Refuge Quintino Sella (3585m) - Mont Rose

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
860m
Durée :
demi-journée

Le refuge Quintino Sella est le camp de base pour monter au Castore (4221m) mais il mérite qu'on lui consacre à lui seul un topo. A peu de frais (sinon les 22€ - été 2017- de remontées mécaniques) tout marcheur un minimum averti peut se faire un beau parcours à 3585m, toucher le débonnaire glacier, croiser presque à coup sûr des bouquetins peu sauvages, bénéficier de la vue immense, avec le Viso qui émerge comme un éperon, voire "goûter" (ou se tester) à l'ambiance d'un refuge de très haute montagne : on n'est pas beaucoup plus bas (250m) que le refuge du (justement) Goûter et c'est une ambiance très simple, sans la cohue souvent évoquée du Goûter. – Auteur :

Accès

Parking à Staffal, tout au bout de la vallée de Gressoney-la-Trinité.

Le topo part réellement du col de col de la Bettaforca.

En été 2017, le prix des remontées (téléphérique + télésiège) est de 22 € (alors qu’un forfait 4h coûte 33 € l’hiver !!!!!).

Economiser le téléphérique, c’est 2,5 km (dans chaque sens) et 350 m de D+ en plus. S’économiser le télésiège c’est 3,2 km de piste carrossable et 545 m de D+ en plus. le tout sur des pistes carrossables...

Précisions sur la difficulté

Aucune technicité requise, parcours bien sécurisé mais.....à 3600 m ! Il peut y faire très beau mais...avoir quand même ce qu’il faut !

Les infos essentielles

  • Carte : carta dei sentieri / l’escursionista n°8 Alte vali d’Ayas e del Lys - Monte Rosa
  • Altitude minimum : 2672 m
  • Altitude maximum : 3585 m
  • Distance : environ 9 km
  • Balisage : sentier 9 très (trop ?) bien marqué
  • index Ibp (aller seul) : 87
  • Site du refuge

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Précision : au départ il s’agissait de faire le Castore en collective mais le vent en a décidé autrement..., donc je ne décris que le refuge, mais OUI, c’est à faire ! (quitte à ne pas prendre toutes les remontées pour rallonger si on veut manger des kilomètres).

Partir du col de la Bettaforca, où il n’est pas rare de voir des bouquetins paître au bord de la terrasse du restaurant comme s’il s’agissait de chèvres.

De façon générale, il n’est pas rare de croiser des bouquetins peu farouches sur le bord du chemin.

Le topo est extrêmement simple, pratiqué quotidiennement par les alpinistes qui montent ou descendent du refuge. Face au restaurant, en haut du télésiège, partir sur la droite, laisser le petit lac sur la droite et commencer à s’élever. Le sentier n°9 est très bien indiqué.

Il n’y a pas de difficulté technique sinon qu’à partir d’un bon 3000 on a quand même pas mal de pierraille (ce qui est relativement logique).

Les 100 derniers mètres de dénivelés se déroulent sur une arête pas très large mais très bien sécurisée par des cordes fixes en guise de main courante.

Retour par le même itinéraire (non tracé sur le fichier GPX).

La vue est très ouverte, on devine la plaine du Pô, la nuit on devine les lumières de (je pense) Turin et au coucher de soleil, le Viso se dresse tel un fier éperon.

Pour un panorama à 360° depuis le refuge c’est ici

Dernière modification : 21 mai 2018
Castor (4228m)

A propos

Auteur de ce topo :

Randonnée réalisée le 27 juillet 2017

Topo publié le 17 mai

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (3).
  • par Le 19 mai à 08h02

    Bonjour
    Belle escapade chez nos voisins transalpins.
    Peut-être faudrait-il préciser dans le titre que c’est le refuge Quintino Sella du Mont Rose pour ne pas le confondre avec son homonyme du Mont Viso.
    Lors de mon tour du Viso, je m’étais trompé initialement dans la réservation du refuge, n’ayant pas fait attention que ce n’était pas le bon, dans le retour de mail il était écrit de faire attention de ne pas se tromper !

  • par Le 19 mai à 10h52

    Pas de chance THF :)
    Dans ce secteur qui foisonne de hautes cimes, c’est aussi le point de base pour l’ascension du Liskamm. J’ai eu plus de chance avec la météo car le Castor y est passé la veille de ma nuit au refuge Quintino Sella.
    Une nuit gratuite pour les courageux qui passaient le test dans les tentes qui jouxtent le refuge (à l’époque des dômes Ferrino).

  • par Le 19 mai à 14h09

    Ha ! le refuge Quintino Sella... Une journée coincé par les chutes de neige lors de notre escapade au Mont Rose au départ de Breuil-Cervinia. C’était début Août 1991, ça rajeunit pas !

    Testa Grigia - Breithorn - Mezzalama - Castor - Quintino Sella !
    On avait ensuite tracé direct sur la Punta Gnifetti par le Col de Lys et descente sur la cabane du Mont Rose pour la dernière nuit avant retour en Italie par le Col Théodule. A cause de la journée coincée à Q. Sella on avait abandonné la Pointe Dufour. Jamais eu l’occasion de retourner dans le coin !

    J’ai aussi le souvenir de la vue hallucinante sur la plaine du Po et des lumières partout dans le lointain. Milan qu’on m’avait dit à l’époque ????

  • par Le 20 mai à 13h56

    Je trouve ça dommage, de nommer des refuges de façon identique !

  • par Le 21 mai à 13h48

    Désolé, absent quelques jours. Un modérateur a dû arriver plus vite que moi pour préciser explicitement le massif. Effectivement, on peut vite se tromper de refuge...

    Le Liskamm est effectivement dans le secteur, mais le Castore est beaucoup plus "vendu".

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !