Pointe du Nick

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
105m
Durée :
demi-journée

Petite balade sur une portion de littoral préservée et située à quelques encablures du centre de Saint-Lunaire. – Auteur :

Accès

Parking du Marais situé au bord de la route D786, à l’est du centre-bourg de Saint-Lunaire.

Les infos essentielles

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 1016ET Saint-Cast-le-Guildo - Cap Fréhel
  • Tracé IGN : Pointe du Nick
  • Altitude de départ : 7m
  • Altitude du point bas : 1m
  • Altitude du point haut : 42m
  • Dénivelé cumulé : 105m
  • Distance : 6km
  • Difficulté : aucune

Balisage

  • Trait jaune (PR) : du parking du Marais à la plage de la Fourberie.
  • Blanc-rouge (GR34) : de la plage de la Fourberie au parking du Marais.

Remarques

  • La pointe du Nick est également connue sous le nom de "Pointe Bellefard" mais ce toponyme n’est plus guère utilisé.
  • Au diaporama de cette balade réalisée le 1er janvier 2018, ont été ajoutés quelques clichés pris au printemps 2018.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Du parking, partir plein sud via la rue du Clos du Marais (impasse). Longer une étendue d’eau (sentier), traverser la rue des Douets et continuer en face en passant sur la droite d’un ancien lavoir.

Environ 50 mètres après le lavoir, prendre le sentier qui débute sur la gauche. Ce sentier remonte un petit vallon très connu à Saint-Lunaire (appelé "Vallée de l’Amitié"), tout en longeant le Crévelin (ruisseau).

Au fond du vallon, sur la rive droite du Crévelin, le sentier s’élève un peu jusqu’à une petite route. Prendre alors à gauche (est) en direction du hameau de la Ville Bily.

Au centre du hameau, tourner à nouveau à gauche (nord-ouest) au croisement de la route D64, emprunter celle-ci sur 120 mètres puis virer à droite sur la rue du Tertre Barrière. Au bout de 60 mètres seulement, suivre à droite un chemin rectiligne qui longe des terres agricoles.

À la fin du chemin, traverser la route D786 et s’engager en face dans l’impasse de la Guériplais. Celle-ci se prolonge par un sentier qui mène à une bifurcation sur l’itinéraire du GR34.

Descendre à droite pour visiter la plage de la Fourberie, cette plage est délimitée par un amer sur son extrémité orientale. Revenir à la bifurcation et prendre à droite le GR34 en direction de "Saint-Lunaire". Le sentier arpente la côte est de la pointe du Nick, puis s’en éloigne un peu pour rejoindre un chemin.

Tourner à gauche (sud), suivre ce chemin sur 80 mètres puis virer à droite sur un large sentier qui effectue le tour du plateau sommital de la pointe du Nick, dans le sens horaire (virée hors GR34).

De retour sur le chemin précédemment quitté, prendre à gauche (nord) afin de récupérer le GR34 qui longe le mur de la villa du Nick (propriété privée) et atteint la côte nord de la pointe du Nick. Outre la proche pointe du Décollé, on peut apercevoir au large l’île de Harbour, le phare du Grand Jardin et l’île Cézembre.

Poursuivant son cheminement sur la côte ouest qui surplombe la Grande Plage de Saint-Lunaire, le sentier longe ensuite le petit estuaire du Crévelin surnommé "le Goulet", pour revenir au point de départ de cette balade.

Au moment de la basse mer, il est possible d’accéder à la Grande Plage en passant par le Goulet (rive gauche du Crévelin), sur un terrain sableux et non vaseux. L’occasion de prendre un peu de recul et de voir la pointe du Nick autrement.

Vallée de l’Amitié à Saint-Lunaire

« À la fin de la dernière guerre mondiale, après cinq années passées sur tous les fronts, un ancien soldat de la Wehrmacht se retrouve prisonnier de guerre, employé dans la ferme des Douets à Saint-Lunaire. Très marqué par toutes les atrocités qu’il a connues au front, il choisit de rester à Saint-Lunaire et se marie en 1948 avec la fille du fermier.

Au soir de leur vie, en signe de revanche sur la haine, en signe de réconciliation ou de pardon peut-être, ils font don à la commune de deux hectares de terre, baptisés "Vallée de l’Amitié". L’Allemand de Saint-Lunaire est fait Citoyen d’Honneur de la ville et obtient la nationalité française en 1996. Ce don à la commune restera comme un symbole de paix et de réconciliation. »

Source : L’Allemand de Saint-Lunaire, Armel Joubert des Ouches, Éditions Cristel, 2000.

Dernière modification : 5 octobre 2018
Île du Perron, Pointe de la Garde Guérin et Pointe du Décollé

A propos

Auteur de ce topo :

Randonnée réalisée le 1er janvier

Topo publié le 26 septembre

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !