Refuge Durier et col de Miage (3370m), par le Champel

Difficulté :
Alpinisme PD
Dénivelé :
2300m
Durée :
2 jours

Le Refuge Durier situé sur le col entre les Dômes de Miage et l'Aiguille de Bionnassay est peut être l'un des refuges gardé le plus difficile d'accès du massif. Son accès très long sur un jour et délicat sur la fin de l'ascension se déroule dans un cadre sauvage et grandiose. C'est le point de départ de courses d'envergure : Aiguille de Bionnassay...c'est aussi une étape de la grande traversée Miage-Bionnassay-Mont Blanc. Pour les alpinistes moins confirmés, il est possible de réaliser l'aller/retour, c'est déjà mettre un pied dans cet environnement de haute montagne. – Auteur :

Accès

De Saint-Gervais-Les-Bains, prendre la direction des Contamines-Montjoie puis prendre la petite route qui permet de rejoindre le Champel (parking à 1150m). Le départ est également possible depuis Bionnassay (1360m).

Publicité

  • Sac de couchage - Kompakt MTI (...) PROMO

    190 € 152 €

  • Doudoune Alpinisme/Trekking Hivernal PROMO

    360 € 288 €

  • Chaussures d’Approche - Femme - Ws (...) PROMO

    150 € 105 €

  • Sac à dos - Octopus 45L Pack Turkish (...)

    100 €

Précisions sur la difficulté

  • Cotation alpinisme : III/PD-.
  • longueur et dénivelé très important (possibilité d’effectuer l’ascension sur 2 jours).
  • sentier assez escarpé et exposé pour accéder au refuge de Plan Glacier.
  • Passage sur glacier : il faut traverser le glacier de Miage.
  • Remontée d’un éperon rocheux raide et instable sur 500m dans le final. Passages en mixte possible (neige, glace). Le rocher est d’une qualité médiocre. Pour ma part j’ai trouvé ce passage à peu près équivalent à l’accès au refuge du Goûter (en amont de la traversée du couloir), le monde en moins.

Les infos essentielles

  • Carte : IGN TOP25 3531ET Saint-Gervais-les-Bains.
  • Période favorable : juillet, août,septembre.
  • Temps de montée : 4h-5h pour le refuge de Plan Glacier puis encore 3h le lendemain soit 8h en tout.
  • Altitude départ : 1150m.
  • Altitude arrivée : 3370m.
  • Dénivelé : environ 2300m depuis le parking
  • Matériel : De sécurité sur glacier, crampons, piolet, corde, casque.
  • Refuge de Plan Glacier.
  • Refuge Durier.
  • Remarque : il est possible de faire la course à la journée (ce que j’ai fait en partant à 4h du matin de la voiture et en rentrant le soir à 20h, il est plutôt conseillé de passer une nuit au refuge de son choix.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Accès au refuge de Plan Glacier :

Différents accès sont possibles : voir le topo de Michel.

De Plan Glacier au col de Miage :

Continuer ensuite en direction du glacier de Miage. La sente amène au bord du glacier que l’on traverse sur une zone relativement plate entre deux zones plus pentues. Le glacier est relativement peu tourmenté à cet endroit mais il est évidemment sans doute crevassé.

Vers 2850m, une fois le glacier traversé, on arrive au pied de l’éperon rocheux central. Il faut ensuite le remonter au mieux, en tirant à gauche dans la partie supérieure plus raide, avant de revenir à droite pour accéder à la selle neigeuse et au refuge.

Impression personnelle : Comme je ne bénéficie que d’une journée dans le secteur, je choisis de faire cette course à la journée. C’est terriblement long...c’est pourquoi effectivement je la conseille sur deux jours...
Une fois arrivé là haut, j’ai évidemment de gros regrets de ne pas passer la nuit sur place, d’autant plus que le refuge n’est pas plein. Je me console en me disant que de toute manière, je n’ai pas le niveau pour réaliser la traversée de l’Aiguille de Bionnassay, course qui commence à être très sérieuse, vertigineuse et engagée.

Un autre regret est la météo : malgré le beau temps annoncé, les nuages sont restés plus présents que prévu, ce qui explique le nombre de photos relativement réduites.

J’ai de fait un sentiment mitigé par rapport à cette course : d’un côté la satisfaction d’y être allé, de l’autre un goût d’inachevé par rapport au fait de ne pas y être resté suffisamment longtemps et de ne pas avoir pu profiter pleinement de la grandeur des lieux...

Dernière modification : 1er février 2019
Refuge de Plan Glacier (2730m)

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

Randonnée réalisée le 31 juillet 2010

Topo publié le 1er février

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 2 février à 12h55

    Merci David !
    Grand souvenir de l’année 98 avec cette fantastique nuit au petit refuge Durier.
    On avait traversé les Dômes de Miage puis la Bionassay, avec un regret, celui de n’avoir pu rejoindre le Mont Blanc par ce côté. (conditions mauvaises sur l’arête).
    Cela nous a valu 3000m de descente épique et mon plus haut rappel en montagne (sur une sangle en amarrage naturel).
    Malgré les indications du gardien, on a du sortir de la voie et on s’est retrouvé sur un à-pic. Un petit balancier pour aborder le glacier en contrebas... souvenirs :)

  • par Le 2 février à 17h41

    sacrés souvenirs en effet. L’Aiguille de Bionnassay en aller/retour doit procurer déjà une belle satisfaction. En conditions normales cette arête https://www.altituderando.com/IMG/jpg/f/b/f/13-76.jpg est déjà effrayante alors en mauvaises conditions...

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !