Pointe des Arces (2076m) et Pointe des Arlicots (2060m) - Traversée des arêtes

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1500m
Durée :
1 jour

Voici une traversée sauvage sur les arêtes de la muraille sud-est des Bauges surplombant la vallée de l'Isère de près de 1800m. Engagée, exposée et délicate, cette traversée entre la pointe des Arces et la pointe des Arlicots est une sérieuse entreprise à ne recommander qu'à des pieds sûrs et aguerris. – Auteur :

Accès

De Chambéry suivre la direction Massif des Bauges, au Châtelard, suivre la Compôte en Bauges, puis Ecole en Bauges. Continuer vers le hameau de Carlet, jusqu’au parking du Couvent.

Précisions sur la difficulté

  • L’itinéraire ne doit se parcourir que par temps sec.
  • Sens de l’orientation nécessaire.
  • L’arête est exposée à de raides pentes, voire vertigineuses.
  • Le final est très exposé, des passages sur le fil très délicats. S’apparente plus à de l’alpinisme rocheux qu’à de la randonnée.
  • La dernière pente, avoisinant les 45/50°, à franchir pour atteindre la pointe des Arlicots se fait sur mauvais rocher. La moindre erreur est à proscrire, surtout en solo. Dans ce cas, un piolet peut s’avérer indispensable.
  • À noter que le passage sous les montagnes de la Lanche coté Arces (qui évite l’ascension finale par l’arête) et dans l’ancien alpage est en zone protégée et interdite.

Les infos essentielles

Carte IGN : TOP 25 3432 OT Massif des Bauges

Altitudes :

  • Départ : 868m
  • Pointe des Arces : 2076m
  • Point bas de la crête : 1876m
  • Pointe des Arlicots : 2060m

Dénivelé total : 1500m
Temps total : 7/8h

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Ascension de la pointe des Arces

L’ascension de la Pointe des Arces est bien décrite dans le TOPO de Galipette.

Traversée des arêtes

Suivre l’arête en direction de la pointe des Arlicots, le début est pentu et s’effectue un peu dans le dévers, dans l’herbe.

Après, le cheminement est évident et s’effectue à même l’arête. Plus loin, un ressaut se contourne facilement. Puis, c’est la partie "descendante" de la crête, qui n’est pas raide mais qui descend tout de même de 200 mètres par rapport au sommet de la pointe des Arces.

La partie centrale se fait plus ou moins "à plat", c’est à dire sans forte montée ou forte descente.

Puis, l’arête monte jusqu’à un "replat". A partir de là, la progression devient très exposée et très délicate.

Un final très exposé

Un premier passage s’effectue sur le fil du rasoir, un peu en descente pour rejoindre un petit "replat".

Après, l’arête se rélargit mais monte fortement pour atteindre l’antécime des Arlicots.

La descente de cette première pointe se fait encore sur le fil et se termine par un ressaut d’environ deux mètres à désescalader.

La dernière pente est très exposée et très raide (45/50°). Le terrain est en mauvais rocher, attention aux mauvaises prises ! Un piolet est très utile dans ce genre de situation car, bien planté dans le sol, il assure une prise.

On aboutit sur la large arête quelques mètres en dessous de la pointe des Arlicots.

Retour par la montagne de la Lanche

Descente sur le sentier à crête sur la montagne de la Lanche. Après, le sentier plonge dans la combe d’Arclusaz au dessus des chalets du Laurazin coté Lanche et des chalets Bottier côté Beau Molard.

Rejoindre la piste puis suivre vers les chalets Bottier (1430m). Puis, reprendre le chemin à l’intersection du fond des Près (1110m). Et, enfin retour au parking du Couvent.

La sortie

Réalisée seul le 23 août 2013.

Départ assez tard dans la matinée du parking du Couvent vers 10h45. Je suis arrivé dans l’alpage d’Armenaz à 12h00 puis à la pointe des Arces vers 13h00.

J’ai parcouru la crête jusqu’à la pointe des Arlicots de 14h00 à 15h45. Presque deux heures de crête dont 45 minutes sur la dernière partie très délicate et très exposée. En effet, dans ces parties-là qui demandent beaucoup de concentration, ma progression devient très lente pour être sûre.

Descente de la pointe des Arlicots par les Montagnes de la Lanche vers 16h30. J’ai marché tranquillement, surtout après l’effort effectué sur la dernière partie de la crête, avec vue sur les grands sommets des Bauges.

Je suis arrivé à l’arbre (des dernières photos) vers 18h00, l’endroit était tellement propice à s’arrêter un moment que j’ai pris une bonne pause !

Reparti vers 18h45, j’ai passé les chalets Bottier un quart d’heure plus tard. J’ai rejoint la piste en direction du parking du Couvent vers 19h45.

Et enfin retour à la voiture vers 20h15 !

Dernière modification : 1er novembre 2018
Pointe des Arces (2076m) par le chalet des Gardes

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 2 septembre 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (15).
  • par Le 2 septembre 2013 à 21h30

    Whoua, belle grosse rando et tes photos sont juste superbes ! Celle avec les vaches et le Trélod en fond... j’adore !

  • par jojoLe 5 septembre 2013 à 12h13

    tu l’as fait seul ?

  • par Le 5 septembre 2013 à 17h34

    Oui !

  • par Le 5 septembre 2013 à 17h36

    C’est sûr qu’il n’y a pas le droit à l’erreur, mais je reste bien concentré et ça se fait quand même !

  • par Le 11 septembre 2013 à 18h30

    Voilà, je viens d’ajouter les détails de ma sortie.

  • par dam'sLe 8 septembre 2014 à 12h09

    merci pour ce topo. il est également sympa de rajouter à la boucle le pécloz et le mont d’armène. Fait samedi via la très belle arête NW du Pécloz. > 1925 m de deniv positif au total.

  • par fizz73Le 29 août 2015 à 16h42

    peut on aller a la pointes des arces par le mont de grezy

  • par Le 8 novembre 2015 à 23h05

    Réponse tardive : sur la carte IGN figure des bribes de sentiers montant au passage de l’Armène par le Mont de Grésy. C’était un de mes objectifs lorsque j’étais dans les Bauges, de rallier l’Armenaz par Grésy-sur-Isère mais je ne l’ai pas réalisé. Je n’en sais pas plus sur ce sentier...

    J’ai mis à jour ce topo avec plus de photos, ainsi que d’autres de mes premiers topos : Dent d’Arclusaz par le Col d’Arclusaz (https://www.altituderando.com/Dent-d-Arclusaz-2041m-par-le-col-d) et Pointe de Chaurionde et Pointe de la Sambuy en boucle (https://www.altituderando.com/Pointe-de-Chaurionde-2173m-et).

  • par Le 10 décembre 2016 à 22h15

    Un groupe d’étudiants lyonnais a fait cette rando hier. En plein mois de décembre... Deux ont glissé, l’un est mort, l’autre grièvement blessé. On a eu un novembre enneigé et un décembre froid et sec. Il est donc dangereux de faire de tels itinéraires quand on sait qu’il y aura des plaques de glace ou des névés... Pas de neige pour des itinéraires raquettes ? OK alors on se rabat sur de la rando facile en dessous de 2000 m. Pas sur des itinéraires de folie comme celui-là. Une mort qui aurait dû être évitée.

  • par Le 10 décembre 2016 à 23h45

    Aujourd’hui, j’ai fait demi-tour au Mont Billiat. Rando normalement facile, mais avec un passage raide. Plaque de neige "béton" de 5m de large à traverser, quelques traces pourraient faciliter le passage... Mais non, le moindre rippage sur la glace aurait eu des conséquences fâcheuses... Même en crampons, si on ne maîtrise pas et qu’on n’a pas les mains ancrés sur un piolet, la moindre erreur est fatale car une chute est impossible à enrayer...

    Prudence...

  • par JMTLe 11 décembre 2016 à 11h25
  • par Le 11 décembre 2016 à 11h46

    Comment se sont-ils démerdés pour aller au col d’Arclusaz... Un groupe comme ça, pas un qui a un GPS pour vérifier ? En plus la rando qui monte au col est tout sauf dangereuse, c’est une fois sur l’arête que ça devient chaud, mais il n’y a pas de rando sur cette arête... Le chemin de la dent d’Arclusaz ne se fait pas sur l’arête. Bref ça veut dire qu’ils croyaient être sur la fameuse rando de la pointe des Arlicots, ce que pas un n’a pensé à vérifier... Ou alors ils ont vérifié et fait l’horrible décision de faire toute l’arête jusqu’au Nord aux Arlicots ? C’est près de 3 km sur une arête dangereuse... Le tout en décembre. C’est triste.

    En plus, selon rando Bauges, les Arlicots c’est un secteur interdit car protégé. Que des randonneurs expérimentés le fassent de temps en temps en étant respectueux, ok, mais le mettre en pub sur altituderando mieux vaut peut-être s’abstenir ? Ce site arrive en premier sur google, je ne serais pas surpris que le groupe de lyonnais dont un est mort a appris que cette rando existait via cette page...

  • par Le 11 décembre 2016 à 12h14

    Le secteur interdit est le vallon de la Lanche, délimitée par la Pointe des Arces et la Pointe des Arlicots, au nord de cette dernière. Cela ne concerne pas l’accès à la Pointe des Arlicots par la Montagne de la Lanche, qui ne fait que longer cette zone par l’ouest.

    Carte :
    http://www.rando-bauges.fr/wa_files/carte-reserve.PDF

    La traversée des arêtes entre Arces et Arlicots est également autorisée, mais tout échappatoire entre ces deux pointes est interdit.

  • par Le 11 décembre 2016 à 13h12

    Nicks renseigne-toi avant de blablater :des Arlicots il est possible de gagner le Grand Parra, puis de rejoindre la Cha, et par un rappel le Chapeau de Napoléon et le col de l’Arclusaz cet itinéraire est proposé régulièrement par des clubs compétant.
    Arlicots - Grand Parra - Arclusaz

    • Départ du Parking du Couvent , Chalet Bottier, Pointe des Arlicots, traversée Grand Parra, La Cha, chapeau de Napoléon (rappel obligatoire 20m), col et dent d’Arclusaz, retour par le vallon d’Arclusaz
      Rando alpine longue et sportive, 18 km et 1700m de D+, avec des passages très raides hors sentier qui exigent un pied sûr.
  • par Le 11 décembre 2016 à 13h39

    On parle d’un groupe d’étudiants lyonnais là, pas d’un groupe d’alpinistes entraînés... De plus je suppose que ces clubs "compétents" ne proposent pas cet itinéraire en plein mois de décembre...

  • par Le 11 décembre 2016 à 14h28

    Itinéraire décrit dans Montagnes magazine d’octobre 2005 ( les 14 "2000" des Bauges)

  • par l'AindienLe 17 décembre 2016 à 17h11

    Le groupe de jeunes n’était pas équipé pour ce genre de course en cette saison et ne connaissait probablement pas les risques dans ce secteur... ils se ont retrouvés pris au piège sur l’arête. C’est terrible.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !