Refuge Robert Blanc (2750m) avec variante jusqu’au pied du Glacier des Glaciers (2850m)

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1150m
Durée :
1 jour

Une agréable escapade au Refuge Robert Blanc et jusqu'au pied du Glacier des Glaciers, dont les points culminants (Dôme et Aiguille des Glaciers) sont les seuls sommets de Savoie à être rattachés au Massif du Mont Blanc. – Auteur :

Accès

Du Cormet de Roselend, descendre jusqu’aux Chapieux puis emprunter l’étroite route qui conduit à la Ville des Glaciers puis au Chalet des Lanchettes, terminus autorisé.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3531 ET Rumilly - Seyssel - Grand Colombier
  • Altitude départ : 1960m
  • arrivée : 2850m
  • Dénivelé : 1150m
  • Distance : 10km
  • Participants : 2+

Conditions

Sans surprise car annoncé par Météo France, grand beau temps tôt le matin, puis gros cumulus dès 10h00 annonçant les averses de l’après-midi avec des températures très élevées, même en altitude.
Plus de skieurs, peu d’alpinistes (peut être 3 personnes sur l’arête des Lanchettes), mais déjà de nombreux touristes randonneurs.

Itinéraire

Emprunter le joli sentier, plein nord, qui monte le long du Ruisseau des Lanchettes dans le Val des Glaciers. Franchir la passerelle vers 2050m et continuer jusqu’au pied d’une imposante barre rocheuse.

Un panneau indicateur marque la bifurcation entre deux itinéraires : celui de gauche monte directement au refuge, celui de droite traverse le replat de Combe Noire.

Suivre celui-ci et, par une succession de petites sentes cairnées et de dalles en escalier, rejoindre vers 2500m le pied d’une raide moraine. La remonter entièrement pour terminer, vers 2850m, au pied du Glacier des Glaciers. Bien ouvert et très crevassé, il est majestueusement dominé par l’Aiguille des Glaciers (3816m - 2ème sommet de Savoie).

Redescendre le début de la moraine jusqu’à la hauteur d’une épaule rocheuse qui descend de la Pointe des Lanchettes (gros cairn bien visible) pour récupérer l’itinéraire (sente dans des éboulis) qui monte vers le Refuge Robert Blanc.

Enfin, du refuge, descendre en empruntant l’itinéraire normal qui passe par les Rochers Rouges.

Dernière modification : 16 mai 2018

A propos

Auteur de ce topo :

Une alchimie particulière à laquelle je ne m attendais pas. Les montagnes de Savoie (et quelques autres en Isère) et mon cocker anglais Simba. Douze années de montagne partagées sans aucune exception. Quelquefois dans des lieux où il n aurait peut-être pas dû se rendre pour cause de territoire protege, mais quelquefois aussi dans des courses difficiles ou il semblait inimaginable d amener un tel (...)

Topo publié le 2 juillet 2009

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 6 juillet 2009 à 10h34

    c’est bien, mais les photos ne nous donnent pas une vue d’ensemble de la montée
    A voir pour la prochaine sortie.

  • par Le 6 juillet 2009 à 12h37

    Je prends note de cette remarque, mais mes topos ne sont pas des cartes IGN en images.
    Ils décrivent une sortie en l’illustrant des photos qui me semblent les plus "parlantes" ou, tout au moins, celles que j’estime correspondre le mieux au secteur parcouru, elles sont presque toutes d’ailleurs un point clé de l’itinéraire.
    La photo du tracé ainsi que la référence à la carte au 1/25000° participent également au repérage des lieux.
    C’est la première fois que vous vous manifestez sur l’un de mes topos, j’espère que mes précédents vous ont davantage convaincu !

  • par RemiLe 16 octobre 2015 à 14h31

    Si l’on suit les photos pas à pas, on s’attend sur la photo n° 17, juste avant celle montrant le refuge, à une autre orientation.Sur cette photo on peut penser que cette pente gauche va nous mener au refuge, ce qui ne correspond pas à la réalité. En effet, globalement, la montée au refuge Blanc se fait pas un axe droit ( pentu) puis au niveau de la moraine, un virage à droite puis une autre ligne droite montante avec au bout, le refuge .

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !