Pointes des Neyzets (3247m) et (3236m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1400m
Durée :
1 jour

L'ascension des Pointes des Neyzets, proches voisines de celle de l'Aiglière, est une rando-alpine magnifique et variée. Elle emprunte le débonnaire Vallon de Narreyroux, puis la remontée d'une combe minérale très raide située sous le Col de l'Aiglière. La suite demande aussi sang froid afin d'escalader les deux sommets de cette pointe bifide, qui permet d'obtenir un panorama sensationnel sur le Massif des Ecrins.

Accès

De l’Argentière-la-Bessée dans les Hautes Alpes, prendre la direction de Vallouise.

Un peu avant ce village, bifurquer à gauche dans la direction de Puy-Saint Vincent.

Plus haut, tourner à droite en direction de la Station 1600 de Puy-Saint Vincent, puis, bifurquer encore à droite sur une petite route (panneau Narreyroux) rejoignant le hameau de Narreyroux et son parking terminus (1850m) .

Précisions sur la difficulté

Remontée de la combe sous le Col de l’Aiglière (non mentionné sur l’IGN) fastidieuse et chaotique.

Elle se gravit, d’abord, dans de gros blocs, puis sur le haut, dans un pierrier très pentu (40 degrés).

Désescalade et escalade délicates (aller - retour) d’un dièdre sous l’antécime de la Pointe 3247m (point culminant de cette ascension) , nécessitant dextérité sur le rocher (pas de III).

Casque obligatoire, bâtons de randonnée fortement recommandés.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : TOP 25 - 3437 ET "Orcières-Merlette"
  • Altitude minimum : 1850 m
  • Altitude maximum : 3247 m
  • Distance : environ 22 km
  • Horaires : comptez entre 6h00 et 7h30 hors pause
  • Balisage : type PR jusqu’au Lacs des Neyzets, puis hors sentier

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Du parking, traverser le Torrent de Narreyroux par une passerelle et suivre le sentier à droite (panneaux).

S’enfoncer dans les bois et rejoindre une bifurcation.

Prendre à droite en direction de la cascade (panneaux).

Rejoindre celle-ci par sa rive droite, puis remonter la petite sente très pentue et parfois glissante qui rejoint plus haut, le sentier principal.

Atteindre plus haut, une nouvelle bifurcation et prendre à gauche en direction du Col du Bal et des Lacs des Neyzets (panneaux).

Le sentier très bien marqué et balisé à la peinture jaune finit pas sortir des bois et remonte en lacets de nombreuses bosses herbeuses.

Il atteint un premier lac, souvent asséché en période estivale, puis deux autres plus haut (2718m).

A partir de là, c’est du hors sentier.

Suivre une orientation Ouest / Sud-Ouest en traversant une zone devenue minérale constituée d’éboulis, afin de rejoindre le bas d’une évidente combe où se situe généralement un grand névé.

Il s’agit de l’emplacement de l’ancien Glacier des Neyzets.

Traverser le névé peu pentu, et remonter péniblement la combe d’éboulis en visant plus haut, une table rocheuse.

Il est préférable de contourner celle-ci par la droite à la montée, et de passer de l’autre côté pour la descente.

Après avoir dépassé la table rocheuse, on s’approche du haut de la combe qui est de plus en plus pentue (40 degrés par endroits).

Poursuivre l’ascension de celle-ci plutôt vers la droite afin d’atteindre le Col de l’Aiglière (2977m)

Du Col, on aperçoit aisément à gauche le sommet Ouest des Neyzets (3247m) ainsi que le collet qui le sépare du sommet Est (3236m).

Ne pas partir en dévers directement vers ce col sous lequel subsiste généralement un névé, mais remonter la crête à gauche (sente cairnée) dirigée vers la base du sommet Est.

Rejoindre alors facilement le Collet des Neyzets et partir à droite pour gravir le point culminant de cette ascension.

Le sommet Ouest est constitué d’une antécime que l’on rejoint facilement, mais qu’il faut désescalader avec prudence par un dièdre (pas de III dans du bon rocher).

Remonter alors la suite de l’arête afin d’atteindre la Pointe Ouest des Neyzets (3247m).

La vue est ouverte sur une bonne partie du Massif des Ecrins et notamment au Nord, avec le tryptique Ailefroides - Pic Sans Nom - Pelvoux.

La Pointe de l’Aiglière (3307m) toute proche, est impressionnante.

Au sud on peut admirer l’arête "Dormillouse - Soulaure - Rougnoux" qui domine le très long Vallon du Fournel, mais on distingue également L’Aiguille de Cédéra, le Sirac, Le Mourre Froid et la Pointe de Serre.

Descendre de la pointe Ouest, escalader le dièdre de l’antécime, la redescendre et revenir au Collet des Neyzets.

Option : la Pointe des Neyzets Est (3236m)

Le sommet Est se gravit plus facilement en suivant la ligne de crête, par des pentes terreuses et en franchissant quelques ressauts faciles.

On rejoint d’abord une antécime cairnée dont il faut suivre le fil de l’arête facile vers le Sud afin de gagner le point culminant de cette pointe (3236m).

Celle-ci permet d’obtenir une vue très intéressante sur le sommet Ouest.

Descente :

Par le même itinéraire en dehors du fait de contourner (sens inversé) la table rocheuse par la droite pour la descente de la combe sous le Col de l’Aiglière.

Petit tour d’horizon du sommet.

Dernière modification : 30 octobre 2018
Pointe de l’Aiglière (3307m) par les Lacs des Neyzets

A propos

Auteurs de ce topo : , ,

Randonnée réalisée le 5 septembre

Topo publié le 15 septembre

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !