Pointe du Fréjus (2934m), face ouest à ski

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1030m
Durée :
1 jour

Rando très sauvage à réaliser en début de saison, à la première neige, avant l'ouverture de la station de Val Fréjus. La grande pente modérée en face ouest déjà assez longue est un pur bonheur en "poudre". – Auteur :

Accès

Accéder à Val Fréjus de Modane (A43-D1006) par la D216.

Traverser la station jusqu’au bout de la route (virage en épingle) au pont Traversier (gîte d’étape "les tavernes").

En fonction de l’enneigement (début/fin de saison) on peut monter la route forestière (piste du "jeu" quand la station est ouverte) jusqu’à la prise d’eau "du Lavoir".

Faire quand même attention aux plaques de glace sur la piste, on peut vite "se mettre sur le toit" (c’est du vécu !), les possibilités de marche arrière sont limitées !

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Ski grand tourisme à la face ouest de la Pointe du Fréjus.

Fiche Technique

  • Difficulté : 2.3, 250/33° passage à 35° sous le sommet dans la face ouest
  • Dénivelée : 1030m du Lavoir, 1330m de Val Fréjus (Pont Traversier)
  • Horaire :
    • Du Pont Traversier 1599 m au Lavoir 1905m, 1h/1h15
    • Du Lavoir 1905m au pas du Roc 2323m, 1h30
    • Du pas du Roc 2323m au lac de retenue de Punta Bagna 2627m, 1h
    • Du lac 2627m à la Pointe du Fréjus 2934m, 1h
    • Descente à ski 1h à 1h30 jusqu’au Lavoir ou à Val Fréjus
  • Distance : 2,8km du pont Traversier au Lavoir, 5,3km du Lavoir au sommet de la Pointe du Fréjus
  • Cartographie : IGN TOP25 3535 OT Névache - Mont Thabor.

ITINÉRAIRE

Montée :

  • De Val Fréjus, prendre la piste du "Jeu" qui mène au Lavoir (1901m), 1h/1h30.
  • Remonter la piste du jeu ou par les alpages jusqu’au hameau du Jeu (2153m).
  • Poursuivre jusqu’au Pas du Roc (2323m), 1h/1h30.
  • On suit alors le fond plat du grand vallon bordé rive gauche par le Grand Argentier (on passe à côté du départ du télésiège du Col), pour remonter jusqu’au lac de Punta Bagna (sous Punta Bagna sommet des pistes de Val Fréjus), 0h30.
  • On est alors à l’aplomb de la face ouest de la Pointe du Fréjus que l’on remonte en ascendance droite pour venir sur l’arête sommitale un peu au sud du sommet vers 2900m environ, 1h.
  • Un crochet court dans la face sud dominant Bardonecchia amène rapidement au sommet, 0h15.
  • Attention des corniches parfois épaisses dominent toute la face.

Descente

  • "Dré dans l’pentu" depuis le sommet, 33°/335m, passage à 35° court sous le sommet.
  • On rejoint le lac et l’itinéraire de montée qui ramène au Pas du Roc, le Jeu, le Lavoir et Val Fréjus facilement.

Pointe du Fréjus 2934m, face ouest à ski

  • 20 Novembre 2011 et 7 Décembre 2014

Une trace parfaite...ou presque !

L’attente de la première neige est toujours un grand moment d’impatience. Mais tôt ou tard elle finit toujours par arriver.

L’excitation à son comble nous amène donc souvent en début de saison à Val Fréjus, je lui préfère son nom "local", le Charmaix, étonnamment bien enneigé.

C’est que nous guettons les retours d’Est automnaux qui vont plâtrer nos belles montagnes.

Alors commence le rituel annuel qui consiste à savoir, si, au bout de la route du Charmaix nous remontons ou pas en voiture la piste du jeu jusqu’au Lavoir.

Des expériences passées nous ont montré qu’il est facile de mettre une voiture sur le toit à vouloir braver les plaques de glace de la piste.

Oh pas nous par chance, bien qu’en 2011 ce soit passé à deux doigts (comment avons-nous rattrapé le contrôle de la voiture, je ne sais toujours pas) mais nos suivants, eux, ont mis leur 206 sur le toit dans la forêt sous les premiers lacets de la piste !

Alors méfiance ! Et quoiqu’il en soit, comme nous ne retenons jamais les leçons, encore une fois nous forçons et de justesse les pièges glacés de la piste...jusqu’à la prochaine fois !

Tout heureux d’avoir gagné une bonne heure de montée, nous chaussons les skis et poursuivons la piste du jeu.

Souvent solitaires dans ce vallon, nous profitons de l’étrange lumière de la fin d’automne, claire, limpide, aux couleurs pastel.

Le passage du pas du Roc nous emmène dans une autre ambiance, austère, très alpine, militaire avec son fort percé dans la roche.

La raide combe Nord à notre gauche nous titille bien, mais ce n’est pas notre but. On verra la semaine prochaine.

Commence alors la longue montée en pente douce au lac de Punta Bagna, enfin au soleil face à la pente ouest plâtrée de poudreuse de cinéma qu’on dévore déjà.

Mais patience, il va falloir tracer jusqu’au lac et puis la face, et c’est long.

Chacun son tour, chacun son rythme, nous traçons, régulièrement, logiquement, sans à-coup. Elle est belle, cette trace solitaire aux courbes presque parfaites dans cette étendue de neige !

Et puis la face. Alors, en randonneurs bien appliqués, nous attaquons une série régulière de zigzags, avec de belles conversions, évitant les accumulations, bref prudence de rigueur dans la pente. (tient au fait le ARVA est resté sagement dans le sac !)

Mais 300m à faire les sangliers, c’est long et le temps passe. Le plafond qui couvre la vallée s’élève et vient lécher le bas de la face.

Alors un gros effort et on sort au sommet d’où le panorama est à couper le souffle.

Le vent fort d’Italie ne nous retient pas au sommet, et comme de toute façon nous sommes venus pour nous goinfrer de la poudre, on ne se fait pas prier pour partir dans la face.

Et là, là mes amis...Le gavage...C’est tout simple, c’est tout droit, dansant d’un ski sur l’autre pour dessiner une trace parfaite. Et je crois qu’elle le fut, ou pas loin !

Les cuisses "fument" une fois arrivé au lac, mais quel bonheur...

Pari réussi, il ne reste plus qu’à se laisser glisser tranquillement au Lavoir pas la piste du jeu sans avoir omis de bien repérer pour dimanche prochain cette petite combe du col du Petit Argentier qui n’attend que nous !

Dernière modification : 17 octobre 2018
Pointe du Fréjus (2934m), arête nord et arête sud-ouest ("voie normale")

A propos

Auteur de ce topo :

Piqué à la montagne depuis l'age de 6 ans après avoir atteint peniblement le mont joli et je suis tombé amoureux du mont blanc. Ce jour la je me suis dit qu'un jour j'irais là haut. Il y a bien longtemps que j'y suis allé au sommet du Mont blanc, et la passion de l'alpi, la rando et ski de rando ne m'a toujours pas laché ! Et que ça dure longtemps encore (...)

Topo publié le 7 mars 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !