Pointe des Savolaires (2294m) en boucle par l’arête nord-est et le vallon de Nant

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
1092m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

La Pointe des Savolaires est le plus accessible des sommets du vallon de Nant avec une fin d’ascension légèrement corsée et ludique, toutefois sans grande difficulté. Après un retour tranquille dans le vallon de Nant (réserve naturelle) dominé par les parois rocheuses des Muverans et de la Pointe d’Aufalle, visite du jardin botanique alpin "La Thomasia" de Pont de Nant en conclusion de cette randonnée.

Accès

Sur l’A9, sortir à Bex (sortie n°19) et traverser Bex par la route principale (parcourue par une voie ferrée). Prendre à droite peu après la sortie du village et suivre la direction Les Plans. Rejoindre Pont de Nant, terminus de la route. Vaste parking disponible (1245m).

Précisions sur la difficulté

  • Quelques passages escarpés (accès à l’arête nord-est, début de descente sous le Col des Pauvres).
  • La courte montée finale sur la face sud-ouest est assez exposée et nécessite de la vigilance, surtout à la descente. Du fait de son orientation sud-ouest, cette pente est libre de neige assez tôt dans la saison (mi-mai).

Les infos essentielles

Carnet de route

  • Carte 1 : Swisstopo 1285 Les Diablerets 1:25000
  • Carte 2 : Swisstopo 1305 Dents de Morcles 1:25000
  • Tracé Swisstopo : Pointe des Savolaires
  • Altitude de départ : 1245m
  • Altitude du point bas : 1217m
  • Altitude du sommet : 2294m
  • Dénivelé cumulé : 1092m
  • Distance : 12,3km

Balisage

  • Blanc-rouge-blanc sur l’ensemble du parcours, sauf la partie finale de l’ascension, entre l’altitude 2240m et le sommet à 2294m.

Informations

Itinéraire

Ascension

Du parking de Pont de Nant, descendre la route d’accès sur 220m environ, jusqu’au premier virage en épingle (point 1217).

Un sentier forestier part sur la gauche et monte de suite assez fort. Ce sentier croise par 3 fois une piste forestière en lacets. Continuer en face à chaque intersection.

Le sentier termine ensuite sur cette même piste, vers l’altitude 1448m. Suivre alors cette piste en montée sur 90m environ et prendre sur la gauche un autre sentier qui mène à la case forestière de Cinglo (point 1601).

Quelques mètres après la case forestière, on poursuit sur la gauche en direction du Trou à l’Ours (panneau), puis à droite 100m plus loin en direction du Col des Pauvres (panneau).

Le sentier s’élève au sud-ouest sur une pente soutenue puis un passage escarpé permet d’accéder à l’arête nord-est.

On suit le fil de cette arête herbeuse et buissonnante, en amont de la combe de La Porasse. À partir de l’altitude 2140m, le terrain devient principalement rocheux avec par endroit, une visibilité limitée sur la suite de l’itinéraire. Le bon balisage est ici fort utile, surtout sur terrain enneigé.

La progression se fait toujours au sud-ouest, jusqu’à un petit col (altitude 2240m) d’où part le sentier de descente vers le col des Pauvres.

De ce petit col à 2240m, partir plein ouest en direction de l’évidente paroi rocheuse de la Pointe des Savolaires.

Se diriger au plus près et sur la gauche de cette paroi, pour passer entre un gros bloc rocheux et la paroi (pas de II max.). En approche, le passage décrit un V et se repère facilement.

Après ce passage, on se trouve sur la face herbeuse sud-ouest de la Pointe des Savolaires.

Une petite sente effectue une courte remontée sur cette pente raide et assez exposée et mène très rapidement au sommet de la Pointe des Savolaires (2294m).

Descente

Après la descente (prudente) de la face sud-ouest et la désescalade du passage en V, revenir au petit col de l’altitude 2240m.

Une fois le sentier et le balisage retrouvés, s’engager sur la droite, sud-ouest, en descente vers le Col des Pauvres, vaste replat constitué en grande partie d’éboulis.

Au panneau directionnel du Col des Pauvres, prendre légèrement sur la gauche, sud-sud-ouest. Après une petite traversée d’éboulis, la descente vers le vallon de Nant commence assez raide dans un couloir entre des barres rocheuses.

Descente toujours soutenue jusque vers l’altitude 1968m, puis le sentier oblique plein est en direction du chalet La Chaux (point 1774).

Du chalet, on poursuit au sud sur un large chemin qui franchit le Nant des Têtes au fond du vallon de Nant.

Ensuite, on descend le vallon de Nant sur pente modérée, nord-est puis nord. Vers l’altitude 1561m, on arrive au torrent des Martinets. Lors du passage (07 juin 2014), aucune passerelle n’était présente et le débit de fin de printemps peut compliquer le franchissement de ce torrent.

Continuer sur l’évident chemin caillouteux, dominé sur la droite par les belles parois rocheuses des Petit et Grand Muverans, de la Pointe d’Aufalle et de la Dent Favre.

Après le chalet de Nant (point 1500), on se rapproche du torrent principal du vallon (l’Avançon de Nant) et on revient progressivement en forêt, où d’imposants blocs rocheux sont visibles en bordure du chemin.

Juste avant le retour au parking, on peut terminer cette randonnée par un passage au jardin alpin "La Thomasia" de Pont de Nant, où de nombreuses variétés de fleurs et plantes des Alpes (mais également d’autres massifs et continents) sont en visite libre (de 11h00 à 18h00).

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Pointe des Savolaires (2294m) en boucle par l’arête nord-est et le vallon de Nant »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours