Abonnez-vous à notre newsletter !

Puy des Pourroys (2784m)

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1500m
Durée :
1 jour

Vallon sauvage offrant un relief parmi les plus beaux du massif. Ça et là, des rubanements d’argilite rouge se mêlent aux coulées de roches sédimentaires brunes. La pelouse alpine apporte à ce décor bigarré une touche de couleur supplémentaire. – Auteur :

Accès

De Gap, prendre la D.944 en direction d’Orcières.
Après Pont du Fossé, tourner à gauche au Pont de Corbière. Remonter la vallée du Champsaur jusqu’au hameau des Borels (D.944a).
À la sortie du hameau, juste après un pont qui franchit le Drac Blanc, se garer au parking (1290m).

Précisions sur la difficulté

  • Hors sentiers à partir de la bergerie.
  • Raides pentes d’éboulis instables dans le final.
  • Dénivelée assez importante.

Les infos essentielles

Cartographie :
IGN TOP25 3437 OT Champsaur

  • Altitude de départ : 1290m
  • Altitude du point culminant : 2784m
  • Distance du parcours (A/R) : environ 16km
  • Dénivelée cumulée : 1500m
  • Balisage : sentier bien marqué sur la première partie du parcours, hors sentier sans aucun balisage au dessus de la bergerie.
    Présence de quelques cairns sur l’ensemble du trajet.
  • Date de sortie : août 2019

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

L’approche

Départ du grand parking (1290m).
Autre possibilité : à l’entrée du hameau des Fermonds (quelques places disponibles).

Suivre un court instant la route puis s’orienter au sud-ouest (piste). Pas à pas, le chemin vient couper la route que l’on emprunte jusqu’au hameau des Fermonds.

Traverser le hameau pour retrouver la fraîcheur des sous-bois. Un bon sentier longe la rive gauche du torrent du Tourond (GR de Pays).

Atteindre le refuge du Tourond (1715m).

  • Pour ceux qui voudraient jeter un coup d’œil à la belle cascade de la Pisse : Le topo

Poursuivre au nord-ouest par un sentier qui s’escarpe (Clot la Selle).

Vers le Jas des Pierres, le sentier balcon atteint une intersection. Deux choix (tour de Planure) :
Bifurquer au nord en direction d’une cabane pastorale (présence possible de chiens de berger). Sinon, partir à gauche en suivant un sentier que l’on quitte assez rapidement pour monter droit dans la pente. Parvenir au groupe de rochers caractéristiques.

Au nord, la ligne de crête qui se présente peut être contournée par la gauche ou par la droite (trace ténue par endroits).

Grimper à flanc de montagne par un dévers herbeux jusqu’aux environs du point d’altitude 2362m (L’Arche).
L’itinéraire atteint une zone plane puis s’infléchit progressivement à l’est.

Ça et là, des rubanements d’argilite rouge se mêlent aux coulées de roches sédimentaires plus sombres. La pelouse alpine apporte à ce décor bigarré une touche de couleur supplémentaire. C’est un véritable enchantement !

Entre bosses et ravines, le cheminement se rapproche d’une barrière rocheuse en franchissant le torrent de la Muande.

Passer à proximité d’une cascade. En divers endroits jaillissent des filets d’eau qui s’épanchent sur la grande dalle colorée.

Atteindre une muraille qui s’étire du nord au sud. La couleur de la roche évoque la bauxite. Une petite escalade (facile) évite un grand détour.

Vers la pyramide du Puy des Pourroys

Obliquer progressivement à l’est pour trouver une sente en légère déclive. Elle traverse le flanc ouest de la montagne (cairns).

Une fois parvenu sur le versant sud du Puy des Pourroys, grimper droit dans la pente en visant une proéminence rocheuse grisâtre.

Sur la droite, une vire oblique contourne l’obstacle. S’aider des mains en utilisant les rochers qui jouxtent le passage. Un peu "expo" à la descente où il faudra rester vigilant.

Suivre peu ou prou la ligne de crête jusqu’au sommet du Puy des Pourroys.

Voilà deux ascensions remarquables ; Le Puy des Baumes gravi en début de saison, celui des Pourroys en août.
Encore un incroyable belvédère !
Mais surtout... Une délicieuse sensation d’être seul au monde.

Dernière modification : 4 septembre 2019
Pic du Mourre la Mine (2955m) et Pointe des Moutières (3052m) par la crête du Pré du Bouc

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

" Vivre, c'est faire de son rêve un souvenir. " Sylvain Tesson

Randonnée réalisée le 17 août

Topo publié le 29 août

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 30 août à 13h03

    Encore une fois, les contrastes de couleurs sont extraordinaires... Entre l’emplacement parfait du sommet et les belles pelouses aux abords du torrent, le choix du bivouac est cornélien ! De toutes façons, ce coin méritera plusieurs visites...

    L’itinéraire final correspond à ce que j’avais repérer en montant au Vieux Chaillol, merci pour la confirmation.

  • par Le 30 août à 14h16

    J’ai pensé à toi en arrivant au Puy des Pourroys, quand j’ai vu la petite plateforme... pour sûr que le bivouac au sommet, ce serait quelque chose :)

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !