Raid de 20h en Vanoise

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
2945m
Durée :
1 jour

Voici un itinéraire "cassage de jambe", idéal pour clore une saison bien remplie. Une grande diversité de paysages et un long kilométrage font le charme de cette sortie. – Auteur :

Accès

D’Albertville, poursuivre la voie rapide jusqu’à Moûtiers. Monter alors à Méribel puis Méribel-Mottaret. Se garer au parking du lac de Tuéda.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Départ : Méribel-Mottaret
  • Temps montée : 15h00
  • Temps descente : 5h00
  • Kilométrage : 51,7 km
  • Dénivelée négative : 2920 m

Description

Du lac (1700m), monter au refuge du Saut en passant, au choix, par le bois des Ramées ou le chemin carrossable du fond du vallon. Au refuge, prendre le sentier de droite montant en direction du glacier de Gébroulaz et atteindre ainsi le col du Soufre (2819m) dans une ambiance lunaire.

Basculer de l’autre côté en direction du refuge de Péclet-Polset. Continuer dans la vallée direction Pralognan et peu après le refuge du Roc de la Pêche (1870m), prendre le sentier montant en traversée vers le col du Mône (2533m), au pied du Petit Mont-Blanc.

Une courte descente ramène au col des Saulces. Poursuivre à flanc un sentier passant sous les Dents de la Portetta et descendant au point 2079m, pour remonter ensuite au col de la Grande Pierre (2403m).

De ce col, suivre les crêtes du Mont Charvet jusqu’à arriver à la Dent du Villard (2284m). Redescende à 1536m au lac de la Rosière. Suivre la route remontant à Courchevel 1650, puis prendre un sentier longeant la route jusqu’à Courchevel 1850. Prendre les pistes carrossables pour remonter plein Est au col de la Loze (2274m).

Redescendre alors sur l’altiport de Méribel. Des navettes gratuites permettent un retour à la voiture.

Petite histoire de cet itinéraire

Départ le 30 août 2011 à minuit de Méribel Mottaret pour une longue journée. Nous (Adrien et Alex du Team Rando) commençons par prendre le chemin des Ramées menant au plateau du Fruit. Après quelques frayeurs nocturnes face à des vaches, nous débouchons sur le plateau vers 1h.

La monté au refuge du Saut se fait sans encombres. Nous prenons ensuite la direction du col du Soufre, où nous arrivons vers 4h du matin.

Nous descendons ensuite du côté du refuge de Péclet auquel le gardien nous a gentiment offert un chocolat chaud. Prochaine ascension en vue : le col du Mône ! Après une longue descente vers le refuge du Roc de la Pêche, nous attaquons la montée au col du Mône qui s’est trouvée être interminable.

Arrivés vers 9h au col, nous nous dirigeons vers le col des Saulces où Paul et Daniel, partis en montagne de leur côté, nous attendent avec des vêtements et de la nourriture.

Après 45 minutes de pause, nous repartons en direction du col de la Grande Pierre pour ensuite poursuivre les crêtes du Mont Charvet jusqu’au col de la Chal et entamer la montée à la Dent du Villard que nous atteignons à 14h après une pénible ascension.

C’est alors parti pour la descente interminable sur le lac de la Rosière (1536m) où nous nous arrêtons pour manger un bout. Après une bonne pause, direction le col de la Loze.

Après avoir rejoint Courchevel 1850 par le sentier longeant la route, nous suivons le sentier jusqu’au col pour arriver vers 19h15.

Après une petite descente, nous arrivons enfin à l’Altiport de Méribel où Alain nous attend. Une bonne nuit est désormais en vue !

Dernière modification : 16 mai 2018
Col du Soufre (2841m) par Méribel-Mottaret

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : www.barno.fr

Savoyards des cimes ! 🙌 Shot de montagne sur notre site →

Topo publié le 31 août 2011

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 31 août 2011 à 21h03

    La forme les jeunes.....

  • par Le 31 août 2011 à 21h59

    Ourf !!!! Nous on l’aurait fait en 3-4 jours ;-)
    Je vois qu’on prépare l’Amérique du Sud les jeunes !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !