Prairies de Corde et d’Arpison (1455m) par le Sentier du Solitaire et la Cheminée de Corde

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
960m
Durée :
1 jour

Randonnée sur un sentier sauvage et très peu fréquenté, munissez vous de courage pour remonter la Cheminée de Corde, surtout si celle ci est envahie d'orties à la saison. – Auteur :

Accès

EN VOITURE

  • Départ de la randonnée, du Pont de St-Bruno sur la commune de St-Laurent-du-Pont.
  • A St-Laurent-du-Pont, prendre la D. 520b pour la direction de St-Pierre-de-Chartreuse. Se garer peu après le Pont de St-Bruno, non loin du départ d’une piste de vidange.

Précisions sur la difficulté

  • Pas de difficulté particulière, mise à part la montée très très raide de la Cheminée de Corde, même si celle-ci et munie d’un vieux câble rouillé.
  • La Cheminée de Corde, peut être envahie par de nombreux orties en saison, se munir d’un pantalon, les shorts courts sont à éviter.

Les infos essentielles

  • Randonnée effectuée le 12/05/2008.
  • Participant : seul.
  • Carte : IGN TOP 25 3334 OT Chartreuse Sud
  • Altitude de départ : 574m
  • Altitude atteinte : 1455m
  • Horaire : à peu près 5h00
  • Dénivelé : environ 960m
  • Positions GPS : au départ du Pont de St Bruno.
    • Longitude : 5.75°
    • Latitude : 45.36°
  • Balisage :
    • Ronds bleu.
    • Ronds rouge.
    • Traits jaune.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

PRAIRIE DE CORDE CHEMINÉE DE CORDE

Traverser le route, pour remonter la piste de vidange, repérer à droite le départ du Sentier du Solitaire. Un panneau en bois dans la végétation nous indique Le Solitaire Fétrus Corde.

Quelques ronds de couleur bleue nous guident, notre sentier coupe à plusieurs reprises la piste de vidange avant d’atteindre une intersection sur une croupe boisée à l’altitude 1050m environ.

Un panneau sur cette croupe, nous indique La Cheminée de Corde, laisser en face le sentier vers Orcière et St Laurent du Pont.

Repérer vers l’est une trace qui remonte à travers la forêt, elle rejoint la base de la falaise ; en un instant vers le nord on arrive à la base d’un couloir terreux, c’est La Cheminée de Corde.

S’aidant d’un vieux câble fixé sur la roche, elle monte raide ; vers le haut de la cheminée, en tirant à droite on passe en corniche au dessus de notre trace pour prendre pied dans La Prairie de Corde.

PRAIRIE D’ARPISON

Remonter vers l’est cette dernière en lisière de forêt, une trace nous guide jusqu’à La Chapelle de Corde. Partir vers le nord, on arrive sur un replat ; repérer à droite un sentier doté de (rond rouge) sur les arbres.

Il entame une traversée dans la combe, sous Les Rochers de Montheur. Après quelques lacets, il franchi un portillon et prend pied dans La Prairie d’Arpison.

  • Saisir une trace à gauche qui conduit au Belvédère d’Arpison.

RETOUR PAR LE SENTIER DU SOLITAIRE

Revenu dans La Prairie d’Arpison. S’engager vers le nord, on passe alors proche des ruines du Habert d’Arpison. Rejoindre le centre de la prairie altitude 1418m à un panneau.

Suivre nord-ouest notre trace, arrivé à une patte d’oie, laisser à droite la direction du Col de la Sarriette. Repérer à gauche un balisage jaune.

Un sentier bien marqué contourne par le nord les Rochers d’Arpison, avant de gagner une piste. Prendre à droite à une intersection, notre chemin s’oriente sud-ouest sur une arête boisée.

A l’extrémité de cette dernière, repérer à gauche un sentier qui descend dans la combe ; il entame plusieurs lacets avant de rejoindre un chemin transversal.

Laissez en face la direction de La Cheminée de Fétrus, prendre alors à gauche un sentier qui en quelques lacets, remonte sur la croupe boisée sous La Cheminée de Corde.

Le retour vers le parking, emprunte Le Sentier du Solitaire balisé de ronds bleu.

Dernière modification : 16 mai 2018
Prairie de Corde (1400m) par le Pont des Allemands

A propos

Auteur de ce topo :

"va avec confiance dans la direction de tes rêves, vis la vie que tu as imaginé". "Laisse ton esprit s’évader et tes pieds suivre tes rêves".

Topo publié le 1er février 2011

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (19).
  • par rémi 38Le 2 février 2011 à 09h09

    Le belvédère du Solitaire a oublié d’être signalé dans le topo. Pourtant, la vue est encore plus étendue qu’à Arpison. Pour y accéder, c’est facile : à la sortie de la cheminée de Corde, tourner sur la gauche. On trouve une trace que l’on suit de nouveau à gauche. C’est un peu exposé mais rien de bien difficile avant de gagner rapidement le Rocher du Solitaire.

  • par Le 2 février 2011 à 12h23

    Je suis d’accord avec toi rémi 38 mais au départ, j’ai fait la choix d’aller voir le belvédère d’Arpison à tord peut être.

  • par papinou38Le 24 octobre 2011 à 17h14

    visite hier au belvedere d’Arpison en montant depuis le pont des Allemands via le habert du Billon,je cherche à identifier le sommet au loin qui figure sur ta photo 22 ,photo prise egalement ....Mont Outheran ??

  • par Le 27 octobre 2011 à 11h52

    la 22, c’est la face ouest des Rochers d’Arpison, je vois pas ou tu vois le Mont Outhéran.

  • par papinou38Le 27 octobre 2011 à 14h56

    je voulais parle du sommet tout au fond de la photo

  • par Le 27 octobre 2011 à 15h04

    Impossible, la photo a été prise à l’ouest des Rochers d’Arpison, me dirigeant au sud ouest à ce moment là, le Mont Outhéran est derrière moi bien plus au nord est pas visible d’ici. Mais ce que tu aperçois, enfin le peu c’est le Rocher du Solitaire je pense.

    voilà papinou38

  • par papinou38Le 27 octobre 2011 à 18h19

    Oh erreur de ma part c’est la photo 18 avec mes excuses

  • par Le 27 octobre 2011 à 18h52

    Alors c’est Chamechaude en fond sur la photo 18. De la prairie de Corde, je regarde le sud, de cette prairie je vois rien vers le nord.

    voilà papinou38

  • par papinou38Le 29 octobre 2011 à 10h47

    Ma photo a été prise en repartant du belvère a la sortie de la forêt donc pour moi Chamechaude est dans mon dos ,ma photo est dans la direction de la Ruchère ,vallée des Entremonts.

  • par Le 29 octobre 2011 à 12h06

    Salut papinou38, je vois pas trop et comprends pas ou tu veux en venir avec ces photos. Tu parles d’abord de la photo 22 rocher d’Arpison, ensuite tu me dis t’être tromper que c’est la 18 ou on aperçois Chamechaude au fond. Maintenant tu dis que ta photo a été prise en repartant du belvédère à la sortie de la forêt. Mais ou est elle cette photo ? si tu l’as met en ligne je pourrais sûrement te dire ce que l’on y voit.

    voilà papinou38

  • par Le 29 octobre 2011 à 12h25

    désolé c’est moi qui fait erreur, le sommet c’est bien le Mont Outhéran vu de la prairie d’Arpison.

  • par papinou38Le 29 octobre 2011 à 13h50

    on a mis le temps mais c’est moi au départ le fautif en m’étant trompe de photo .Enfin j’ai trouve le coin assez joli car cela fait peu de temps que nous sommes dans la région

  • par Le 29 octobre 2011 à 15h46

    Tout est bien qui fini bien papinou38, prends le temps de découvrir ma région.

  • par Le 24 novembre 2011 à 21h25

    Je pense que je vais essayer votre itinéraire au printemps pour les jonquilles et histoire de voir cette chapelle
    Joëlle

  • par jcLe 23 août 2013 à 17h00

    j’ai fait l’itinéraire ce mercredi 21 08 13 et j’attire l’attention sur le caractère dangereux de la cheminée de Corde :
    1 cables cassés en 2 endroits (là où ils auraient été les bienvenus !)
    2 dangereux même par sol sec (les passages doivent être rares et le sol n’offre plus d’endroits pour appuis solides, je suppose que les pluies ont aplani le terrain et du fait du peu de fréquentation...
    par contre pour le dernier chemin en bas de la cheminée de Fétrus, fléché "pont st bruno" des marques bleues ont été apposées ce qui est trés utile sur ce chemin peu emprunté !

  • par Le 17 juillet 2016 à 08h57

    Bonjour.

    La rando la plus ’pommatoire’ que j’ai faite en plusieurs années.
    En effet, le balisage est quasi inexistant. En particulier, de nombreuses coupes d’arbres ont fait disparaitre tous les balisages sur les arbres et ont rendu quasi illisibles les sentes recouvertes de tronc et de branches..

    Un première correction : le sentier du solitaire ne coupe pas la piste. La seule fois où il le fait, c’est à la côte 1080 pour - en théorie - permettre de prendre le départ de la sente vers la cheminée de Corde. Et là galère...
    Un premier demi tour il y a 10 jours car nous n’avons pas pu trouver le départ du sentier vers la cheminée de Corde à partir de la croupe. Malgré 2 heures à chercher cette fameuse flèche. Bref redescente et par hasard,nous tombons sur un balisage vers la cheminée de Fetrus, splendide ambiance.

    Retour 10 jours après. Nous trouvons le sentier du solitaire, le remontons jusqu’au panneau et arrivons sur la piste. Toujours pas de fleche sur un arbre ... dommage nous n’avions pas lu le commentaire d’Alan qui ditque le départ est legerement à droite et non pas à gauche comme sur d’autres topos. Alors guidé par le gps, nous nous collons au rocher de Corde et filons à droite jusqu’à tomber sur la cheminée. Ouf !
    Mais il avait plu deux jours avant et il n’y a plus de câble donc attention : elle n’est pas facile à remonter pour des gens sujets au vertige ou ayant peu d’expérience de ce genre de terrain très instable.

    Ensuite prairie d’Arpison (attention, le sentier sous le rocher de Montheur, praissant debonnaire, passe au dessus de barres de 4 ou 5 mètres, et est legerement deversant, donc encore une fois, gare...

    Re-retour par la cheminée de Fetrus.

    Bref, superbe rando, longue car recherche perpetuelle d’itinéraire, très sauvage, la Chartreuse secrète et peu pratiquée. Tout ce que j’aime.

  • par Le 11 décembre 2016 à 09h46

    Bonjour,
    Je confirme les difficultés pour trouver la cheminée de Corde ! Nous en avons fait les frais hier. Nous arrivions du bas de la cheminée Fétrus et nous avons pris à droite dans la montée au niveau d’un panneau indiquant Corde. Au départ, un balisage bleu puis plus rien certainement à cause de coupe d’arbres. Nous sommes remontés jusqu’à un chemin forestier mais aucun panneau ou sentier pour rejoindre Corde. Nous sommes donc monté à vue jusqu’au pied des rochers pour finalement abandonner car impossible de trouver cette cheminée et pentes très raides...

    Pouvez vous me dire si c’est la cheminée comme indiquée sur la carte IGN ou si c’est celle légèrement à droite où le sentier semble monter sur la carte IGN ?

    J’ai bien l’intention de remonter la trouver au printemps !

  • par Le 11 décembre 2016 à 11h36

    Personnellement je n’ai eu aucune difficulté à trouver cette cheminée. Je veux bien croire qu’il y a eu des coupes de bois, qui y était à ce moment là déjà. En suivant la pente boisée plein est, tu arrives au pied des falaises, tu les suit à gauche nord et tu tombes normalement sur la cheminée. Une flèche est peinte en vert sur la roche de sa rive gauche à moins qu’elle est disparue.

  • par Le 11 décembre 2016 à 11h44

    Bonjour Vince,

    La cheminée de Corde n’est pas celle comme indiquée sur IGN mais bien le couloir un peu plus au sud où se dessine un sentier.

    Il fut une époque où celui-ci n’est pas une immonde trace bien raide parmi les orties mais montant en lacets. Bref, c’est bien triste de constater la détérioration d’année en année de ce passage séculaire.

  • par Le 11 décembre 2016 à 12h00

    Bonjour et Merci Denis de l’info.

  • par Le 11 décembre 2016 à 23h11

    Effectivement j’ai vu la trace sur un autre site. La carte IGN m’a induite en erreur... Ca sera donc pour la prochaine fois.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !