheminement.
    J’ai connu bien plus "très délicat" (et je pense que toi aussi) que le pas du Curé ! (Sans dénigrer ce magnifique passage, bien évidemment !)

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !