Refuge des Souffles (1968m) en boucle par la Cabane du Lautier

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
940m
Durée :
1 jour

Ce beau refuge, situé à la lisière d'une forêt de mélèzes, permet de jouir d'un point de vue magnifique sur le vallon des Souffles et les hauts sommets environnants. La montée est un peu raide mais agréable, très accessible et offre différents types de paysages. – Auteur :

Accès

De Gap ou La Mure, rejoindre Saint-Firmin puis pénétrer dans la vallée du Valgaudemar. Passer Saint-Maurice-en-Valgaudemar puis se garer à Villar-Loubière.

Précisions sur la difficulté

Le sentier est bon et bien tracé. Comme tous ceux du Valgaudemar, il contient quelques portions un peu plus raides ou caillouteuses. À éviter cependant trop tôt dans la saison quand les névés sont encore trop importants.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : TOP 25 - 3336 ET "Les Deux Alpes - Olan - Muzelle"
  • Altitude minimum : 1027m
  • Altitude maximum : 1988m
  • Distance : environ 11 km
  • Dénivelé : environ 940m
  • Horaires : comptez entre 5 et 6h
  • Balisage : Blanc/rouge du GR.54
  • Période : À partir de mai ou juin selon les années quand la neige/les névés ont suffisamment fondu.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Ascension

Traverser le village de Villar-Loubière et prendre le GR.54 en direction du Refuge des Souffles, vers le nord. Le sentier rejoint et longe la rive gauche du torrent puis file vers l’est.

On atteint alors une première bifurcation où se trouve un panneau indicateur, à l’altitude 1519m. Quitter le GR54 montant directement au refuge (itinéraire de descente) et prendre le sentier de droite en direction du Lac Lautier.

Le sentier remonte un pierrier dans la forêt de mélèzes avant de traverser le torrent du Lautier. La cabane homonyme (simple abri en pierre) se trouve environ 200 mètres plus loin sur la droite. On atteint alors une seconde bifurcation à l’altitude 1900m environ.

Laisser alors le sentier montant au Lac Lautier et emprunter celui de gauche traversant Bonne Draye. Ce sentier en balcon offre un très beau point de vue sur le vallon des Souffles. Rejoindre le refuge homonyme un peu plus loin.

Autre possibilité (si l’enneigement et l’énergie le permettent) :

Depuis la Cabane du Lautier, prendre le sentier qui monte vers le nord en direction du Col des Clochettes. À la bifurcation, laisser le sentier de gauche qui file vers le col.

Prendre celui droite qui traverse le haut du vallon, avant de franchir un collet non nommé. Découvrir alors le Lac Lautier, juste en contrebas, sous un pierrier.

Revenir ensuite sur ses pas jusqu’à la bifurcation précité et monter au Col des Clochettes. Il ne reste ensuite plus qu’à basculer de l’autre côté et suivre le sentier en lacets qui descend jusqu’au Refuge des Souffles. Compter environ 470 mètres de dénivelé en plus pour cette variante.

Descente

Du refuge, reprendre le GR54 qui descend à droite. On passe devant le petit abri des Souffles. La descente s’effectue ensuite en lacets jusqu’à la toute première bifurcation de la randonnée (1519m). On longe de nouveau le torrent avant de rejoindre Villar-Loubière et le point de départ.

La boucle peut se parcourir dans les deux sens.

Détail de la sortie (avril 2014)

À la base ce jour-là, nous avions prévu de faire la traversée des deux Autanes au départ de Rouanne Haute mais nous avons préféré renoncer en raison de l’enneigement encore trop important en ce début de saison. Nous nous sommes donc rabattus sur un choix plus raisonnable mais malgré tout peu judicieux : le Refuge des Souffles.

Nous sommes partis de Villar-Loubière peu avant 10h, moi, mon père, mon fiancé et un couple d’amis. La montée s’est bien passée. Les paysages du Valgaudemar en mettent toujours plein la vue. Les torrents étaient bien gonflés par la fonte des neiges mais les passerelles n’avaient pas encore été réinstallées pour les traverser... On s’est débrouillés sans. Le couple qui nous accompagnait a eu un peu de mal à monter (manque d’énergie et d’habitude sans doute), nous avons donc mis plus de temps que prévu. Nous avons pique-niqué à la Cabane du Lautier. Nous avions prévu de monter jusqu’au lac homonyme puis de rejoindre le Refuge des Souffles par le Col des Clochettes mais la neige encore bien trop présente et la fatigue de nos amis nous ont fait renoncer. Nous avons donc choisi la traversée plus directe vers le refuge.

Sur le sentier en balcon, absorbée par la beauté du paysage, j’ai manqué de vigilance sur un névé et fait une chute de quelques mètres qui aurait pu mal finir... J’ai été retenu par un tronc d’arbre juste avant de rouler dans un petit couloir enneigé où je n’aurais sans doute rien pu faire pour m’arrêter. Au final rien de grave (juste quelques hématomes, notamment à cause des pierres que j’ai entraîné avec moi) mais une bonne leçon à en tirer : en montagne, même sur un "simple" sentier, tout peut aller très vite et les choix que l’on fait doivent être mûrement réfléchis. Surtout lorsque l’on amène d’autres personnes. On doit toujours se montrer raisonnable et responsable.

Après quelques autres passages délicats à cause de la neige, nous avons finalement atteint le Refuge des Souffles où nous nous sommes accordés une "pause boissons chaudes". Le site du refuge est vraiment très beau, cela m’a donné envie de revenir dans de meilleures conditions...

Pour le retour, nous nous sommes tout d’abord trompés de chemin. Le sentier de descente n’étant plus visible (neige oblige) nous sommes partis en direction du Col de la Vaurze... Nous sommes rapidement revenus sur nos pas pour chercher et "tracer" le début du chemin...

Nos petites pattes toutes trempées, nous avons entamé la descente. Elle s’est passée sans encombre, hormis une deuxième chute sans gravité, de mon père cette fois, dans la traversée d’un torrent sans passerelle... Bilan : mauvaise idée. Nous n’aurions pas dû faire une randonnée comme celle-là si tôt dans la saison. Ne pas suivre notre exemple... À moins d’être mieux équipés ou d’avoir une meilleure expérience que nous peut-être...

Bon, pour se "consoler", en rentrant, petit détour par la Chapelle-en-Valgaudemar pour s’acheter quelques délicieux tourtons et ravioles... La journée restera positive !

Dernière modification : 2 septembre 2018
Pic Turbat (3028m) par le Lac Lautier

A propos

Auteur de ce topo :

Haut-Alpine d'origine et expatriée en Bretagne, je nourris mes deux passions au rythme de mes randonnées, petites aventures d'un jour ou plus... Généralement dans le Finistère ou à proximité et de façon occasionnelle dans mes chères Alpes du Sud lors de retours aux sources.

Crédits : Un grand merci à Mik et Marcantour pour leurs belles photos.

Randonnée réalisée le 13 avril 2014

Topo publié le 2 septembre

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 2 septembre à 22h21

    Merci Ozenn pour ce topo d’un circuit que je projette de faire bientôt.
    J’ai connu le même type d’aventure que vous avec une amie qui a chuté un peu dans les mêmes conditions et pour laquelle j’ai dû appeler les secours. Cela n’a pas été trop grave mais vous avez raison de rappeler les risques même sur un sentier "facile", c’est souvent là qu’on relâche son attention.
    Bonne continuation !

  • par Le 2 septembre à 22h54

    Merci vermatoiz ! Je suis contente si ce topo vous sert pour une prochaine balade en Valgaudemar, vallée magnifique avec tellement de choses à voir et à faire. C’est toujours un plaisir d’y revenir pour randonner. La montagne est vraiment un domaine riche en expériences, bonnes ou moins bonnes, mais qui peuvent tellement nous apporter ! À nous d’en faire bon usage... Bonne (future) randonnée !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !